Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 525.07 PTS
+0.81 %
6 512.0
+0.62 %
SBF 120 PTS
5 038.44
+0.63 %
DAX PTS
13 635.74
+0.46 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.018
+0.05 %

Le Kansas vote pour garantir le droit à l'avortement lors d'un scrutin test

| AFP | 363 | Aucun vote sur cette news
Des électeurs viennent voter sur le maintien ou non de la garantie constitutionnelle sur l'avortement, le 29 juillet 2022 à Leawood, au Kansas
Des électeurs viennent voter sur le maintien ou non de la garantie constitutionnelle sur l'avortement, le 29 juillet 2022 à Leawood, au Kansas ( Caitlin WILSON / AFP )

Les électeurs du Kansas, dans le Midwest américain, se sont prononcés mardi pour le maintien de la garantie constitutionnelle sur l'avortement, lors du premier scrutin majeur sur l'avortement depuis que la Cour suprême des Etats-Unis a annulé le droit fédéral à l'IVG.

Les électeurs de cet Etat conservateur ont rejeté un amendement qui aurait supprimé le texte garantissant le droit à l'avortement dans la Constitution de l'État et aurait pu ouvrir la voie à une réglementation plus stricte ou à une interdiction.

Ce scrutin était vu comme un test politique au niveau national, de nombreux Etats conservateurs ayant déjà interdit ou comptant interdire rapidement tout droit à l'IVG.

Sitôt l'annonce du résultat, les défenseurs du droit à l'avortement ont célébré la victoire de leur camp dans le débat très controversé qui a lieu aux États-Unis.

C'est un résultat "remarquable", s'est félicitée Ashley All, porte-parole de la campagne des partisans du droit à l'avortement. "Les habitants du Kansas ont compris que cet amendement imposerait un contrôle gouvernemental sur les décisions médicales privées", a-t-elle déclaré.

"Les habitants du Kansas ont défendu les droits fondamentaux aujourd'hui", a tweeté la gouverneure démocrate du Kansas, Laura Kelly.

L'avortement aux Etats-Unis
L'avortement aux Etats-Unis ( Valentin RAKOVSKY / AFP )

Quelques instants après la fermeture des bureaux de vote à 19H00 (00H00 GMT), Scott Schwab, chargé de superviser les élections au Kansas, a déclaré que la participation était d'au moins 50%, un chiffre conforme aux attentes pour ce type de scrutin.

A midi, près de 250 électeurs étaient passés par le bureau de vote d'Olathe, dans la banlieue de Kansas City, le même nombre à cette heure que lors d'une présidentielle, selon l'agente électorale Marsha Barrett.

"Cette élection est folle", a-t-elle dit à l'AFP. "Les gens sont déterminés à voter."

A 19 ans, Morgan Spoor votait pour la première fois et a assuré vouloir promouvoir "le droit de choisir".

"Je veux vraiment faire entendre ma voix, surtout en tant que femme. Je ne pense pas que quiconque puisse dire ce qu'une femme peut faire avec son corps", a-t-elle dit.

Des militantes pour l'avortement manifestent leur joie après l'annonce du résultat du vote en faveur du maintien de la garantie constitutionnelle sur l'avortement, le 2 août 2022 à Overland Park, au Kansas
Des militantes pour l'avortement manifestent leur joie après l'annonce du résultat du vote en faveur du maintien de la garantie constitutionnelle sur l'avortement, le 2 août 2022 à Overland Park, au Kansas ( DAVE KAUP / AFP )

Chris Ehly, habitant de Prairie Village, s'est aussi prononcé contre la modification de la Constitution afin de "respecter" sa femme et sa fille, "catégoriques sur la question", a-t-il expliqué à l'AFP.

Au contraire, Sylvia Brantley, 60 ans, a dit "oui" au changement parce qu'elle pense que "les bébés comptent aussi". Elle a expliqué vouloir davantage de réglementations, pour que le Kansas ne soit pas un endroit "où les bébés sont tués".

