En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 898.54 PTS
-0.22 %
4 894.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
3 895.69
-0.15 %
DAX PTS
10 920.82
-0.08 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.05 %

Levothyrox: plainte contre deux ministres pour non-assistance à personne en danger

| AFP | 313 | 5 par 1 internautes
La ministre de la Santé Agnès Buzyn (G) et le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, sortant de l'Elysée après un conseil des ministres, le 30 août 2017
La ministre de la Santé Agnès Buzyn (G) et le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, sortant de l'Elysée après un conseil des ministres, le 30 août 2017 ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )

Une plainte visant notamment la ministre de la Santé et le ministre de l'Économie a été déposée vendredi au tribunal de Grasse pour non-assistance à personne en danger dans l'affaire du Levothyrox, dont certains patients se plaignent du changement de formule, a indiqué dimanche l'avocate à l'origine de cette action.

Selon la plainte, révélée par Nice-Matin et que l'AFP a pu consulter, la plaignante, Mme Anne-Catherine Colin-Chauley, se base sur les articles du Code pénal concernant "l'abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril".

La nouvelle et l'ancienne formule du Levothyrox (Euthyrox), à Paris, le 2 octobre 2017
La nouvelle et l'ancienne formule du Levothyrox (Euthyrox), à Paris, le 2 octobre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Elle vise nommément ces deux ministres mais aussi le laboratoire Merck fabricant de ce médicament, contre qui elle a déjà déposé plainte pour un autre motif, et l'Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM). Elle vise également, cette fois contre X, les médecins et pharmaciens "ayant refusé de prendre en considération les symptômes indésirables de leurs patients", les journalistes et les médias qu'elle accuse d'avoir "orienté les informations" et enfin les députés, sénateurs et maires qui n'auraient pas "honoré leur devoir d'intérêt général".

La plaignante, elle-même sous Levothyrox et avocate au barreau d'Ajaccio, reproche à la ministre de la Santé Agnès Buzyn de n'avoir "pas su gérer la crise sanitaire" et au ministre de l'Economie Bruno Le Maire de ne pas "avoir essayé de transacter (sic) avec le laboratoire Merck".

Cette avocate domiciliée à Mougins (Alpes-Maritimes) a créé un collectif "Alerte Thyroïde" auquel, selon elle, 600 personnes auraient déjà adhéré. Elle avait aussi été la première à déposer plainte fin août, à titre personnel, contre Merck pour mise en danger de la vie d'autrui après avoir constaté des effets indésirables dus à la nouvelle formule, mises sur le marché fin mars, de ce médicament prescrit à 3 millions de personnes en France pour traiter des pathologies thyroïdiennes..

Elle a déposé fin octobre 100 plaintes de particuliers se joignant à son action. Elle doit en déposer jeudi 200 autres, selon elle, toujours pour mise en danger de la vie d'autrui. Toutes ces plaintes sont enregistrées à Grasse puis transmises au tribunal de grande instance de Marseille qui a ouvert une enquête préliminaire et centralise les demandes des patients.

Mme Colin-Chauley avait déjà attaqué les autorités ministérielles et administratives devant le tribunal administratif de Nice, qui a toutefois rejeté ses demandes de "mesures d'instruction contre l'ANSM" et de "mesures utiles à prendre par la ministre de la Santé et le ministre de l'Economie".

Face à la colère des patients, l'ancienne formule du Levothyrox a fait son retour dans les pharmacies françaises le 2 octobre, mais en quantités limitées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Le français Plastic Omnium et l’allemand Brose lancent un projet innovant de co-développement de portes automobiles. Ainsi, des experts en ingénierie et en design de chaque groupe, installés…

Publié le 13/12/2018

Paris, 13 Décembre 2018 Atos, leader international de la transformation digitale, est reconnu leader des services IoT (Internet des Objets) par Forrester, à l'occasion de la…

Publié le 13/12/2018

Total a signé un accord pour la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire...

Publié le 13/12/2018

Partouche a affiché, au titre de son quatrième trimestre de son exercice, un chiffre d’affaires en repli de 2,9% à 99,2 millions d’euros. Sur la période, le Produit Brut des Jeux (PBJ)…

Publié le 13/12/2018

A l’occasion de son "Investor Day", Plastic Omnium a assuré qu'il portera au cours de la période 2019-2021 une attention particulière à la génération de free cash-flow. L’enveloppe…