5 521.02 PTS
+0.21 %
5 526.5
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 414.14
+0.35 %
DAX PTS
13 336.51
+1.03 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La Birmanie va ouvrir des camps pour les Rohingyas déplacés

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
Des enfants rohingyas réfugiés dans un camp de Kutupalong, le 8 septembre 2017 au Bangladesh
Des enfants rohingyas réfugiés dans un camp de Kutupalong, le 8 septembre 2017 au Bangladesh ( Munir UZ ZAMAN / AFP )

La Birmanie va mettre en place dans le nord-ouest du pays des camps pour accueillir les musulmans rohingyas déplacés à cause des troubles, ont annoncé samedi les médias officiels, une première depuis le début de la crise il y a 15 jours.

Vendredi, l'ONU a tiré la sonnette d'alarme et enjoint à la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi à "se mobiliser": le nombre de musulmans rohingyas ayant fui au Bangladesh ces deux dernières semaines s'élève désormais à 270.000.

Et des milliers d'entre eux seraient toujours en fuite, sur les routes ou parfois réfugiés sur des collines loin de la frontière, sans eau ni nourriture.

Le gouvernement birman a promis la mise en place de trois camps dans le nord, le sud et le centre de Maungdaw - épicentre des violences depuis deux semaines.

"Les personnes déplacées qui sont actuellement éparpillées pourront recevoir une aide humanitaire et des soins médicaux", organisés par la Croix-Rouge locale, a indiqué samedi le quotidien Global New Light of Myanmar.

Crise des Rohingyas
Crise des Rohingyas ( Gal ROMA / AFP )

Les civils rohingyas fuient les violences dans leur région depuis que l'armée a lancé une vaste opération à la suite d'attaques fin août contre des postes de police par les rebelles de l'Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA), qui dit vouloir défendre les droits bafoués de cette minorité musulmane.

Le Bangladesh a exhorté la Birmanie à endiguer l'exode. Environ 27.000 bouddhistes et hindous ont également fui leurs villages. Ils ont pour la plupart trouvé refuge dans les monastères et les écoles un peu plus au sud de la région.

Au total, on estime qu'entre les violences d'octobre qui avaient poussées 87.000 personnes à fuir et les troubles actuels, près du tiers des Rohingyas de Birmanie (estimés à un million) sont désormais au Bangladesh.

L'ONU s'inquiète de ce que les capacités d'accueil au Bangladesh sont désormais saturées, avec des camps de fortune émergeant le long des routes et une crise humanitaire en vue.

Par ailleurs, la rapporteuse spéciale de l'ONU pour la Birmanie, Yanghee Lee, a estimé dans une déclaration à l'AFP vendredi que plus d'un millier de personnes, essentiellement des Rohingyas, pourraient avoir été tuées.

Elle a exhorté Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix 1991 à "montrer au monde que ce pour quoi elle s'est battue était une Birmanie libre et démocratique" et à "se mobiliser" dans cette crise.

"Je crois que cela va être une des pires catastrophes que le monde et la Birmanie ont vu ces dernières années", a-t-elle ajouté, déplorant l'absence d'accès à cette région de l'ouest de la Birmanie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Incertains en début de séance, les marchés actions européens ont repris le chemin de la hausse, soutenus par le repli de l'euro. Les investisseurs réagissent également aux informations Reuters…

Publié le 16/01/2018

La semaine boursière démarre réellement aujourd'hui, puisque Wall Street était fermée hier

Publié le 16/01/2018

EVS Broadcast Equipment annonce la nomination de Pierre De Muelenaere en tant que président du conseil d'administration...

Publié le 16/01/2018

Le Tribunal de l'Union européenne a confirmé la décision de la Commission ordonnant à la France de récupérer 1,37 milliard d'euros dans le cadre d'une aide d'État accordée à EDF. Le 16…

Publié le 16/01/2018

Un bel exercice 2017...

CONTENUS SPONSORISÉS