En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 460.0
+1.23 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 648.25
+0.92 %
7 569.39
+1.06 %
1.177
+0.83 %

Le Japon frappé par le plus violent typhon en 25 ans

| AFP | 407 | Aucun vote sur cette news
Un camion retourné sur un pont de Sakade, au Japon, dans une photo diffusée par la police préfectorale de Kagawa
Un camion retourné sur un pont de Sakade, au Japon, dans une photo diffusée par la police préfectorale de Kagawa ( JIJI PRESS / JIJI PRESS/AFP )

Un très puissant typhon, considéré comme le plus violent qui ait frappé directement le Japon depuis 25 ans, traversait mardi l'ouest du pays, perturbant largement les transports et l'activité des entreprises.

Le cyclone Jebi, le 21e de la saison en Asie, a d'abord touché la préfecture de Tokushima (sud-ouest), sur l'île de Shikoku, avant d'accoster sur l'île principale de Honshu, près de Kobe (ouest).

Cette dépression (950 hectopascals) est accompagnée de vents très violents, pouvant atteindre en rafales près de 220 km/heure par endroit, dans un très large périmètre.

Avec des vents de plus de 160 km/heure dans la partie centrale, Jebi est classé dans la catégorie "très puissant", "le plus puissant depuis 1993", a précisé à l'AFP Ryuta Kurora, responsable de l'agence nationale de météorologie.

Le Japon n'a dans le passé été touché que deux fois par des typhons de cette force, en 1991 et 1993, a-t-il ajouté.

Jebi voyage en outre plutôt rapidement, poursuivant sa course dans la direction nord-nord-est à 55 km/h.

Des pluies diluviennes s'abattaient sur les régions affectées et les populations habitant des zones inondables ou susceptibles d'être victimes de coulées de boue doivent suivre les éventuelles consignes d'évacuation, ont insisté les autorités.

Le Premier ministre Shinzo Abe a annulé un déplacement dans l'ouest et convoqué une réunion de crise où il a demandé aux populations de "prendre des dispositions pour se protéger".

Des recommandations de rejoindre des refuges ont déjà été données à quelque 1,2 million de personnes et 16.000 autres ont reçu l'ordre de partir, même si cette injonction n'est pas contraignante. Au moins 176.000 foyers et bâtiments étaient par ailleurs privés d'électricité.

Des images de télévision montraient des arbres à terre, des devantures de magasins arrachées, des poteaux tordus, des rues inondées et des vagues gigantesques le long du littoral.

Les compagnies aériennes ont, par précaution, renoncé à plus de 650 vols. L'aéroport international du Kansai, près d'Osaka (ouest), a été en partie inondé.

De nombreuses liaisons ferroviaires ont été suspendues, dont les trains à grande vitesse Shinkansen entre Tokyo et Osaka, qui transportent chaque jour des centaines de milliers de passagers.

Les grands magasins de la région d'Osaka notamment ont décidé de fermer exceptionnellement ce mardi.

Des entreprises des zones qui devraient être les plus affectées ont demandé à leurs salariés de rester chez eux, de même que des établissements scolaires à leurs élèves.

De nombreux typhons balayent régulièrement l'archipel en été, mais Jebi pourrait provoquer d'importants dégâts dans l'ouest du Japon, fragilisé après avoir été dévasté début juillet par des inondations et glissements de terrains monstrueux qui ont fait 220 morts.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...