En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 102.00
-0.82 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 358.83
-1.35 %
7 130.72
-2.03 %
1.148
-0.14 %

Le pape prononce le mot "Rohingya" après une rencontre avec des réfugiés à Dacca

| AFP | 372 | Aucun vote sur cette news
Le pape François (d) auprès de réfugiés rohingyas, le 1er décembre 2017 à Dacca
Le pape François (d) auprès de réfugiés rohingyas, le 1er décembre 2017 à Dacca ( Vincenzo PINTO / AFP )

Le pape François a utilisé vendredi pour la première fois de son voyage en Asie le mot "Rohingya", suite à une rencontre au Bangladesh avec seize de ces réfugiés chassés de Birmanie.

"La présence de Dieu aujourd'hui s'appelle aussi Rohingya", a déclaré publiquement le pape, à l'issue de cette rencontre.

D'une grande prudence verbale lors de sa visite en Birmanie sur l'exode forcé des Rohingyas, le souverain pontife a écouté avec gravité les seize membres de trois familles de réfugiés rohingyas en provenance du plus grand camp de réfugiés de la planète.

"Votre tragédie est très dure, très grande, mais a une place dans notre cœur", a souligné le pape.

"Pour ceux qui vous ont fait du mal, en particulier dans l'indifférence du monde, je vous demande pardon", a-t-il lancé.

"Une tradition de votre religion dit que Dieu au début a pris un peu de sel et l'a jeté dans l'eau qui est l'âme de tous les hommes", a commenté le souverain pontife.

"Chacun de nous porte en lui un peu du sel divin. Ces frères et sœurs portent en eux le sel de Dieu", a ajouté le pape, fustigeant "l'égoïsme" du monde.

"Continuons à faire le bien et à les aider, continuons à agir pour que leurs droits soient reconnus", a-t-il plaidé.

"Ne fermons pas nos cœurs, ne regardons pas dans l'autre direction. La présence de Dieu aujourd'hui s'appelle aussi Rohingya", a-t-il enfin dit.

Partisan d'une diplomatie pour "créer des ponts" lorsqu'il se déplace à l'étranger, il n'a jamais mâché ses mots depuis le Vatican sur le sort des Rohingyas, y compris en amont de la marée humaine de plus de 620.000 réfugiés qui a afflué au Bangladesh ces trois derniers mois.

En Birmanie pendant quatre jours, le pape François a appelé les bouddhistes birmans "à dépasser toutes les formes d'intolérance, de préjugé et de haine" en évitant toutefois de mentionner directement le sort de la minorité musulmane rohingya.

Il n'y a pas non plus prononcé ce mot tabou, alors qu'à Rome il s'était ému publiquement pour ses "frères Rohingyas" "torturés et tués".

Au premier jour de son arrivée à Dacca jeudi, en provenance de Rangoun, l'évêque de Rome avait demandé à la communauté internationale des "mesures décisives" pour régler cette crise humanitaire, notamment une aide d'urgence au Bangladesh.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

La société Medasys annonce l'acquisition le 16 octobre de la société Infologic-Santé SAS, éditeur de logiciels pour les laboratoires d'anatomie pathologie.   Le Plessis…

Publié le 18/10/2018

                                                                                      …

Publié le 18/10/2018

Au 30 juin 2018, le patrimoine immobilier de SCBSM s'élève à 319 ME, soit -5 ME sur un an après prise en compte de 28 ME de cessions réalisées sur...

Publié le 18/10/2018

  INFORMATION PRESSE Clermont-Ferrand, le 18 octobre 2018 - 18h15       COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre…

Publié le 18/10/2018

AccorHotels vient de lever le voile sur son activité du troisième trimestre 2018. Ainsi, le groupe hôtelier a publié un chiffre d'affaires de 1,03 milliard d’euros, en progression de 22,3% en…