En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 416.47 PTS
-0.57 %
5 413.50
-0.62 %
SBF 120 PTS
4 331.90
-0.61 %
DAX PTS
12 676.55
-0.70 %
Dowjones PTS
25 108.09
-0.36 %
7 366.93
-0.31 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Le ramadan commence jeudi en France

| AFP | 193 | Aucun vote sur cette news
Minarte de la grande mosquée de Paris dans le 5ème arrondissement, le 19 septembre 2012
Minarte de la grande mosquée de Paris dans le 5ème arrondissement, le 19 septembre 2012 ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Le ramadan commencera jeudi en France, a annoncé mardi soir le Conseil français du culte musulman (CFCM), à l'issue d'une cérémonie de fixation du début de ce mois béni de jeûne, de partage et de prière.

Le président du l'instance représentative de l'islam auprès des pouvoirs publics, Ahmet Ogras, a fait cette annonce à la grande mosquée de Paris, en présence des représentants des principales fédérations qui structurent la deuxième religion de France.

Ahmet Ogras a demandé au mufti de la grande mosquée de Paris, présent lors de cette courte "nuit du doute", d'élever une prière "pour toutes les victimes du terrorisme mais surtout une prière pour les martyrs d'hier", lundi, dans la bande de Gaza. Près de 60 Palestiniens y ont été tués et 2.400 blessés par des tirs de soldats israéliens.

Il a aussi appelé les imams des quelque 2.500 mosquées et salles de prière en France à réciter la "prière de l'absent" vendredi, en mémoire de l'ensemble de ces victimes.

Le ramadan suscite un ensemble de pratiques socio-religieuses très populaires, avec selon des études 70% à 80% d'observants parmi les cinq millions de fidèles estimés en France.

Ces dernières années, les grandes fédérations ont recherché l'unité entre elles et avec les principaux pays musulmans, de la péninsule arabique au Maghreb, sur la question des dates du ramadan qui a parfois viré au casse-tête.

Elles veulent ainsi éviter la division parmi les fidèles du Prophète, qui aurait prescrit dans un hadith (commentaire oral): "Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez aussi".

Comme le croissant n'était pas visible mardi, le ramadan débutera jeudi, a décidé le CFCM, qui a fait sienne l'observation lunaire privilégiée par une majorité de fidèles.

Mais les partisans du calcul astronomique à l'avance tablaient depuis longtemps sur un début de ramadan le 16 mai: certains fidèles commenceront donc à jeûner dès mercredi, notamment parmi les musulmans d'origine turque ou gravitant dans la sphère d'influence de la confrérie des Frères musulmans.

Durant le ramadan, un des piliers de l'islam, les croyants sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, de l'aube - dès que l'on peut "distinguer un fil blanc d'un fil noir" dit le Coran - jusqu'au coucher du soleil.

Le jeûne est prescrit aux musulmans pubères, mais des dispenses sont prévues pour les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d'accoucher. Des compensations sont possibles pour les personnes empêchées ou dispensées (jeûne effectué ultérieurement, dons aux nécessiteux...).

Dans une quête d'ascèse et de purification, le fidèle peut méditer le Coran, participer à des veillées de prière - avec le renfort cette année de quelque 300 "récitateurs" venus de l'étranger - et se montrer généreux avec les plus démunis.

La dimension sociale, conviviale voire festive est très importante après l'"iftar", repas quotidien de rupture du jeûne.

Le ramadan s'achève par l'Aïd el-Fitr, la "fête de la rupture du jeûne", vers le 15 juin cette année.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Nous visons une accélération de la croissance sur l'exercice 2018/2019.

Publié le 19/07/2018

Nicolas Ingueneau dirige depuis 2009 les investissements et les arbitrages pour le compte de la Société de la Tour Eiffel au sein d'Awon AM...

Publié le 19/07/2018

IBM (+2,50% à 148,43 dollars) affiche l'une des plus fortes hausses d’un indice Dow Jones en repli, galvanisé par des résultats meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, le géant…

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, près de Londres, Airbus annonce avoir engrangé 431 commandes d’avions et engagements. Le groupe aéronautique européen a recensé 93…

Publié le 19/07/2018

Les autorités européennes de la concurrence vont ouvrir une enquête approfondie sur l'offre de Thales sur le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto, selon les informations de Reuters. La…