En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
+0.00 %
4 870.00
+0.11 %
SBF 120 PTS
3 882.89
-
DAX PTS
11 136.20
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.135
-0.13 %

L1: le goût de l'invincibilité pour le PSG, Monaco sans saveur

| AFP | 313 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant du PSG Kylian Mbappé (d) déborde le milieu nantais Valentin Rongier, le 22 décembre 2018 au Parc des Princes, à Paris
L'attaquant du PSG Kylian Mbappé (d) déborde le milieu nantais Valentin Rongier, le 22 décembre 2018 au Parc des Princes, à Paris ( FRANCK FIFE / AFP )

Grand festin à Paris, indigestion à Monaco: le PSG part en vacances invaincu après sa victoire contre Nantes (1-0) samedi, creusant encore l'écart sur Lille et Lyon, qui ont manqué d'appétit contre Toulouse (1-2) et à Montpellier (1-1) tandis que l'ASM, écoeuré par Guingamp (2-0), doit revoir sa recette à la trêve.

. Paris dévore tout

Sans Neymar, déjà parti se ressourcer au Brésil avec l’accord de son entraîneur Thomas Tuchel, le PSG continue de manger tout cru ses adversaires. Le retour de Vahid Halilhodzic au Parc des Princes, où il avait occupé le banc de 2003 à 2005, n'a pas pesé lourd sur l'estomac de Kylian Mbappé, désormais seul meilleur buteur du championnat (13 buts) et dont la réalisation du soir met fin à une série "noire" de deux matches nuls en L1 pour les Parisiens.

Le club peut désormais se pencher sur d'autres questions qui rythmeront sa trêve: le pimenté dossier du fair-play financier, qui pourrait freiner certains recrutements, et le très corsé sujet Adrien Rabiot, en partance et écarté de l'équipe première. En espérant adoucir le menu avec une ou deux arrivées.

. Petite faim pour Lille et Lyon

L'attaquant de Lille Nicolas Pépé devant le milieu de Toulouse Yannick Cahuzac, le 22 décembre 2018 à Lille
L'attaquant de Lille Nicolas Pépé devant le milieu de Toulouse Yannick Cahuzac, le 22 décembre 2018 à Lille ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )

Lille devrait réveillonner plus tranquillement. Quel joli cadeau de Noël que cette place de dauphin, inespérée après la catastrophique saison précédente ! Contre Toulouse, c'était toutefois peut-être les cadeaux avant l'heure: deux fautes dans la surface ont coûté deux penalties, et la défaite devant un mal-classé fait tache.

Avec 34 points, 13 de moins que le PSG, le Losc garde quand même sa 2e place, deux longueurs devant Lyon, rattrapé en fin de match par un but tout en gourmandise du Montpelliérain Aguilar, qui maintient son club à la 4e place.

Attention tout de même: les affamés Saint-Etienne (vainqueur 3-0 de Dijon), Strasbourg (2-0 contre Nice) et Rennes (4-0 contre Nîmes) rôdent pour les places européennes.

. Marseille, fin d'année amère

Pour Marseille, c'est la soupe à la grimace. Le goût de la victoire, l'OM ne le connaît plus depuis un mois, et la passivité avec laquelle les joueurs de Rudi Garcia ont encaissé le but à Angers (1-1) interpelle.

"Dans des périodes difficiles, c'est là où l'on voit la qualité d'un groupe, d'un coach", avait dit Garcia. La qualité attendra donc 2019, et les vacances seront amères, d'autant que l'OM se retrouve 7e.

. Monaco rate sa recette

L'entraîneur de Monaco Thierry Henry (g) et son nouvel assistant Franck Passi lors de la réception de Guingamp, le 22 décembre 2018 au stade Louis-II à Monaco
L'entraîneur de Monaco Thierry Henry (g) et son nouvel assistant Franck Passi lors de la réception de Guingamp, le 22 décembre 2018 au stade Louis-II à Monaco ( VALERY HACHE / AFP )

Contre Guingamp, seule équipe derrière lui au classement, Monaco se devait d'assurer. Mais pour la première du nouvel adjoint Franck Passi, l'ASM a mélangé les ingrédients et ne s'est concocté qu'une bouillie. Treize points en 18 matches, la pilule est difficile à avaler pour l'entraîneur Thierry Henry et l'attaquant Falcao. "C'est terrible, a constaté le Colombien sur beIN Sports. On a joué avec beaucoup de joueurs de la CFA, et dans ces conditions, on ne peut pas y arriver". Bref, il faut recruter.

. Janvier copieux

Seuls Bordeaux et Amiens, dont l'opposition décalée à dimanche (17h00) semble être le dernier remous de la situation sécuritaire en France, ne sont pas en vacances. De ce repos, il faudra en profiter, car il sera très court, à l'approche d’un mois de janvier extrêmement calorique.

Il faudra y caler, en plus du retour de la Ligue 1 le 12, une entrée en lice en Coupe de France entre le 4 et le 7 en guise d’amuse-gueule, un quart de finale de Coupe de la Ligue pour sept équipes le 8 ou le 9 comme plat de résistance, et pour de nombreux clubs, un, voire deux indigestes desserts: des matches des 17e et 18e journées reportés en raison des manifestations des "gilets jaunes" ou de l'attaque sur le Marché de Noël de Strasbourg. Les Girondins, par exemple, joueront cinq matches en 13 jours ! Attention à l'indigestion post-réveillon…

D'autant qu'il sera important de retrouver rapidement l'appétit, pour ne pas laisser s'échapper les denrées les plus prisées du marché. Certaines ne sauraient résister aux babines des clubs étrangers -Rabiot, Balotelli, Mitroglou ?-, quand d'autres pourraient venir garnir les meilleures tables du championnat -un attaquant à Marseille ? un milieu à Paris ?- si les maigres étrennes le permettent.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 22/01/2019

Bone Therapeutics publie aujourd'hui ses perspectives d'affaires pour 2019 et dresse son bilan de trésorerie à fin décembre 2018...

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Soitec a réalisé son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d`affaires…