En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
-
5 368.0
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 309.93
-
DAX PTS
12 157.67
-
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.00 %
1.167
+0.04 %

Le cancer, un fléau en progression "alarmante" dans le monde

| AFP | 225 | Aucun vote sur cette news
Les cancers qui tuent le plus dans le monde
Les cancers qui tuent le plus dans le monde ( Simon MALFATTO / AFP )

Un homme sur cinq et une femme sur six dans le monde développeront un cancer au cours de leur vie, et un homme sur huit et une femme sur onze meurent de cette maladie, selon les chiffres mondiaux dévoilés mercredi.

Le cancer continue sa progression "alarmante" dans le monde avec 18,1 millions de nouveaux cas et 9,6 millions de décès en 2018, d'après les dernières estimations du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC/IARC), qui dépend de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le cancer du poumon est de loin le plus meurtrier avec 1,8 million de décès (18,4% du total). Il devance le cancer colorectal (881.000 décès, soit 9,2 % du total), le cancer de l'estomac (783.000 décès) et le cancer du foie (782.000 décès), selon ces nouvelles estimations établies pour 36 cancers dans 185 pays.

Sans les cancers cutanés autres que les mélanomes, retirés pour pouvoir établir une comparaison avec les années précédentes, les nouveaux cas de cancer dans le monde atteignent 17 millions en 2018 contre 14 en 2012 selon la précédente estimation.

"Ces nouveaux chiffres montrent qu'il reste beaucoup à faire pour répondre à l'augmentation alarmante du fardeau mondial du cancer et que la prévention doit y jouer un rôle clé", selon le Dr Christopher Wild, directeur du CIRC, basé en France, à Lyon.

"Des politiques efficaces de prévention et de détection précoce doivent être mises en œuvre de toute urgence pour compléter les traitements pour lutter contre cette maladie dévastatrice à travers le monde", ajoute-t-il dans un communiqué.

Près de la moitié des nouveaux cas et plus de la moitié des décès par cancer dans le monde en 2018 surviennent en Asie, principalement en Chine, en partie parce que cette région concentre près de 60% de la population mondiale.

43,8 millions de personnes vivent avec un cancer dans le monde dans les cinq ans suivant le diagnostic, note l'agence spécialisée.

Le cancer du poumon arrive en tête des cancers le plus fréquemment diagnostiqués chez les hommes et constitue leur principale cause de décès par cancer avec environ un décès sur cinq.

- Femmes et cancer du poumon -

Le rapport souligne l'"augmentation préoccupante" du cancer du poumon chez les femmes: il constitue la principale cause de décès par cancer chez les femmes dans 28 pays.

C'est en Amérique du Nord, en Europe du Nord et de l'Ouest (notamment au Danemark et aux Pays-Bas), en Chine, en Australie et en Nouvelle-Zélande que l'on observe les taux de nouveaux cas les plus élevés chez les femmes, la Hongrie venant en tête de liste.

Le cancer du sein est la principale cause de décès par cancer chez les femmes (627.000 décès).

Il représente aussi environ un quart des nouveaux cas de cancer diagnostiqués chez les femmes dans le monde. Suivent, en terme de nouveaux cas, le cancer colorectal dans les pays développés et le cancer du col de l'utérus dans les pays en développement.

L'augmentation des cancers est due à plusieurs raisons comme la croissance démographique, le vieillissement et la hausse de la fréquence des facteurs de risques tels le tabagisme, l'obésité, le manque d'exercice, une alimentation déséquilibrée.

Dans les pays à croissance économique rapide, les cancers liés à la pauvreté et aux infections (foie, estomac, col de l'utérus) peuvent évoluer vers des cancers associés aux modes de vie plus typiques des pays industrialisés, observe le CIRC.

La prévention doit tenir compte de l'impact des différents cancers selon le sexe, les régions ou pays, et être ciblée en conséquence, d'après les auteurs.

Un tiers à deux cinquièmes des nouveaux cas de cancer pourraient être évités en éliminant ou en réduisant l'exposition à des facteurs de risque connus liés au mode de vie et à l'environnement, selon de récentes études, notent les auteurs dans leur article parus dans "CA", un journal sur le cancer pour les cliniciens.

"Les décideurs politiques ne sont pas conscients du degré de progrès et des avantages que procure la prévention", regrettent-ils.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Selon le 'Financial Times', l'investisseur activiste CIAM a écrit à la direction de Scor pour lui reprocher son rejet de l'offre de rachat soumise en août par l'assureur Covéa.

Publié le 18/09/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 10 AU 14 SEPTEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 18/09/2018

Le projet de retrait de la cote de Tesla, finalement avorté fin août, a déclenché une enquête judiciaire aux Etats-Unis, selon l'agence 'Bloomberg'. En cause, la communication erratique d'Elon…

Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…