En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 967.69 PTS
-1.69 %
4 974.50
-1.50 %
SBF 120 PTS
3 983.58
-1.63 %
DAX PTS
11 284.92
-2.08 %
Dowjones PTS
24 949.96
-1.45 %
7 010.74
-1.83 %
1.148
+0.12 %

Le XV de France évite de justesse le naufrage contre le Japon

| AFP | 357 | Aucun vote sur cette news
23-ö23, un match nul au gout d'échec pour le XV de France de Francois Trinh-Duc et Camille Chat, le 25 novembre 2017 face au Japon à Nanterre
23-ö23, un match nul au gout d'échec pour le XV de France de Francois Trinh-Duc et Camille Chat, le 25 novembre 2017 face au Japon à Nanterre ( FRANCK FIFE / AFP )

La catastrophe a été évitée: le XV de France de Guy Novès est passé tout proche d'une septième défaite de suite en concédant un nul heureux samedi contre le Japon (23-23) en clôture des tests de novembre, qui le plonge un peu plus dans le doute.

La série de six revers, dont cinq test-matches, une première depuis 35 ans, se sera donc arrêtée sur la pelouse synthétique et sous le toit couvert de la U Arena de Nanterre (Hauts-de-Seine), salle de spectacles flambant neuve inaugurée pour l'occasion en version rugby.

Mais il s'en est fallu de très peu: principalement de la transformation manquée par l'ouvreur Yu Tamura de l'essai de Asaeli Ai Valu (73, 23-23), qui avait permis aux Brave Blossoms d'égaliser dans une enceinte incrédule.

Ce match nul ne change finalement pas grand chose au constat: les Bleus sont loin, très loin des meilleurs mondiaux, réduits à défendre de façon acharnée en fin de match pour préserver un triste résultat, devant leur public, face à la 11e nation mondiale qui aura eu 64% de taux d'occupation.

Un nul conclu sous les sifflets de la U Arena, dont une partie du public s'est également moquée de son équipe: "remboursez, remboursez" en fin de match, après "on se fait ch..., on se fait ch..." en première période.

Ont par ailleurs été sifflées les décisions des Bleus de prendre les pénalités plutôt que de taper en touche pour un éventuel essai. Mais ce XV de France ne pouvait se permettre de faire preuve d'un quelconque complexe de supériorité...

Sans les 13 points au pied de François Trinh-Duc, il ne s'en serait sans doute pas sorti par la toute petite porte.

Le niveau actuel des Bleus, incapables de s'imposer face aux meilleures nations mondiales (18-38 contre les All Blacks et 17-18 face à l'Afrique du Sud ce mois-ci) et qui doivent batailler face à une équipe du "Tier 2", le deuxième groupe mondial, inquiète, tant les Japonais ont bien plus proposé, par leur jeu rapide et de mouvement.

- Chantier énorme -

Novembre est passé et, même privés sur blessure de plusieurs joueurs majeurs derrière (Lopez, Lamerat, Fofana, Vakatawa, Nakaitaci), les Français semblent avoir régressé dans le jeu par rapport à l'automne 2016. Ils avaient alors tenu la dragée haute à ces mêmes Néo-Zélandais (19-24) et aux Australiens (23-25).

A deux ans de la Coupe du monde 2019 au... Japon, le chantier est énorme, et il est fort à parier que le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, ne reste pas les bras croisés face au terrible bilan de Guy Novès et son staff: sept victoires en 22 matches, pour quatorze défaites et donc un match nul.

En injectant du sang neuf comme il l'avait évoqué samedi dernier? Possible, mais ces Bleus ont en tout cas besoin d'un électrochoc avant le prochain rendez-vous, le Tournoi des six nations début février.

- Lacroix, première -

Samedi, leurs deux grosses occasions en première période ont symbolisé leurs lacunes actuelles en attaque: fébrilité et manque de clairvoyance.

Teddy Thomas s'est d'abord montré trop gourmand, tardant à faire la passe, finalement en-avant, pour envoyer Damian Penaud à l'essai (6).

Sur la deuxième, Baptiste Serin a d'abord choisi le mauvais côté sur sa percée, puis la passe sautée de Guilhem Guirado a annulé un surnombre, avant un en-avant devant l'en-but de Sekou Macalou (18). Et dans la foulée, ballon enterré à la suite de la pénaltouche.

Menés 8 à 3 après un essai de Shora Horie (23), les Bleus ont dû attendre la toute fin de la première période (40), et un essai de Rabah Slimani, pour passer devant au score (13-8).

Gabriel Lacroix, en route pour son premier essai lors de son premier test-match officiel face au Japon
Gabriel Lacroix, en route pour son premier essai lors de son premier test-match officiel face au Japon ( FRANCK FIFE / AFP )

Avant, donc, de vivre plus de trente minutes sous très haute pression, après l'essai de Gabriel Lacroix, son premier en bleu pour sa première sélection, sur une passe au pied judicieuse de François Trinh-Duc (49, 20-15). Seul éclair ou presque dans une soirée triste où les Bleus ont frôlé la correctionnelle, mais n'éviteront pas les questions.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Communiqué de Presse Paris, Mardi 23 octobre 2018 17:35 CEST       Forte progression des résultats et appréciation des marges EBITDAr[1] de 2,2 MEUR au…

Publié le 23/10/2018

Tesla bondit de 5,55% à 275,5 dollars ce mardi sur des marchés américains plongés dans le rouge. Son secret ? Il vient de rallier à sa cause un de ses ennemis de longue date, Citron Research. Le…

Publié le 23/10/2018

April est suspendu ce mardi soir en bourse, sur un cours de 13,70 euros, en progression de 9,2%...

Publié le 23/10/2018

Getlink fait partie des quelques valeurs à se distinguer ce mardi avec un titre qui progresse de 2,6% à 11 euros en fin de séance...