En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 916.14 PTS
+0.14 %
4 899.5
-0.04 %
SBF 120 PTS
3 899.07
-0.07 %
DAX PTS
10 953.22
+0.22 %
Dowjones PTS
24 622.29
+0.39 %
6 802.73
+0.57 %
1.135
-0.19 %

Des Champs-Elysées à l'Élysée, les Bleus champions du monde acclamés par une foule en délire

| AFP | 689 | Aucun vote sur cette news
Les Bleus champions du monde descendent les Champs-Elysées à bord d'un bus à impériale, le 16 juillet 2018
Les Bleus champions du monde descendent les Champs-Elysées à bord d'un bus à impériale, le 16 juillet 2018 ( Eric FEFERBERG / POOL/AFP )

Après le sacre, le retour triomphal: les Bleus ont célébré lundi après-midi leur titre de champion du monde sur les Champs-Elysées avec des centaines de milliers de personnes venues les acclamer, avant d'être reçus à l'Élysée.

"On est les champions, on est les champions!": rassemblée depuis plusieurs heures sur "la plus belle avenue du monde", une foule bleu-blanc-rouge a chaviré de bonheur à la vue de ses 23 héros, arrivés quelques heures plus tôt à Roissy, auréolés du deuxième titre mondial de l'histoire des Bleus vingt ans après celui de 1998.

Comme leurs glorieux aînés - dont faisait partie le sélectionneur Didier Deschamps - acclamés par un demi-million de personnes le 13 juillet 1998, ils ont descendu l'emblématique avenue sur un bus à impériale devant environ 300.000 personnes, selon une source policière.

Les Bleus acclamés par la foule sur les Champs-Elysées
Les Bleus acclamés par la foule sur les Champs-Elysées ( Bertrand GUAY / AFP )

Cette fois, le bus n'a pas eu à se frayer un passage. L'itinéraire avait été balisé de barrières pour contenir l'impressionnante foule venue acclamer ses champions, vainqueurs la veille de la Croatie (4-2) au stade Loujniki de Moscou.

Selon le ministère de l'Intérieur, près de 2.000 policiers et gendarmes et 400 personnels de secours ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de la journée.

- "Nos champions et notre Coupe" -

Emmanuel Macron accueille les Bleus à l'Elysée, le 16 juillet 2018
Emmanuel Macron accueille les Bleus à l'Elysée, le 16 juillet 2018 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Euphoriques malgré leur courte nuit, vêtus de T-shirts frappés des deux étoiles et des mots "champions du monde", écharpe nouée autour de la tête pour certains, les joueurs haranguaient la foule noyée dans les nuages des fumigènes. Et beaucoup d'entre eux immortalisaient la scène avec leur smartphone.

Sur les Champs-Elysées, le bleu-blanc-rouge se déclinait sous toutes les formes: drapeaux, maillots, colliers de fleurs, chapeaux de cowboy ou à clochettes, maquillage sur les joues ou les lèvres... Le ciel s'est également orné des trois couleurs au passage de la Patrouille de France.

"Ça fait tellement plaisir, c'est une belle France qu'on a. Tout le monde est joyeux, tout le monde est cool", sourit Anna, 16 ans: "Mon père m'a tellement bassinée avec 98, maintenant je peux vivre ça aussi!".

Joueurs et encadrement de l'équipe de France ont ensuite été reçus à l'Élysée par le président Emmanuel Macron, dans une ambiance joyeusement décontractée.

Paul Pogba a fait le spectacle, en faisant chanter le foule -
Paul Pogba a fait le spectacle, en faisant chanter le foule - "On a tout cassé" ou "Ngolo Kanté", sur l'air de "Oh, Champs-Elysées" ( LUDOVIC MARIN / POOL/AFP )

Sur le perron du palais présidentiel, le tube "I will survive" et la Marseillaise, entonnés a capella par les joueurs et le chef de l'État, ont précédé une arrivée triomphale dans les jardins du palais, où les attendaient 3.000 invités, dont de très nombreux jeunes venus des clubs de foot formateurs des champions du monde, comme celui de Bondy (Seine-Saint-Denis) où a débuté Kylian Mbappé.

Mais c'est surtout Paul Pogba qui a fait le spectacle, en faisant chanter le foule - "On a tout cassé" ou "Ngolo Kanté", sur l'air de "Oh, Champs-Elysées".

La patrouille de France lâche des fumées bleu blanc rouge au-dessus des Champs-Elysées pour célébrer le retour des champions du monde, le 16 juillet 2018
La patrouille de France lâche des fumées bleu blanc rouge au-dessus des Champs-Elysées pour célébrer le retour des champions du monde, le 16 juillet 2018 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP )

"Ne changez pas!", avait exhorté quelques minutes plus tôt le chef de l'État à l'endroit de l'équipe tricolore, en estimant que "cette équipe (était) belle parce qu'elle a été unie, parce qu'elle a été forte et fière de la France".

Au milieu des photos et des autographes, le capitaine Hugo Lloris a tendu la coupe à des jeunes pour qu'ils la touchent.

La réception était par ailleurs animée par DJ Snake, un DJ français mondialement connu, venu à titre gracieux.

- "Rendre les Français heureux" -

Comme leurs aînés de 1998, les héros de Moscou seront décorés de la Légion d'honneur, mais celle-ci leur sera remise dans quelques mois, à une date encore non déterminée, a indiqué lundi l'Élysée.

Ce triomphe et ces honneurs devaient permettre à Griezmann, Pogba, Mbappé et leur camarades de prendre conscience de l'exploit qu'ils viennent de réaliser.

"Franchement, personnellement, je ne réalise pas encore. La coupe pèse beaucoup", confiait durant la nuit Antoine Griezmann. "On entre dans l'histoire", semblait toutefois se rendre compte l'attaquant de l'Atlético Madrid, sur le toit du monde à 27 ans.

"On essaie de donner une bonne image de la France, des joueurs français. J'espère que beaucoup de jeunes auront vu ce match et feront pareil", a-t-il ajouté.

Kylian Mbappé et sa trajectoire météorique font déjà rêver.

A 19 ans et demi, il a marqué en finale de Coupe du monde son quatrième but du tournoi. Il devient le deuxième plus jeune joueur à marquer en finale de Coupe du monde après Pelé, qui avait fait trembler les filets dans le match au sommet du tournoi de 1958.

"Je suis très content, j'avais affiché mes ambitions collectives en début de Mondial, c'était de remporter la Coupe du monde", s'est réjoui sur TF1 le gamin de Bondy: "On est fiers de rendre les Français heureux".

bur-sva-tt-jri-pab/it

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/12/2018

Les mesures déjà décidées par l'exécutif vont coûter entre huit et dix milliards d'euros, selon Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics…

Publié le 09/12/2018

Le président Emmanuel Macron, le 2 décembre 2018 à l'Elysée ( STEPHANE MAHE / POOL/AFP )Les présidents des associations d'élus, du Sénat Gérard Larcher, de l'Assemblée Richard Ferrand…

Publié le 05/12/2018

Le président des députés Les Républicains Christian Jacob à l'Assemblée nationale à Paris, le 5 décembre 2018 ( Alain JOCARD / AFP )Le président des députés Les Républicains Christian…

Publié le 01/12/2018

Une vitrine brisée par des "gilets jaunes" à Paris le 1er décembre 2018 lors de la journée de mobilisation nationale ( Alain JOCARD / AFP )Les scènes de guérilla urbaine samedi autour des…

Publié le 01/12/2018

Des manifestants à proximité des Champs-Elysées, le 1er décembre 2018 ( Lucas BARIOULET / AFP )Les violents heurts sur les Champs-Élysées en marge de la mobilisation des "gilets jaunes", a…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration de Renault s'est réuni sous la Présidence de Philippe Lagayette, administrateur référent et a débattu de son ordre du jour...

Publié le 13/12/2018

Sanofi trébuche de 1,8% ce jeudi à 78,4 euros dans un marché actif, l'U...

Publié le 13/12/2018

   Article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité des marchés financiers     Date Nombre total d'actions composant le capital social Nombre…

Publié le 13/12/2018

La Direction générale de l’armement a passé auprès d’Airbus Defence and Space (groupe Airbus) une commande ferme pour trois avions de ravitaillement et de transport multi-rôle Airbus A330…