En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 326.98 PTS
+0.41 %
5 319.50
+0.28 %
SBF 120 PTS
4 268.64
+0.24 %
DAX PTS
12 195.18
+0.26 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
+0.00 %
1.137
+0.27 %

Législatives tchèques: Babis en tête, le parti d'extrême droite 2e

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
Le milliardaire Andrej Babis vote à Pruhonice, le 20 octobre 2017 en République Tchèque
Le milliardaire Andrej Babis vote à Pruhonice, le 20 octobre 2017 en République Tchèque ( MICHAL CIZEK / AFP )

Le mouvement populiste ANO du milliardaire Andrej Babis, qualifié de "Trump tchèque", arrive largement en tête des élections législatives tchèques devant le parti d'extrême droite SPD, anti-immigration et anti-UE, selon les résultats partiels du scrutin, marqué par l'inquiétude sur la future orientation du pays.

ANO, qui a fait campagne sur la lutte contre la corruption, contre l'accueil des migrants et la zone euro, obtient 31,69 des voix, d'après les résultats dépouillés de 30,95% des bureaux de vote. Le SPD du Tchéco-Japonais Tomio Okamura arrive en seconde position avec 11,58%, alors que le Parti social-démocrate CSSD du Premier sortant Bohuslav Sobotka accuse une chute brutale et n'arrive que 6e, avec 7,85% des voix, selon ces résultats partiels.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

Le titre a enfoncé la zone d'overlap (ancienne résistance devenue support) des 25.5 euros. L'orientation négative des indicateurs techniques milite pour une poursuite de la phase de repli en…

Publié le 16/08/2018

La série de quatre séances consécutives de baisse va-t-elle s'arrêter pour le marché parisien ? Après la chute de plus de 1,8%...

Publié le 16/08/2018

Atlantia chute de 24,98% à 17,66 euros à la Bourse de Milan après que le gouvernement italien a lancé une procédure contre sa filiale Autostrade per l'Italia, mise en cause dans l'effondrement…

Publié le 16/08/2018

La compagnie serait sur le point de se doter d'un patron non français et, de plus, non européen