En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
-0.65 %
5 636.50
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 447.36
-0.59 %
DAX PTS
12 633.60
-0.17 %
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
-0.93 %
1.117
+0. %

Les écoliers du Pacifique et d'Australie lancent une grève mondiale pour le climat

| AFP | 240 | Aucun vote sur cette news
"Il n'y a pas d'emplois sur une planète morte", affiche une pancarte brandie lors d'une manifestation pour le climat, le 20 septembre 2019 à Sydney ( PETER PARKS / AFP )

Des écoliers du Pacifique et d'Australie ont donné vendredi le coup d'envoi d'une journée d'actions et de manifestations mondiales pour appeler à la mobilisation contre le réchauffement climatique, dans le sillage de l'initiative lancée par Greta Thunberg

De Sydney à Sao Paulo, des élèves vont participer à cette très symbolique "grève de l'école pour le climat" qui devrait constituer l'un des appels à l'action les plus massifs jamais organisés.

On dénombre sur toute la planète plus de 5.000 événements avec en point d'orgue une manifestation monstre à New York où sont attendus 1,1 million d'élèves et étudiants qui ont été autorisés pour l'occasion à sécher les cours.

La campagne "Fridays for Future" initiée par Greta Thunberg entend mobiliser les enfants du monde entier pour qu'ils persuadent les adultes de s'attaquer plus sérieusement au réchauffement climatique.

Des manifestants participent à la grève mondiale pour le climat, le 20 septembre 2019 à Sydney
Des manifestants participent à la grève mondiale pour le climat, le 20 septembre 2019 à Sydney ( PETER PARKS / AFP )

Dans un message vidéo, cette Suédoise de 16 ans a appelé jeudi les enfants à la mobilisation: "Tout compte. Ce que vous faites compte."

Mercredi, elle avait intimé au Congrès américain: "Je veux que vous écoutiez les scientifiques. Et je veux que vous vous unissiez derrière la science. Et ensuite, je veux que vous agissiez réellement."

Alors que le soleil se levait sur les archipels du Pacifique gravement menacé par l'élévation des océans provoquée par le réchauffement climatique, des élèves ont lancé la journée au Vanuatu, aux Salomon ou encore aux Kiribati, où des enfants scandaient: "Nous ne coulons pas, nous nous battons".

Des dizaines de milliers de jeunes Australiens se préparaient à manifester à Sydney, Melbourne et dans des dizaines d'autres villes. Certaines entreprises, administrations et écoles ont même encouragé leurs employés et les élèves à participer à cette grève.

La jeune écologiste suédoise Greta Thunberg (c) lors de son audition au Parlement américain, le 19 septembre 2019 à Washington
La jeune écologiste suédoise Greta Thunberg (c) lors de son audition au Parlement américain, le 19 septembre 2019 à Washington ( ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

"Nous sommes ici pour envoyer un message aux personnes au pouvoir, pour leur montrer que nous sommes sensibilisés et que cette question est importante pour nous", a déclaré à Sydney Will Connor, 16 ans. "C'est notre avenir qui est en jeu."

L'Australie ressent elle aussi les effets du réchauffement climatique, avec des sécheresses de plus en plus graves, des feux de forêt de plus en plus intenses, des inondations provoquées par des pluies diluviennes ou encore les ravages subis par son embématique Grande Barrière de corail.

Pourtant, son gouvernement conservateur est épinglé pour son inaction en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

S'il ne nie pas la réalité de la menace, il a toujours ramené le débat à un choix entre la baisse des émissions de gaz à effet de serre et les emplois, alors que son économie est très dépendante de ses ressources minières, en particulier des exportations de charbon.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2019

L'Assemblée Générale Extraordinaire de Dalet qui devait se tenir le 23 octobre 2019 à 14 heures a été reportée pour des raisons techniques...

Publié le 18/10/2019

Pharmasimple a récolté sur ce début d’année 2019 les premiers fruits de son plan de transformation entamée l’année dernière. Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires ressort ainsi…

Publié le 18/10/2019

Le tirage de la prochaine tranche est prévu le 27 novembre

Publié le 18/10/2019

Thales recule de 5,78% à 89,66 euros en Bourse, après avoir révisé à la baisse son objectif de croissance organique pour 2019. Ainsi, l'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la…

Publié le 18/10/2019

Bruxelles a donné son feu vert à l'acquisition de Exadis par Renault et Mobivia...