Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 441.77 PTS
+0.18 %
6 434.50
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 997.00
+1.29 %
DAX PTS
14 185.94
+1.59 %
Dow Jones PTS
32 654.59
+1.34 %
12 564.10
+2.62 %
1.051
-0.34 %

L1: la commission de discipline saisie après les chants niçois insultant Sala

| AFP | 210 | Aucun vote sur cette news
Christophe Galtier (au centre) lors du match contre l'AS Saint-Etienne le 11 mai 2022 à Nice.
Christophe Galtier (au centre) lors du match contre l'AS Saint-Etienne le 11 mai 2022 à Nice. "Si c'est ça notre société, on est dans la merde", a réagi l'entraîneur niçois après les chants injurieux de supporters visant Emiliano Sala, ancien footballeur nantais mort dans un accident d'avion ( CLEMENT MAHOUDEAU / AFP/Archives )

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé jeudi à l'AFP qu'elle allait examiner les chants injurieux des supporters niçois visant l'ancien attaquant de Nantes Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion, qui ont provoqué l'indignation.

L'instance a été saisie à la suite du rapport du délégué du match de Ligue 1 entre Nice et Saint-Etienne (4-2), mercredi, qui a constaté l'incident.

Des supporters du club azuréen ont détourné un chant des fans nantais à la gloire de leur ancien buteur, mort en 2019 à l'âge de 28 ans dans un crash dans la Manche, alors qu'il se rendait à Cardiff pour finaliser son transfert.

Cet incident, qui a suscité de nombreuses condamnations, dont celle de l'OGC Nice, est intervenu quatre jours après la finale de la Coupe de France perdue par les Aiglons contre les Canaris (1-0), samedi.

"On atteint des sommets dans la bêtise et l'indécence", a réagi jeudi Roxana Maracineanu, l'actuelle ministre des Sports, sur RTL. "Il y a des sanctions individuelles, des sanctions commerciales que le club lui-même peut prendre", a-t-elle dit.

Le président de l'OGC Nice, Jean-Pierre Rivère, "sait qu'il a un attirail de sanctions" et le club peut se constituer partie civile, a-t-elle ajouté, insistant sur l'importance que "les clubs puissent agir à leur niveau".

Cette saison, les ultras niçois ont déjà été pointés du doigt, après le match contre Marseille, en août, interrompu après des échauffourées qui ont conduit certains supporters à envahir la pelouse et s'en prendre aux joueurs adverses. L'OGC Nice a été sanctionné d'un retrait de deux points (dont un avec sursis) ainsi que d'un huis clos total de son stade pour trois matches. Sa rencontre contre l'OM avait aussi été donnée à rejouer, à huis clos, sur terrain neutre.

L'entraîneur du club azuréen, Christophe Galtier, s'est montré particulièrement remonté mercredi soir en conférence d'après-match. Les insultes "venaient de quelques personnes, mais elles n'étaient pas que trois. Mais qu'elles restent chez elles avec leurs bouteilles et leurs insultes. Si c'est ça notre société, on est dans la merde", a-t-il réagi.

"La connerie humaine n'a pas de limite, je suis scandalisé", a renchéri son homologue nantais Antoine Kombouaré, après la victoire de son équipe contre Rennes (2-1) dans la soirée.

"Ces mecs-là n'ont rien à faire dans un stade. Il faudrait les bannir, vraiment. C'est honteux. J'ai de la peine pour la famille d'Emiliano. Je savais que les supporters pouvaient être violents, cons, mais là...", a-t-il poursuivi.

La prochaine réunion de la commission de discipline est prévue le mercredi 18 mai.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/05/2022

Air France-KLM et CMA CGM s'associent et signent un partenariat stratégique majeur de long terme dans le fret aérien. Les deux groupes saluent "une coopération industrielle combinant l'expérience…

Publié le 18/05/2022

Air Liquide a signé un contrat sur dix ans avec Shell portant sur l'achat d'énergie renouvelable destinée à alimenter la production de gaz industriels et médicaux dans le nord-est de l'Italie. À…

Publié le 18/05/2022

En première approche, Elior a dévoilé des résulats semestriels (période close fin mars) très mitigés. Les ventes du groupe ont nettement progressé grâce à la réouverture de l'économie,…

Publié le 18/05/2022

Air Liquide a signé un contrat sur dix ans avec Shell Energy Europe Limited portant sur l'achat d'énergie renouvelable destinée à alimenter la...

Publié le 18/05/2022

TotalEnergies et New Hope Energy annoncent la signature d'un accord commercial...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne