En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 847.53 PTS
-
4 825.50
-0.40 %
SBF 120 PTS
3 868.16
+0.00 %
DAX PTS
11 090.11
-
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.137
+0.06 %

La croissance a atteint 0,4% en France au troisième trimestre

| AFP | 429 | Aucun vote sur cette news
La croissance économique a rebondi en France au troisième trimestre, atteignant 0,4%
La croissance économique a rebondi en France au troisième trimestre, atteignant 0,4% ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

La croissance économique a rebondi en France au troisième trimestre, atteignant 0,4% contre 0,2% aux deux trimestres précédents, en raison notamment d'une hausse de la consommation des ménages, selon une première estimation publiée mardi par l'Insee.

Ce chiffre est cependant décevant au regard des dernières prévisions de l'institut statistique, mais aussi de la Banque de France et de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), qui pariaient sur une croissance de 0,5%.

Selon l'Insee, qui a maintenu ses estimations pour les trimestres précédents, le redémarrage de l'activité au troisième trimestre s'explique principalement par la reprise de la demande intérieure, qui a contribué à la croissance du Produit intérieur brut (PIB) pour 0,5 point.

La consommation des ménages, qui avait reculé de 0,1% au deuxième trimestre, a ainsi rebondi de 0,5% entre juillet et septembre, tant dans le secteur des services (+0,3% après +0,1% au trimestre précédent) que dans celui des biens (+0,6% après -0,4%)

Le rebond de l'activité a également été permis par l'investissement des entreprises, qui a de nouveau connu une forte progression (+0,8% après +0,9% au deuxième trimestre), notamment dans les activités informatiques et dans l'automobile.

Il a enfin été rendu possible par l'amélioration du commerce extérieur, qui avait fortement pénalisé l'activité en début d'année: entre juillet et septembre, les exportations ont ainsi grimpé de 0,7% (après +0,1%), tandis que les importations ont ralenti (+0,3% après +0,7%).

Les échanges extérieurs, talon d'Achille de l'économie française, ont ainsi contribué "positivement à la croissance" à hauteur de 0,1 point, après l'avoir pénalisée de 0,2 point au deuxième trimestre, souligne l'Insee.

Ce rebond économique était largement anticipé par les économistes mais aussi par le gouvernement, qui disait s'attendre ces dernières semaines à un redémarrage de l'activité après le "trou d'air" du premier semestre.

Il s'avère toutefois insuffisant pour permettre à l'économie tricolore de renouer cette année avec son rythme de croissance de 2017 (2,2% en données brutes, et 2,3% en données corrigées des jours ouvrés).

Au total, "l'acquis de croissance" -- c'est-à-dire le niveau que le PIB atteindrait si l'activité devait stagner d'ici la fin de l'année -- atteignait fin septembre 1,5%, selon l'Insee.

Sur l'ensemble de l'année 2018, l'organisme public prévoit une croissance de 1,6%. Cette hypothèse est en ligne avec les prévisions de la Banque de France, mais inférieure à celle du gouvernement, qui table pour sa part sur une hausse du PIB de 1,7%.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT