En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 207.24 PTS
-4.3 %
4 130.00
-6.03 %
SBF 120 PTS
3 303.23
-4.1 %
DAX PTS
9 544.75
-3.94 %
Dow Jones PTS
20 943.51
-4.44 %
7 486.29
-4.19 %

Le coronavirus continue de bousculer le monde du sport

| AFP | 331 | Aucun vote sur cette news
L'épidémie du nouveau coronavirus continue de chambouler les compétitions sportives à travers le monde, où les institutions évaluent la situation d'heure en heure
L'épidémie du nouveau coronavirus continue de chambouler les compétitions sportives à travers le monde, où les institutions évaluent la situation d'heure en heure ( Handout / National Institutes of Health/AFP/Archives )

Équipes cyclistes en quarantaine aux Émirats, reports et huis clos dans le football italien... L'épidémie de nouveau coronavirus continue mercredi de chambouler les compétitions sportives à travers le monde, où les institutions évaluent la situation d'heure en heure.

La cascade d'annulations et de reports d'évènements pour protéger les sportifs et le public du virus continue, notamment en Italie, pays d'Europe le plus touché par l'épidémie avec 3.089 cas confirmés et 107 morts.

Afin d'éviter au maximum rassemblements et foules, le gouvernement italien a décidé par un décret signé mercredi par le Premier ministre Giuseppe Conte que toutes les compétitions sportives, y compris les matchs de football, devront se tenir à huis clos jusqu'au 3 avril.

Par ailleurs, la seconde demi-finale retour de la Coupe d'Italie, Naples - Inter Milan, a été reportée, au lendemain du report de la première, Juventus - AC Milan.

Le huis clos doit donc concerner le huitième de finale retour de Ligue des champions Juventus - Olympique lyonnais, programmé le 17 mars, comme l'a souligné l'OL dans un communiqué mercredi, tout en précisant que l'information n'a été confirmée "ni par l'UEFA ni par la Juventus".

Mercredi soir, le gouvernement italien a annoncé la fermeture des écoles et des universités jusqu'au 15 mars.

Au niveau sportif, l'Italie doit aussi accueillir plusieurs courses cyclistes dans les prochains jours: Strade Bianche près de Sienne le 7 mars, Tirreno-Adriatico du 11 au 17 et surtout Milan-San Remo le 21.

La formation australienne Mitchelton-Scott, comptant parmi ses rangs les Britanniques Adam et Simon Yates, a annoncé mercredi qu'elle ferait l'impasse sur toutes les courses italiennes, ainsi que Paris-Nice, le justifiant par son "devoir de protéger la santé et le bien-être de nos coureurs et de nos membres".

La formation néerlandaise Jumbo a aussi annoncé qu'elle renonçait à participer aux Strade Bianche.

Sur un autre continent, quatre équipes (UAE Emirates, Gazprom, Cofidis, Groupama-FDJ) ont été officiellement placées en quarantaine aux Emirats arabes unis jusqu'au 14 mars. La maladie avait provoqué l'annulation des deux dernières étapes du Tour des Emirats.

En conséquence, "faute d'effectifs suffisants (coureurs et staff)", la formation française Groupama-FDJ a déclaré forfait mercredi soir pour les Strade Bianche et Tirreno-Adriatico.

L'Afrique n'échappe pas au chaos: la saison inaugurale de la Ligue africaine de basket a été reportée. Et en Asie, foyer du virus, les annulations se multiplient avec mercredi celle du tournoi de rugby à VII annulé au Japon et le report du tournoi de qualification olympique de basket 3x3, qui devait avoir lieu à Bangalore (Inde) du 18 au 22 mars.

La flamme olympique touchée

Un homme en arrière plan des anneaux olympiques porte un masque de protection, à Tokyo, le 28 février 2020
Un homme en arrière plan des anneaux olympiques porte un masque de protection, à Tokyo, le 28 février 2020 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

De quoi alimenter des questions vis-à-vis des deux plus grands évènements sportifs de l'année cet été: l'Euro de football (12 juin-12 juillet) et les Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août).

Le Comité international olympique n'a évoqué mercredi "ni une annulation ni un report" des Jeux olympiques de Tokyo-2020 en pleine crise du coronavirus, a affirmé son président Thomas Bach, à l'issue d'une réunion de la Commission exécutive.

Mais le premier symbole des Jeux, la flamme olympique, pourrait en faire les frais. Le traditionnel parcours de la torche dans le pays hôte, qui doit débuter fin mars de Fukushima pour un relais à travers tout le Japon, se fera sous haute surveillance.

"Le Comité organisateur prendra toutes les mesures nécessaires et appropriées pour prévenir la propagation de l'infection parmi les coureurs, les spectateurs et l'équipe technique", comme la limitation du nombre de spectateurs, ont déclaré mercredi dans un communiqué les organisateurs.

En ce qui concerne l'Euro-2020, qui doit avoir lieu dans 12 pays, dont l'Italie, dans une formule itinérante inédite avec le brassage de population qui en découlera, l'UEFA reste prudente et son président Aleksander Ceferin a juré mardi ne pas "songer au scénario du pire".

"Évidemment, les compétitions sportives, et en l'occurrence le football et l'Euro (sont concernées). Il n'y a pas de craintes à avoir, mais cela peut évoluer", a affirmé mercredi le sélectionneur français Didier Deschamps, jugeant "légitime d'avoir des inquiétudes".

En France, la Ligue de football professionnel (LFP) a amendé les protocoles d'avant-match, supprimant entre autres la poignée de main entre entraîneurs, arbitres et délégués. Le ministre de la Santé Olivier Véran a laissé la porte ouverte à des mesures plus strictes dans le sport.

L'Association internationale de boxe amateur a quant à elle reporté à juin son congrès qui devait se tenir à Budapest (Hongrie) en mars.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Le Conseil d'administration de Colas SA s'est réuni exceptionnellement le vendredi 27 mars et le mercredi 1er avril 2020 sous la Présidence d'Olivier...

Publié le 01/04/2020

Le Groupe Orchestra-Prémaman a tenu hier un CSE extraordinaire au cours duquel les représentants du personnel ont été informés de la volonté conjointe...

Publié le 01/04/2020

Proposition d'affectation à un compte de réserves des résultats de l'année 2019 de Crédit Agricole S...

Publié le 01/04/2020

L'atteinte des objectifs 2020 est remise en cause et leur mise à jour est prématurée à ce stade....

Publié le 01/04/2020

Tous les clients de Numerly sont impactés par la crise sanitaire. Certains voient leur activité (Tourisme, Distribution, Restauration, eCommerce...) fortement diminuer ou s'arrêter...