En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 858.59 PTS
+0.23 %
4 855.50
+0.22 %
SBF 120 PTS
3 872.80
+0.12 %
DAX PTS
11 075.80
-0.13 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
+0.02 %

Le jihadiste Peter Cherif placé en garde à vue à son arrivée en France

| AFP | 406 | Aucun vote sur cette news
Peter Cherif le jihadiste français à l'aéroport de Djibouti, le 22 décembre 2018 en route vers la France où il est extradé
Peter Cherif le jihadiste français à l'aéroport de Djibouti, le 22 décembre 2018 en route vers la France où il est extradé ( Houssein Hersi / AFP )

Le jihadiste français Peter Cherif, arrêté à Djibouti le 16 décembre, a été placé en garde à vue à son arrivée en France dimanche matin, ont annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le parquet de Paris.

Ce proche des frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo en janvier 2015, "avait fui la justice française, il devra devant elle répondre de ses actes", a tweeté le ministre, saluant "l'efficacité" de ses services et des "échanges internationaux".

Ce Français de 36 ans avait embarqué samedi vers 22H20 à bord d'un vol Air France à destination de Paris, menotté dans le dos et sous escorte, selon un photographe de l'AFP.

"Peter Cherif a été interpellé à [l'aéroport de] Roissy et placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris en mai 2017" pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", a précisé dimanche le parquet antiterroriste.

Les investigations ont été confiées à la DGSI (Direction générale de la sécurité Intérieure). La garde à vue, en matière antiterroriste, peut durer jusqu'à 96 heures.

Peter Cherif avait été arrêté le 16 décembre à Djibouti. Selon la présidence djiboutienne, il était arrivé à Djibouti par voie maritime via la ville côtière d'Obock, en provenance du Yémen, en possession de fausses pièces d'identité.

Devenu au Yémen un cadre d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), il est connu pour avoir été un intime des assaillants du journal satirique Charlie Hebdo, les frères Saïd et Chérif Kouachi.

Le jihadiste Peter Cherif (au centre) sort d'une voiture à Djibouti le 22 décembre 2018 avant d'être extradé en France
Le jihadiste Peter Cherif (au centre) sort d'une voiture à Djibouti le 22 décembre 2018 avant d'être extradé en France ( Houssein Hersi / AFP )

En raison de ces liens, le nom de Peter Cherif apparaît dans l'enquête sur les attentats de janvier 2015 (Charlie Hebdo, Montrouge, Hyper Cacher), qui ont fait 17 morts.

Mais s'il a pu être présenté par certains médias comme un "possible commanditaire" de ces attentats, Peter Cherif ne fait, selon une source judiciaire en France, l'objet d'aucun mandat d'arrêt dans ce dossier, où le parquet de Paris vient de requérir un renvoi aux assises pour 14 suspects, en grande partie des soutiens logistiques présumés des tueurs.

Il reste quoi qu'il arrive une cible de choix pour l'antiterrorisme français, comme pour les États-Unis qui l'ont inscrit en septembre 2015 sur leur liste noire de "combattants terroristes étrangers".

Arrêté une première fois à Falloujah, en Irak, fin 2004 alors qu'il combattait dans les rangs d'Al-Qaïda en Irak, Peter Cherif, condamné à 15 ans de prison à Bagdad, s'était ensuite évadé d'une prison irakienne en mars 2007 avant de rejoindre la Syrie.

Extradé par la suite en France, il y fut incarcéré pendant 18 mois. Il avait disparu en mars 2011, au dernier jour de son procès à Paris, et pris la fuite vers le Yémen. Condamné à cinq de prison, il avait fait immédiatement l'objet d'un mandat d'arrêt en vue de l'exécution de sa peine.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/01/2019

Le réalisateur français Xavier Legrand, à Paris le 21 septembre 2017 ( FRANCOIS GUILLOT / AFP )La comédie "Le Grand Bain" de Gilles Lellouche, sur des cabossés de la vie qui s'adonnent à la…

Publié le 23/01/2019

Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), le 12 février 2018 à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau parti…

Publié le 23/01/2019

Kekouta Dembélé, jeune réfugié malien et apprenti berger, à Gironde-sur-Dropt, le 22 janvier 2019 ( GEORGES GOBET / AFP )D'un geste sûr, Kekouta Dembélé - comme le joueur de foot,…

Publié le 23/01/2019

Le Français Lucas Pouille salue les supporters après sa victoire face au Canadien Raonic en quarts de finale de l'Open d'Australie, le 23 janvier 2019 à Melbourne ( Jewel SAMAD / AFP )Il prend…

Publié le 23/01/2019

David Kimelfeld (g), Georges Képénékian (c) et Gérard Collomb (d) le 17 octobre 2018 à Lyon ( ROMAIN LAFABREGUE / AFP/Archives )Qui va à la chasse, perd sa place? Parti au gouvernement puis…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

Ahold Delhaize grimpe de 2,65% à 23,05 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 16,5 milliards d'euros, en hausse de 3% à taux de change constants. Le…

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…