5 135.54 PTS
+0.39 %
5 125.00
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 096.78
+0.18 %
DAX PTS
12 194.99
+0.17 %
Dowjones PTS
21 812.09
-0.40 %
5 851.78
-0.37 %
Nikkei PTS
19 353.77
-0.42 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Libye: Haftar et Sarraj s'engagent à un cessez-le-feu dans un projet de déclaration

| AFP | 131 | Aucun vote sur cette news
Le maréchal Khalifa Haftar (g) et le chef du gouvernement d'union nationale, Fayez al-Sarraj, le 31 janvier 2016 à Al-Marj
Le maréchal Khalifa Haftar (g) et le chef du gouvernement d'union nationale, Fayez al-Sarraj, le 31 janvier 2016 à Al-Marj ( / Service de presse des forces armées libyennes/AFP/Archives )

Les deux principaux rivaux dans la crise libyenne, le chef du gouvernement de Tripoli Fayez al-Sarraj et l'homme fort de l'est Khalifa Haftar, s'engagent à un cessez-le-feu et à l'organisation d'élections dès que possible, selon un projet de déclaration diffusé mardi par la présidence française.

Ce "document de travail" a été diffusé avant la rencontre entre MM. Sarraj et Haftar prévue dans l'après-midi à la Celle-Saint-Cloud, en région parisienne, sous les auspices du président français Emmanuel Macron.

Selon des sources diplomatiques, les deux frères ennemis se sont accordés sur une déclaration, mais le texte diffusé n'est pas la version définitive, même s'il reprend les principaux points évoqués depuis quelques jours.

Le projet de déclaration, en dix points, réaffirme que seule une solution politique permettra de sortir de la crise libyenne, et réitère la validité des accords de Skhirat, signés en 2015 sous l'égide de l'ONU.

Le cessez-le-feu ne s'appliquerait pas à la lutte antiterroriste, précise le texte, qui appelle également à la démobilisation des combattants des milices et à la constitution d'une armée libyenne régulière.

Il insiste aussi sur la construction d’un Etat de droit en Libye, et au respect des droits de l'Homme.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du colonel Kadhafi fin 2011, et plusieurs autorités rivales ainsi que des myriades de milices se disputent le contrôle du territoire.

Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement d'entente nationale (GNA), est reconnu par la communauté internationale mais peine à asseoir son autorité depuis plus d'un an. Le maréchal Khalifa Haftar, chef de l'autoproclamée armée nationale libyenne, répond aux autorités de l'est, qui ne reconnaissent pas la légitimité de Sarraj, et ses forces accumulent les gains militaires sur le terrain.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/08/2017

Canal+ et L'Equipe ont lancé une nouvelle offre comprenant l’ensemble des compétitions live diffusées sur Canal+, Canal+ Sport, beIN Sport, Eurosport, etc. et le contenu rédactionnel des…

Publié le 24/08/2017

Des atouts pour rebondir

Publié le 24/08/2017

flyadeal, le transporteur aérien nouvellement établi en Arabie saoudite, a réceptionné son premier appareil et le premier des huit A320neo d'Airbus...

Publié le 24/08/2017

Le titre Crédit Agricole montre des signes d'essoufflement à court terme et pourrait amorcer un mouvement de consolidation sous la zone de résistance des 15.7 EUR. Nous anticipons ainsi un…

Publié le 24/08/2017

Publicis cède 0,2% à 59,5 euros, toujours pénalisé par l'avertissement de WPP après les performances médiocres d'Interpublic et de Dentsu...

CONTENUS SPONSORISÉS