En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 518.21
-0.16 %
7 706.84
+0.22 %
1.126
+0.14 %

Le PSG enfin sacré champion de France ?

| AFP | 126 | Aucun vote sur cette news
Le PSG reste sur un match nul décevant contre Strasbourg, le 7 avril 2019 au Parc des Princes
Le PSG reste sur un match nul décevant contre Strasbourg, le 7 avril 2019 au Parc des Princes ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP/Archives )

Cette fois c'est la bonne ? Le PSG peut se contenter d'un nul à Lille pour être champion de France dimanche, dans le match au sommet de la 32e journée de L1. A Marseille, un succès est nécessaire pour rester dans la course à l'Europe.

. PSG, pas de loupé cette fois...

Une défaite sur le terrain du Losc obligerait les Parisiens à attendre le déplacement à Nantes mercredi prochain, en match en retard de la 28e journée, pour s'offrir enfin le titre, pour la huitième fois (la 6e fois sous l'ère qatarie).

Un nouveau report du sacre désolerait un peu plus les fans parisiens, déjà meurtris par l'élimination précoce en Ligue des champions et qui ne peuvent espérer qu'un triplé domestique: Trophée des champions, titre en L1, Coupe de France avec une finale le 27 avril contre Rennes.

Un attaquant, s'il joue, sera particulièrement scruté: Eric-Maxim Choupo-Moting, auteur d'un incroyable raté qui a privé un partenaire d'un but tout fait dimanche dernier face à Strasbourg. Les jours qui ont suivi ont été rudes pour le Camerounais, risée des réseaux sociaux et impliqué dans un accident de la circulation, sans gravité, selon la presse.

Au rayon des cracks, Neymar a repris l'entraînement mais viserait surtout la finale de la Coupe de France.

. OM, "le podium, c'est fini"...

Après trois matches consécutifs sans victoire en championnat (défaites à Bordeaux et au Parc des Princes, nul face à Angers), l'OM doit l'emporter samedi au Vélodrome face à Nîmes (10e) pour rester dans la course aux places européennes.

L'OM et son gardien Steve Mandanda, battus à Bordeaux, le 5 avril 2019, se doivent de réagir à domicile face à Nîmes
L'OM et son gardien Steve Mandanda, battus à Bordeaux, le 5 avril 2019, se doivent de réagir à domicile face à Nîmes ( NICOLAS TUCAT / AFP/Archives )

Cinquième de L1 (48 pts), l'OM a encore, sur le papier, une chance mathématique de qualification pour la C1. Mais certains n'y croient plus, à l'image de Florian Thauvin. "Le podium, c'est fini", avait lâché l'ailier droit international après le revers à Bordeaux (2-0) le 7 avril.

Quatrième l'an dernier, l'OM avait raté de justesse la Ligue des Champions. Cette saison, le podium semble à nouveau inaccessible aux Marseillais, mais Garcia veut encore y croire: "Il y a 21 points à prendre, et il faut les prendre", a-t-il rappelé jeudi lors d'une conférence de presse.

Il en faut déjà trois contre Nîmes samedi au Vélodrome, où l'OM devrait compter sur tout son effectif, excepté son attaquant argentin Lucas Ocampos. Pour le remplacer sur le flanc gauche dans son schéma classique en 4-4-2, derrière Mario Balotelli et Valère Germain, Garcia pourrait aligner le jeune Serbe Nemanja Radonjic. "Pour être à 100%, il a besoin d'un but ou d'une passe décisive", a déclaré le manager de l'OM jeudi.

"Super Mario" devrait être sur le terrain même s'il ne s'est pas entraîné normalement cette semaine, à la suite de sa gêne ressentie à Bordeaux dimanche dernier.

. Lutte acharnée pour le maintien

Dans le bas du classement, une lutte acharnée se poursuit. Caen (19e, 23 pts), accueille samedi Angers (12e), tandis que Guingamp, lanterne rouge avec le même nombre de points que les Normands, se déplace à Strasbourg (9e).

Programme de la 32e journée

Vendredi 12 avril:

Dijon - Amiens 0 - 0

Nantes - Lyon 2 - 1

Samedi 13 avril:

(15h00) Marseille - Nîmes

(18h00) Strasbourg - Guingamp

Caen - Angers

Monaco - Reims

Dimanche 14 avril:

(13h00) Montpellier - Toulouse

Rennes - Nice

(15h00) Saint-Etienne - Bordeaux

(19h00) Lille - Paris SG

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2019

Communiqué de Presse Amundi - Déclaration de transactions sur actions propres Période du 15 au 18 avril 2019       Paris, le 19 avril 2019       Conformément à la…

Publié le 19/04/2019

Crédit Agricole Assurances annonce aujourd'hui la publication de son rapport sur la solvabilité et la situation financière. Depuis l'entrée en vigueur de Solvabilité 2 au…

Publié le 19/04/2019

Les six plus grandes banques américaines ont affiché des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes pour le premier trimestre. En revanche les revenus sont ressortis inférieurs au consensus…

Publié le 18/04/2019

Le dividende sera détaché de l'action le 14 mai...

Publié le 18/04/2019

Groupe ADP vient d'inaugurer, le bâtiment de jonction de l'aéroport Paris-Orly, ORLY 3, en présence du Premier ministre Edouard Philippe, de la...