Réalité politique compliquée

Même si les défenseurs de l'avortement ont remporté une claire victoire au Kansas, ils observent avec anxiété les Etats voisins du Missouri et de l'Oklahoma, qui ont imposé des interdictions quasi totales. Le Missouri n'admet ainsi pas d'exceptions en cas de viol ou d'inceste.

Des affiches appelant à voter
Des affiches appelant à voter "non" et "oui" sur le maintien de la garantie constitutionnelle sur l'avortement, le 28 juillet 2022 à Prairie Village, au Kansas ( Caitlin WILSON / AFP )

D'autres Etats, dont la Californie et le Kentucky, doivent voter sur la question en novembre, en même temps que les élections de mi-mandat au Congrès au cours desquelles républicains et démocrates espèrent mobiliser leurs partisans autour de l'avortement.

Le résultat au Kansas signifie que l'avortement restera autorisé jusqu'à 22 semaines de grossesse. L'autorisation parentale est requise pour les mineures.

Le vote, qui coïncidait avec les primaires du Kansas, représentait la première occasion pour des électeurs américains d'exprimer leur point de vue sur l'avortement depuis que la Cour suprême a annulé son arrêt historique de 1973, Roe v. Wade.

Les démocrates sont pour beaucoup pour le droit à l'avortement, tandis que les conservateurs sont en général favorables à au moins quelques restrictions.

Mais au Kansas, la réalité politique est plus compliquée.

L'Etat penche fortement républicain et n'a pas voté pour un démocrate à la Maison Blanche depuis 1964.

Mais le comté le plus peuplé du Kansas a élu une démocrate, Sharice Davids, à la Chambre des représentants en 2018, et la gouverneure de l'Etat, Laura Kelly, est démocrate.

Selon un sondage de 2021, moins de 20% des sondés au Kansas étaient d'accord pour dire que l'avortement devrait être illégal même en cas de viol ou d'inceste.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 08/08/2022

L'ancien joueur vedette de Manchester United et sélectionneur gallois Ryan Giggs quitte le tribunal de Manchester après une comparution pour agression, le 28 mai 2021 en Angleterre ( Oli SCARFF …

Publié le 06/08/2022

La baie de Shinnecock, à Southampton, le 26 juillet 2022, est grignotée par l'érosion côtière due au réchauffement climatique ( KENA BETANCUR / AFP )Décimés par de premiers colons…

Publié le 06/08/2022

Elon Musk accuse Twitter de "fraude" ( SAMUEL CORUM / AFP )Le multimilliardaire et patron de Tesla, Elon Musk, accuse Twitter de "fraude", dans le cadre de la bataille juridique autour de l'accord…

Publié le 05/08/2022

Des sachets de produits de première nécessité vendus sur le marché d'Ibafo, dans l'État d'Ogun, le 28 juillet 2022 au Nigeria ( PIUS UTOMI EKPEI / AFP )Cinq grammes de dentifrice ou dix…

Publié le 05/08/2022

L'acteur américain Kevin Spacey à Londres le 14 juillet 2022 ( JUSTIN TALLIS / AFP )L'acteur Kevin Spacey devra payer près de 31 millions de dollars à la société de production de la série…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/08/2022

Transition oblige !

Publié le 08/08/2022

Veolia gagne 1,63 % à 24,38 euros, signant l'une des plus fortes hausses de l'indice parisien. Le groupe de services à l'environnement a annoncé la signature d’une promesse unilatérale d’achat…

Publié le 08/08/2022

Veolia a annoncé la signature d’une promesse unilatérale d’achat par laquelle Macquarie Asset Management s’engage irrévocablement à acquérir 100% du capital de Suez Recycling and Recovery…

Publié le 08/08/2022

Poxel, société biopharmaceutique qui s’appuie sur son expertise afin de développer des traitements innovants contre les maladies métaboliques, a annoncé étendre son horizon de financement qui…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne