En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 460.0
+1.23 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 647.89
+0.92 %
7 570.39
+1.07 %
1.176
+0.78 %

La Birmanie rejette le rapport de l'ONU sur les "crimes" de son armée contre les Rohingyas

| AFP | 199 | Aucun vote sur cette news
Le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit pour discuter de la situation des Rohingyas en Birmanie, au siège de l'ONU, à New York, le 28 août 2018
Le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit pour discuter de la situation des Rohingyas en Birmanie, au siège de l'ONU, à New York, le 28 août 2018 ( DOMINICK REUTER / AFP )

La Birmanie rejette les conclusions d'enquêteurs de l'ONU qui ont accusé son armée de "génocide" à l'encontre des musulmans rohingyas, a déclaré un porte-parole du gouvernement birman.

En 2017, plus de 700.000 musulmans rohingyas ont fui vers le Bangladesh après une offensive de l'armée birmane lancée en représailles d'attaques de postes-frontières par des rebelles rohingyas. Cette répression a été qualifiée par l'ONU de "nettoyage ethnique", une accusation rejetée par les autorités birmanes.

La Mission d'établissement des faits (MEF) de l'ONU sur la Birmanie, créée par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU en mars 2017, a estimé lundi que "les principaux généraux de Birmanie, y compris le commandant en chef Min Aung Hlaing, doivent faire l'objet d'enquêtes et de poursuites pour génocide dans le nord de l'Etat Rakhine, ainsi que pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre dans les Etats Rakhine, Kachin et Shan".

"Nous n'avons pas autorisé la MEF (Mission d'établissement des faits de l'ONU) à entrer en Birmanie, c'est pourquoi nous n'acceptons aucune résolution du Conseil des droits de l'Homme", a déclaré Zaw Htay, porte-parole du gouvernement birman, dans des propos publiés mercredi par le Global New Light of Myanmar, journal officiel.

Il a mis en avant la création d'une "Commission d'enquête indépendante" par la Birmanie pour répondre aux "fausses allégatoins des agences de l'ONU".

Zaw Htay s'est également insurgé contre la décision de Facebook -qui avait été critiqué par les enquêteurs de l'ONU pour avoir permis que des discours haineux se propagent- de fermer la page du général Min Aung Hlaing, pour "violations des droits de l'homme".

Zaw Htay a estimé que cette décision du géant américain nuisait aux efforts du gouvernement birman pour promouvoir la "réconciliation nationale".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...