En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 878.40 PTS
+1.75 %
4 872.50
+1.69 %
SBF 120 PTS
3 887.09
+1.71 %
DAX PTS
11 158.27
+2.19 %
Dowjones PTS
24 534.91
+0.68 %
6 763.37
+0.67 %
1.136
-0.23 %

Le meurtrier présumé de Razia à Besançon arrêté à l'aéroport d'Athènes

| AFP | 225 | Aucun vote sur cette news
Cette Afghane avait déposé sept plaintes contre son mari, pour diverses violences conjugales
Cette Afghane avait déposé sept plaintes contre son mari, pour diverses violences conjugales ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Le meurtrier présumé et mari de Razia, Afghane de 34 ans poignardée à mort mardi à Besançon, a été arrêté vendredi à l'aéroport d'Athènes, a indiqué une source policière à l'AFP, confirmant une information du site internet de RTL/M6.

Rafid A., 38 ans, considéré comme le suspect Numéro 1 de ce meurtre, a été arrêté en milieu d’après midi par les policiers grecs à l’aéroport d’Athènes, après la diffusion d’un mandat d’arrêt international, selon le site.

Il a été placé en garde à vue et devrait être incarcéré dans l’attente de son extradition vers la France, toujours selon RTL/M6.

Quelque 400 personnes s'étaient rassemblées vendredi en début de soirée à Besançon pour un hommage à Razia, à l'initiative de l'association Solidarité Femme.

Logée depuis un an dans un appartement de cette association qui accompagne les femmes victimes de violences conjugales, Razia a été tuée de plusieurs coups de couteau au torse et au cou alors qu'elle revenait de ses courses.

Les coups ont entraîné sa mort par rupture de l’aorte, selon une source judiciaire.

Elle laisse trois enfants de 9, 12 et 16 ans, les deux plus jeunes faisant désormais l'objet d’un placement provisoire décidé par la justice.

Razia avait déposé sept plaintes contre son mari, trois à Marseille puis quatre à Besançon pour violences volontaires sur conjoint, violences aggravées et menaces de mort réitérées, selon l'association.

Après avoir demandé le divorce, elle avait obtenu en juillet une ordonnance de protection délivrée par un juge des affaires familiales, interdisant à son mari de l'approcher. Mais celui-ci est donc vraisemblablement parvenu à retrouver sa trace et à la rejoindre.

"Les enfants l'ont aperçu lors d'un trajet en bus et ils l'ont signalé à Razia. Ils étaient terrorisés et ne sont pas allés à l'école pendant 3 mois, de peur d'un rapt", selon la présidente de l'association Christine Perrot.

"Le passage de Razia dans notre association nous aura marqué à jamais par sa force, sa détermination, son courage, son sourire, son enthousiasme, sa volonté farouche de sauver sa vie et celle de ses enfants", a-t-elle souligné vendredi soir, lors du rassemblement.

Le parquet de Besançon avait lancé mercredi un appel à témoins pour retrouver cet Afghan de 38 ans, après son identification sur les images de caméras de vidéo surveillance.

En 2016, 123 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon en France, soit environ une tous les trois jours.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/01/2019

Croquis d'audience montrant Mehdi Nemmouche lors de son procès à Bruxelles le 10 janvier 2019. ( Benoit PEYRUCQ / AFP )Un film muet glaçant dans un silence de mort. Dans le box, Mehdi Nemmouche…

Publié le 18/01/2019

Quand le touriste chinois tousse, le luxe s'enrhume. Pénalisé par la faiblesse des dépenses des touristes chinois, Tiffany a vu ses ventes reculer lors de la période de Noël, très importante…

Publié le 18/01/2019

Le siège du PS à Ivry-sur-Seine le 8 janvier 2019 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP )De grandes verrières, des conduites apparentes, de beaux volumes tout en transparence: en s'installant dans une…

Publié le 18/01/2019

Un ouvrier en bâtiment achète à manger dans un food-truck dans le quartier d'affaires de Pékin, le 18 janvier 2019 ( GREG BAKER / AFP )La croissance chinoise, en phase de décélération,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Chargeurs gagne 2,57% à 19,19 euros, après avoir annoncé une nouvelle organisation pour son pôle Technical Substrates, et précisé ses ambitions pour 2021, où il anticipe notamment franchir 100…

Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…

Publié le 18/01/2019

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, a enregistré des ventes meilleures que prévu en fin d’année. Sur la période de 9 semaines s’étant achevée le 5 janvier, ses revenus…

Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…