5 363.67 PTS
+0.01 %
5 361.50
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 283.33
-0.03 %
DAX PTS
13 007.84
+0.03 %
Dowjones PTS
22 956.96
+0.37 %
6 114.53
+0.00 %
Nikkei PTS
21 336.12
+0.38 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les retraités "maltraités" dans la rue pour dénoncer la hausse de la CSG

| AFP | 1047 | 3.67 par 3 internautes
Des retraités manifestent à Paris contre la hausse de la CSG, le 28 septembre 2017
Des retraités manifestent à Paris contre la hausse de la CSG, le 28 septembre 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

"On nous demande encore un effort" alors qu'"on n'est pas des nantis": quelques milliers de retraités s'estimant "maltraités" ont manifesté jeudi à Paris et dans plusieurs villes pour protester contre la hausse de la CSG qui s’appliquera en 2018 à une majorité d'entre eux.

A l'appel de neuf organisations et associations de retraités, les cortèges en région ont rassemblé "trois fois plus de monde" que lors des précédentes mobilisations annuelles des retraités, selon Gérard Gourguechon (Solidaires).

Environ 2.000 personnes ont manifesté à Bordeaux, 1.200 à Lille, 900 à Caen, 850 à Toulouse et environ 700 à Brest ou Nancy, selon les chiffres officiels. A Rouen, ils étaient près d'un millier, et encore quelques centaines à Rennes, Reims, Epinal, Strasbourg et Besançon.

A Paris, quelques milliers de personnes ont pris part au défilé dans l'après-midi (entre 3.300 selon la police et 10.000 d'après les organisateurs). "Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, on n'en veut pas de cette société là", scandaient des manifestants au départ de l'opéra Garnier.

Des banderoles portaient les mentions de "voleurs" ou "CSG, retraite, Macron = racket". "Retraités maltraités", disaient des pancartes.

Des retraités manifestent contre la hausse de la CSG, le 28 septembre 2017 à Rennes
Des retraités manifestent contre la hausse de la CSG, le 28 septembre 2017 à Rennes ( DAMIEN MEYER / AFP )

Interrogé à Bordeaux, André Lafon, retraité (CGT) de La Poste, a fait ses calculs: la hausse en 2018 de la CSG (contribution sociale généralisée) va représenter pour lui qui touche 1.200 euros par mois "25 euros de prélèvement supplémentaire, soit 300 euros par an, ce qui n'est pas rien".

"On n'est pas des nantis (...) et on est encore en train de nous pomper", grogne dans le cortège rémois Danielle Bonfils, ex-secrétaire qui, avec moins de 1.500 euros de pension et un fils handicapé à aider, confie qu'"à la fin du mois, c'est ric-rac".

Près de 60% de retraités, soit 8 millions de personnes, seront touchés l'an prochain par l'augmentation de 1,7 point (+26%) du taux normal de la CSG.

- +0,8% pour compenser l'inflation -

La mesure doit servir à compenser la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du secteur privé. Un "effort" demandé par Emmanuel Macron aux "retraités les plus aisés" pour "récompenser le travail" en redonnant du pouvoir d'achat aux actifs. Elle ne concerne pas les 40% plus modestes, exonérés ou soumis à la CSG à taux réduit.

"Il paraît qu'il faut redistribuer vers les forces productives qui créent des richesses mais les retraités en créent: ils aident leurs enfants, vont au restaurant, alimentent le secteur hôtelier, font du bénévolat ou des dons aux associations…", énumère Michel, un retraité lillois.

Le relèvement au 1er octobre de 0,8% des pensions "ne fait que compenser l'inflation des seuls 12 derniers mois", déplorent par ailleurs les organisateurs, syndicats de retraités (CGT, FO, CGC, CFTC, FSU, Solidaires, FGR) et associations (UNRPA, LSR).

Les manifestants ont pu aussi découvrir jeudi que cette revalorisation annuelle suivant l'inflation serait à partir de l'an prochain décalée de trois mois, pour tomber chaque 1er janvier. L'économie de 400 millions d'euros réalisée "permet de reverser 500 millions d'euros, sur les deux ans et demi, à la revalorisation du minimum vieillesse", a expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Le minimum vieillesse va augmenter de 100 euros en trois fois, "nous avons souhaité faire un effort particulier pour les retraités les plus pauvres", a dit la ministre.

Quant aux retraités plus aisés, eux aussi bénéficieront d'une forme de compensation, "progressivement, avec la baisse de la taxe d'habitation", a fait valoir la ministre sur BFM TV.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

Horizontal Software a annoncé le lancement d’une solution Cloud-Saas baptisée Keentalents dédiée aux PME-ETI. Cette solution pré-paramétrée est présentée comme "simple à utiliser, rapide…

Publié le 17/10/2017

En hausse en matinée après la publication d'un chiffre d'affaires du troisième trimestre supérieur aux attentes, Danone (+1,12% à 70,13 euros) accélère sa progression à la mi-séance. Le titre…

Publié le 17/10/2017

Harley-Davidson a annoncé pour le troisième trimestre fiscal un bénéfice net de 68 M$ soit 40 cents par titre, contre 114 M$ et 64 cents par action un...

Publié le 17/10/2017

Changement à venir à la tête de Danone...

Publié le 17/10/2017

Dans de gros volumes, Drone Volt avance de 2,4% à 0,85 euro à la mi-journée à Paris, les investisseurs saluant la publication trimestrielle de la...

CONTENUS SPONSORISÉS