5 379.54 PTS
+0.50 %
5 372.50
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 281.93
+0.49 %
DAX PTS
13 008.55
-0.05 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 393.09
-0.58 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Marché de Noël supprimé: les forains maintiennent la pression sur la mairie de Paris

| AFP | 284 | 4 par 1 internautes
Des automobilistes bloqués dans des embouteillages à la périphérie de Paris lors d'une opération escargot des forains, le 6 novembre 2017
Des automobilistes bloqués dans des embouteillages à la périphérie de Paris lors d'une opération escargot des forains, le 6 novembre 2017 ( PHILIPPE LOPEZ / AFP )

Les forains, en colère contre la suppression de leur marché de Noël sur les Champs-Élysées, ont maintenu mardi la pression sur la mairie par une deuxième journée consécutive d'opérations escargot autour de la capitale et un recours en justice, déposé par leur leader Marcel Campion.

Après avoir déjà fortement perturbé la circulation en Île-de-France lundi, des dizaines de camions de forains ont repris la route dès l'aube mardi à l'appel du promoteur historique des fêtes foraines parisiennes, 77 ans, en conflit ouvert avec la maire de Paris Anne Hidalgo.

Opérations escargot, barrages filtrants, circulation coupée: les difficultés se sont multipliées toute la matinée sur plusieurs axes autoroutiers (A1, A4, A13, A104) en direction de Paris et sur le boulevard périphérique.

Le pic de la perturbation a été atteint vers 09H00 avec plus de 450 kilomètres de bouchons contre 325 habituellement, selon le site d'information routière Sytadin.

Des camions bloquent la circulation lors d'une opération escargot des forains, le 6 novembre 2017 à la périphérie de Paris
Des camions bloquent la circulation lors d'une opération escargot des forains, le 6 novembre 2017 à la périphérie de Paris ( PHILIPPE LOPEZ / AFP )

"C'est la faute des autorités s'il y a des blocages", a estimé Marcel Campion, qui a lancé l'appel à la mobilisation après plusieurs jours de discussions infructueuses avec la préfecture de police de Paris.

Lundi, la mairie de Paris avait dénoncé le "chantage" du chef de file des forains et a réaffirmé que ce dernier n'avait "pas l'autorisation d'installer son marché".

Outre les blocages, les forains comptent également sur la justice pour remporter leur bras de fer.

Un référé-suspension, dont l'AFP a obtenu copie, a ainsi été déposé dans la matinée devant le tribunal administratif de Paris. "L'audience se tiendra le 14 novembre", a indiqué à l'AFP l'entourage de M. Campion, ajoutant que le dépôt du référé a entraîné la levée des blocages à partir de 12H30.

Dans leur requête, les avocats de Marcel Campion ont estimé que la décision du Conseil de Paris, votée à l'unanimité en juillet, de supprimer le marché de Noël, n'est pas justifiée par un "motif d'intérêt général suffisant".

Marcel Campion, le
Marcel Campion, le "roi des forains" le 1er septembre 2017 à Paris ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

La municipalité a notamment justifié sa décision par "la qualité médiocre des animations et des produits vendus" sur ce marché.

Florian Philippot, président du parti les Patriotes, a dit sur RTL soutenir "à 100%" les forains. "Je ne comprends pas que Mme Hidalgo semble à ce point (les) détester et semble détester Noël", a ajouté l'ancien vice-président du Front national.

- 'Bernard Arnault, premier des forains'-

Ce nouvel épisode nourrit un peu plus le feuilleton judiciaire entre M. Campion et la mairie de Paris.

Depuis deux ans, les affaires de Marcel Campion sont dans le collimateur de la justice, qui s'interroge notamment sur une convention octroyée en 2015 pour installer sa célèbre grande roue sur la place de la Concorde.

Mis en examen dans cette affaire en mai dernier pour recel de favoritisme et abus de biens sociaux, le chef de file des forains a demandé début octobre l'audition de la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

Marcel Campion, qui estime que les forains sont devenus "des parias à Paris", est également monté au créneau mardi pour dénoncer l'ouverture en mai prochain d'un grand parc d'attraction dans le Bois de Boulogne au Jardin d'acclimatation, propriété de la mairie de Paris et dont LVMH est le concessionnaire.

Cet accord "en catimini", selon lui, entre Anne Hidalgo et Bernard Arnault, PDG de LVMH, doit faire du grand parc de l'ouest parisien le deuxième parc de loisirs français, derrière Disneyland Paris.

"Ils n'ont plus besoin des forains, il est là le complot", a accusé M. Campion, qualifiant les élus parisiens de "combinards". "M. Arnault va devenir le premier des forains de Paris", a ironisé, lui intimant de "rester dans le luxe".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

ABC arbitrage Distribution novembre 2017       Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution d'un montant de 0,20EUR par action ordinaire conformément aux décisions…

Publié le 23/11/2017

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Article 223-16 du Règlement Généralde l'Autorité des Marchés…

Publié le 23/11/2017

Par arrêté du ministre de l'économie et des finances en date du 13 novembre 2017, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est vu octroyer, par l'intermédiaire de sa filiale…

Publié le 23/11/2017

Ce succès confirme la forte capacité d'innovation et d'industrialisation des deux groupes Keopsys et Quantel réunis

Publié le 23/11/2017

Keopsys, un spécialiste de la technologie laser, a annoncé la signature d'un contrat de 6 millions d'euros sur une durée de 12 ans avec un acteur majeur de la Défense Française, pour un système…

CONTENUS SPONSORISÉS