En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 844.82 PTS
-0.06 %
4 844.50
-0.01 %
SBF 120 PTS
3 867.27
-0.02 %
DAX PTS
11 067.95
-0.20 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
-0.05 %

Les Brésiliens indignés après l'incendie du Musée national de Rio

| AFP | 335 | 3 par 1 internautes
Des pompiers à l'extérieur du Musée national de Rio le 3 septembre 2018, au lendemain de l'incendie
Des pompiers à l'extérieur du Musée national de Rio le 3 septembre 2018, au lendemain de l'incendie ( Carl DE SOUZA / AFP )

Au lendemain de l'incendie spectaculaire qui ravagé le Musée national de Rio de Janeiro, l'heure était lundi à la polémique au Brésil, où les pompiers espèrent encore "sauver quelque chose" parmi les 20 millions de pièces d'une valeur inestimable.

"Il ne suffit pas de pleurer, il faut que le gouvernement aide le musée à reconstruire son histoire", a déclaré à des journalistes Alexandre Keller, directeur de musée, devant les décombres fumants de l'ancien palais impérial du XIXe siècle.

"Il faut que la population soit indignée. Une partie de cette tragédie aurait pu être évitée. À présent, il faut agir", a-t-il ajouté, pointant du doigt le manque de fonds alloués à l'entretien, en raison selon lui de nombreuses coupes budgétaires.

Une centaine d'étudiants et de chercheurs liés au musée manifestaient lundi matin dans les jardins du parc de Boa Vista, dans le nord de Rio, au coeur duquel le musée est situé.

"C'est le Brésil tout entier qui part en fumée, c'est une catastrophe indescriptible pour ceux qui défendent l'histoire et la culture", a déclaré à l'AFP Valeria Rivera, technicienne de restauration, qui travaillait au musée depuis 2012.

Après avoir passé une bonne partie de la nuit à combattre les flammes, les pompiers tentaient en matinée de sauver ce qui était encore possible.

"Nous allons procéder avec beaucoup de précaution pour voir si nous arrivons à sauver quelque chose. Je ne sais pas encore si une salle a été préservée", a expliqué un porte-parole des pompiers.

Antônio Gambine Moreira, recteur de la planification et des finances de l'Université UFRJ, qui gère le musée, a indiqué que quelques pièces avaient pu être récupérées au sous-sol.

Mais le dirigeant a souligné qu'il s'agissait d'une partie insignifiante au vue de tout ce qui a été détruit. "C'est une perte incommensurable", a-t-il résumé.

Créé par le roi Jean VI et ouvert en 1818, le Musée national, qui a fêté son bicentenaire en juin, compte parmi les musées les plus anciens et les plus prestigieux du Brésil. Il est installé depuis 1892 dans un ancien palais qui a accueilli la famille impériale.

Considéré comme le plus grand musée d'histoire naturelle d'Amérique Latine, il contenait plus de 20 millions de pièces de valeur et une bibliothèque avec plus de 530.000 titres.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

THALES constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put 5553S émis par SOCIETE…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…

Publié le 23/01/2019

Airbus Helicopters a fait part de commandes en hausse et de livraisons en baisse pour l’année 2018. Ainsi, la filiale d’Airbus a enregistré 413 commandes brutes l’an dernier (381 nettes),…

Publié le 23/01/2019

            COMMUNIQUÉ DE PRESSE           Bourse Direct lance un nouveau contrat d'assurance vie en ligne1, assuré par Generali Vie.   Bourse…

Publié le 23/01/2019

C’est désormais officiel. Les pilotes d'Air France se prononceront aujourd’hui sur un projet d'accord concernant leurs conditions de travail et leur rémunération. C’est ce qu’a annoncé…