En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

L1: Monaco fait douter Paris et son quatuor de stars

| AFP | 206 | Aucun vote sur cette news
La star du PSG Neymar ouvre la marque contre Monaco, le 12 janvier 2020 au Parc des Princes
La star du PSG Neymar ouvre la marque contre Monaco, le 12 janvier 2020 au Parc des Princes ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )

Le doute s'immisce chez les "Quatre Fantastiques": le Paris SG, inquiétant défensivement, a été accroché dimanche en Ligue 1 contre Monaco (3-3), un premier test raté pour son quatuor de stars, où Neymar est apparu trop seul.

Auteur d'un doublé (3e, 41e) et d'un mouvement ayant poussé les Monégasques à marquer contre leur camp (24e), le Brésilien n'a pas suffi à compenser les alarmantes largesses défensives du PSG, cueilli sur un but gag d'Islam Slimani (70e).

C'est en revanche une satisfaction totale pour Robert Moreno, l'entraîneur de Monaco qui signe pour sa deuxième à la tête de l'ASM une grosse performance permettant aux Monégasques de remonter à la huitième place du classement, à quatre points du podium dominé par Paris, cinq unités devant Marseille.

Marquer trois buts contre Paris au Parc des Princes en championnat, l'entraîneur espagnol est le seul à l'avoir fait depuis 2011 et le début de l'ère qatarie du club champion de France.

Ce choc contre Monaco arrivait pourtant à point nommé pour le PSG, impatient de mettre à l'épreuve contre une grosse écurie son actuel schéma de jeu à quatre éléments offensifs, composé de Neymar, Angel Di Maria, Mauro Icardi et Kylian Mbappé.

Allait-il manquer d'équilibre face au dense milieu de terrain des joueurs de la Principauté ? Allait-il tenir devant les assauts de Wissam Ben Yedder, le meilleur buteur du championnat ? Allait-il résister à la "grinta" insufflée par Moreno ?

Inquiétudes

L'attaquant de Monaco Wissam Ben Yedder (g) tire devant le défenseur du PSG Thiago Silva, le 12 janvier 2020 au Parc des Princes
L'attaquant de Monaco Wissam Ben Yedder (g) tire devant le défenseur du PSG Thiago Silva, le 12 janvier 2020 au Parc des Princes ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )

Affirmatif. En un quart d'heure dimanche soir pour la clôture de la 20e journée de Ligue 1, l'entraîneur Thomas Tuchel a vu ressurgir ses hésitations initiales, lui qui avait d'abord évacué l'idée d'aligner ses quatre artistes de l'attaque, avant de s'y résoudre en s'étant assuré que ses hommes ne lésineraient pas sur les efforts défensifs.

Le PSG a en effet complètement coulé sur deux attaques rapides monégasques, conclues d'abord par Gelson Martins (7e) puis par le 14e but de la saison de Ben Yedder (13e). Plus inquiétant, les quatre attaquants ne furent pas les seuls à blâmer sur le coup, tant la défense est apparue fragile, à l'image de Thomas Meunier, Marquinhos et Juan Bernat, aux abois sur le festival de l'international français.

Déjà opportuniste en début de rencontre pour ouvrir le score sur un long ballon exquis de Marco Verratti, Neymar a ensuite été heureux de voir Fodé Ballo-Touré détourner sa frappe dans son propre but, et de convertir un penalty provoqué par Mbappé, l'unique coup d'éclat de la soirée du Français.

Mais ces 9e et 10e buts cette saison en Ligue 1 pour le Brésilien n'ont pas permis au PSG de se mettre à l'abri.

Et sans un Keylor Navas plusieurs fois impérial, l'addition aurait d'ailleurs pu se corser bien avant la 70e minute, le moment choisi par Slimani, remplaçant au coup d'envoi, pour aller chercher l'égalisation.

Sur un ballon anodin où il est sans conteste hors-jeu, il se voit remis en jeu par une mauvaise intervention de Marquinhos, et parvient à tromper Navas pour calmer un public jusque-là ravi par le spectacle.

Les doutes sont donc de mise, à un peu plus d'un mois du huitième de finale de Ligue des champions à Dortmund. Thomas Tuchel a deux options, alors qu'il se déplace dès mercredi à... Monaco, en match en retard. Donner une seconde chance à ses "Quatre Fantastiques", ou revenir à un schéma moins ambitieux. Et, par conséquent, installer une star sur le banc.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...