En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 655.46 PTS
+0.22 %
5 645.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 461.53
+0.24 %
DAX PTS
12 468.53
+0.47 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
-0.31 %
1.107
+0.09 %

La justice a tranché: le coq Maurice peut continuer de saluer l'aube sur l'île d'Oléron

| AFP | 412 | 5 par 1 internautes
Le coq Maurice à Saint-Pierre-d'Oléron le 5 juin 2019
Le coq Maurice à Saint-Pierre-d'Oléron le 5 juin 2019 ( XAVIER LEOTY / AFP/Archives )

Le coq Maurice pourra continuer de saluer l'aube de ses chants sur l'île d'Oléron : le tribunal d'instance de Rochefort, en Charente-Maritime, a rejeté la plainte des voisins qui l'accusaient de les réveiller trop tôt, une querelle de voisinage devenue le symbole des tensions entre gens du cru et nouveaux arrivants dans les campagnes.

"On leur a volé dans les plumes !!", Corinne Fesseau, la propriétaire de Maurice, a poussé le cocorico de la victoire devant le tribunal qui a même condamné ses voisins à lui payer 1.000 euros de dommages et intérêts et ses frais de justice.

Car dans son jugement, dont l'AFP a eu copie, le tribunal se réfère à un constat d'huissier, venu trois nuits de suite vérifier l'heure de réveil et le volume du chant de Maurice. Verdict, le volatile fait son travail au lever du soleil "de façon intermittente" entre 06h30 et 07h00 seulement, et non pas dès 04h00 comme l'en accusaient les voisins, et à un niveau "simplement perceptible donc peu intense" une fois la fenêtre fermée.

Bref les voisins, un couple d'agriculteurs retraités de Haute-Vienne dont la maison d'Oléron est la résidence de vacances, n'ont pas établi la preuve d'une nuisance. Ils ont même "agi de façon abusive" en portant plainte, d'autant qu'ils "n'ont pas attendu réellement la possibilité d'une solution amiable", a tranché le tribunal.

Corinne Fesseau chez elle avec son coq, Maurice, le 5 juin 2019
Corinne Fesseau chez elle avec son coq, Maurice, le 5 juin 2019 ( XAVIER LEOTY / AFP/Archives )

"C'est une victoire pour tous les gens dans la même situation que moi. J'espère que cela fera jurisprudence pour eux", s'est félicitée Corinne Fesseau.

"Tout le monde va être protégé derrière : les cloches, les grenouilles... Et pourquoi pas une loi Maurice pour protéger tous les bruits ruraux ?", a-t-elle ajouté. Une allusion aux autres querelles de voisinage liées au bruit qui émeuvent depuis quelque temps le monde rural, comme celle que le tribunal de Dax, dans les Landes, devra examiner en octobre, ciblant cette fois-ci les caquètements et gloussements de canards et d'oies en plein pays du confit et du foie gras.

"Team Maurice"

Article dans le New York Times, T-shirts "Let me sing" (Laissez-moi chanter) de la +Team Maurice+ (Équipe Maurice), pétition pour "sauver Maurice" (140.000 signatures), le gallinacé de Saint-Pierre-d'Oléron est devenu en quelques mois le symbole de la ruralité menacée, aussi bien par l'arrivée de nouveaux venus qui assimilent la campagne au silence que par l'invasion tentaculaire des banlieues.

Au point d'amener le maire du petit village de Gajac en Gironde, à 70 km de Bordeaux, à proposer le classement de ces bruits au patrimoine national et fonder l'association L'Écho de nos campagnes, pour "protéger notre monde rural et nos traditions".

Lors de l'audience sur le cas de Maurice, le 4 juillet, une grande partie des débats avait porté sur la notion même de campagne.

Me Vincent Huberdeau, avocat des plaignants, avait ainsi rejeté l'idée d'un procès "entre citoyens bobos et ruraux", estimant que Saint-Pierre-d'Oléron, avec près de 7.000 habitants en hiver et 35.000 en été, n'est pas vraiment la campagne sur cette île vivant essentiellement du tourisme.

"Je ne suis pas une ville, je suis une petite commune", assurait pourtant le maire Christophe Sueur, volant au secours de Corinne Fesseau, issue d'une vieille famille oléronaise. "On a toujours vécu avec des potagers, des poulaillers, on a une vie plutôt traditionnelle", insistait l'édile.

Pour le géographe Jean-Louis Yengué, qui pilote le laboratoire Ruralités à l'université de Poitiers, ces querelles naissent d'abord de l'idée fausse qu'ont les nouveaux arrivants du monde rural : chants et cris des animaux d'élevage, moteurs des moissonneuses batteuses ou tronçonneuses... "Le calme n'est pas le propre de la campagne", souligne-t-il.

Ces querelles de voisinage liées au bruit, "qui font les choux gras des médias", ne sont pourtant pas les plus nombreuses dans le monde rural, relève l’expert qui cite comme conflits récurrents "tout ce qui tourne autour de l'utilisation des pesticides".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/09/2019

Orby TV s'appuie sur la couverture en bande Ku d'Eutelsat 117 West A sur les Etats-Unis pour la diffusion de son service de télévision par satellite...

Publié le 13/09/2019

La bourse de Paris a enchaîné ce vendredi une quatrième séance de hausse consécutive, en progression de 0,22% à 5...

Publié le 13/09/2019

Immobilière Dassault a publié au titre de son premier semestre un résultat net de 11,85 millions d’euros contre 10,68 millions un an plus tôt. Le cash-flow courant (hors variation du BFR)…

Publié le 13/09/2019

Les revenus locatifs du 1er semestre 2019 d'Immobilière Dassault se sont élevés à 10,3 ME, en hausse de 55,2% parrapport au 1er semestre 2018...

Publié le 13/09/2019

Alstom se redresse de 2,2% à 38,29 euros ce vendredi dans un marché actif, après avoir trébuché hier de 4,9% à 37,45 euros à l'annonce des conditions...