En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
+0.38 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Les handballeuses françaises en quarts du Mondial et en maîtrise

| AFP | 301 | Aucun vote sur cette news
Les Françaises Camille Ayglon-Saurina et Béatrice Edwige ont assuré contre la Hongrie à Leipzig, le 10 décembre 2017
Les Françaises Camille Ayglon-Saurina et Béatrice Edwige ont assuré contre la Hongrie à Leipzig, le 10 décembre 2017 ( Hendrik Schmidt / ZB/AFP )

Les handballeuses françaises ont un tableau de rêve au Mondial, mais encore faut-il être à la hauteur de l'occasion: c'est ce qu'elles ont commencé à faire en maîtrisant la Hongrie, 29 à 26, en huitièmes de finale, dimanche à Leipzig.

Les Bleues vont rester dans la ville est-allemande pour affronter le Monténégro, une autre équipe à leur portée, mardi, et tenter de se hisser dans le dernier carré d'une compétition internationale pour la troisième fois d'affilée, après l'argent des Jeux de Rio et le bronze de l'Euro-2016.

Si elles poursuivent leur montée en puissance, cet adversaire, qui ressemble beaucoup au Buducnost Podgorica, un des bons clubs de la Ligue des champions, ne devrait pas leur résister non plus, même si le sélectionneur Olivier Krumbholz se montre bien sûr méfiant.

"C'est une bonne équipe qui est dans une bonne dynamique parce qu'elle a changé d'entraîneur. Les anciennes sont revenues", soulignait-il après la victoire, un peu surprenante, du Monténégro sur la Serbie dimanche en huitième de finale.

En tout cas, les Françaises sont sur la bonne voie et n'ont jamais permis aux Hongroises de faire illusion. Toujours aussi hermétiques en défense, elles se montrent de plus en plus inspirées en attaque, à l'image de l'arrière Alexandra Lacrabère, meilleure buteuse avec cinq buts.

- 'On monte en charge' -

"On monte en charge, on maîtrise de plus en plus nos matches. Tout le monde marque, du pivot aux ailières", a dit la Paloise, pour souligner la diversité des options en attaque. Pas moins de sept joueuses ont marqué trois fois ou plus face aux Magyares, dont le pivot Laurisa Landre (4 buts). Sa participation était pourtant incertaine à cause d'une béquille.

Les vice-championnes olympiques doivent aussi une fière chandelle à Amandine Leynaud, qui a arrêté trois pénalties à un moment où l'écart n'était pas encore définitif. Mais la gardienne a préféré rendre hommage à sa garde rapprochée. "J'aime sentir que les filles d'en face sont complètement perdues et n'arrivent pas à trouver de solutions", a-t-elle commenté.

Les Bleues ont fait toujours fait la course en tête et, mis à part un très court moment en première période, elles n'ont jamais été inquiétées. Certes, cette équipe de Hongrie n'est plus aussi forte que celle qui accumulait les podiums jusqu'à il y a une dizaine d'années. Mais après tout, les nations les plus redoutables, la Norvège, la Russie, les Pays-Bas, ne sont-elles pas toutes dans l'autre moitié du tableau? Les Françaises ne pourront les affronter qu'en finale. D'ici-là, il faudra profiter.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…