En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
-
4 808.00
-
SBF 120 PTS
3 832.83
-
DAX PTS
10 931.24
+0.36 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
-0.02 %
1.140
+0.03 %

Les deux Corées se réuniront en sommet à Pyongyang du 18 au 20 septembre

| AFP | 285 | Aucun vote sur cette news
Photo diffusée le 6 septembre 2018, montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (D) et Chung Eui-yong (G), le conseiller à la sécurité nationale du chef de l'Etat sud-coréen, lors d'une rencontre à Pyongyang
Photo diffusée le 6 septembre 2018, montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (D) et Chung Eui-yong (G), le conseiller à la sécurité nationale du chef de l'Etat sud-coréen, lors d'une rencontre à Pyongyang ( KCNA VIA KNS / KCNA VIA KNS/AFP )

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in tiendront en septembre à Pyongyang leur troisième sommet pour discuter du désarmement nucléaire, a annoncé Séoul jeudi.

Au cours de ce face-à-face prévu du 18 au 20 septembre, les deux dirigeants discuteront de questions comme "les mesures pratiques" à prendre pour dénucléariser la péninsule, a déclaré à la presse Chung Eui-yong, le conseiller à la sécurité nationale du chef de l'Etat sud-coréen.

Les dates de la réunion ont été finalisées mercredi lors d'une visite à Pyongyang de M. Chung, qui a remis au dirigeant nord-coréen une lettre de M. Moon.

Kim Jong Un s'est dit prêt à coopérer avec Séoul comme avec Washington sur la dénucléarisation, a poursuivi l'émissaire sud-coréen.

M. Kim "a exprimé sa ferme détermination en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne de même que l'intention de travailler étroitement avec les Etats-Unis (...) pour réaliser cet objectif", a poursuivi l'émissaire sud-coréen.

Au cours d'un sommet historique le 12 juin à Singapour, le président américain Donald Trump et Kim Jong Un étaient parvenus à un compromis très vague en faveur d'une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne", dont les modalités et le calendrier avaient été repoussés à des négociations de suivi.

Cette promesse était loin de l'objectif initial des Etats-Unis, à savoir une "dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible".

Mais les négociations de suivi entre Washington et Pyongyang patinent depuis des semaines, comme l'a encore illustré l'annulation surprise le mois dernier par Donald Trump d'un nouveau voyage en Corée du Nord de son secrétaire d'Etat Mike Pompeo.

Néanmoins, la confiance du dirigeant nord-coréen envers M. Trump "reste inchangée", a assuré l'émissaire sud-coréen. "Il (M. Kim) a dit qu'il y avait des difficultés dans les négociations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis mais sa confiance envers M. Trump reste inchangée".

L'agence officielle nord-coréenne KCNA a également rapporté que M. Kim avait réitéré sa volonté de dénucléarisation.

La "volonté" de M. Kim "est d'éradiquer complètement le danger d'un conflit armé et l'horreur de la guerre sur la péninsule coréenne pour la transformer en berceau de paix sans armes nucléaires, libre de toute menace nucléaire", a dit l'agence.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse   Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social      Dijon, le 16 janvier 2019…

Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse     Bilan semestriel du contrat de liquidité de Crossject au 31/12/2018      Dijon, le 16 janvier 2019     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ;…

Publié le 16/01/2019

  Genève (Suisse) - le 15 janvier 2019 : WISeKey International Holding Ltd (WIHN.SW) (« WISeKey »), société de premier plan dans le domaine de la cybersécurité et…

Publié le 16/01/2019

Au titre de son premier trimestre 2018/2019, Manutan a affiché un chiffre d'affaires de 192,6 millions d'euros, une croissance de 2,9% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. "La…

Publié le 16/01/2019

Elis annonce avoir finalisé l’acquisition de 100 % de Metropolitana en Colombie. Le groupe, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros, dispose de deux usines…