En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 427.58 PTS
+0.28 %
5 428.50
+0.30 %
SBF 120 PTS
4 349.25
+0.28 %
DAX PTS
12 395.82
+0.30 %
Dowjones PTS
25 187.70
-0.50 %
7 401.17
+0.00 %
1.140
+0.01 %

L'urgentiste et guide de haute montagne Emmanuel Cauchy tué dans une avalanche

| AFP | 482 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Cauchy (à droite) ausculte un alpiniste en avril 2013 au sommet de l'Aiguille du Midi
Emmanuel Cauchy (à droite) ausculte un alpiniste en avril 2013 au sommet de l'Aiguille du Midi ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

Surnommé "Docteur Vertical", le médecin urgentiste et guide de haute montagne Emmanuel Cauchy a trouvé la mort lundi à Chamonix dans une avalanche, dans le massif des Aiguilles rouges, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

Agé de 58 ans, le Dr Cauchy faisait partie d'un groupe de randonneurs à ski hors-piste emporté dans la matinée par une avalanche. "Au moins trois autres personnes ont été blessées sans que leur pronostic vital soit engagé", a précisé le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix à l'AFP.

"Les blessés ont été évacués à l'hôpital de Sallanches" (Haute-Savoie), précise la même source. Sept secouristes du PGHM de Chamonix, une équipe cynophile et un hélicoptère ont participé aux secours.

Créateur de l'Institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne (IFREMMONT), le Dr Cauchy avait participé en janvier au sauvetage hors normes de l'alpiniste Elisabeth Revol en assurant le télésuivi de la prise en charge de la jeune Drômoise en perdition à 6.000 mètres d'altitude dans l'Himalaya. Son compagnon de cordée polonais Tomasz Mackiewicz n'avait pu être sauvé.

Le Dr Emmanuel Cauchy effectue des tests médicaux à Chamonix, le 17 avril 2013
Le Dr Emmanuel Cauchy effectue des tests médicaux à Chamonix, le 17 avril 2013 ( Philippe DESMAZES / AFP/Archives )

"Quelle tristesse extrême ! Les mots me manquent (...). Encore un grand homme que la montagne nous prend", a réagi depuis le Népal, par texto à l'AFP, Ludovic Giambiasi, routeur d'Elisabeth Revol pour sa dernière expédition.

"Bouleversée", Mme Revol a relevé dans un message à l'AFP que "le monde de l'alpinisme perd(ait) son plus brillant médecin, un très GRAND Monsieur qui a fait évoluer la médecine de montagne et mis en place un protocole sur le traitement des gelures". "Ces deux derniers mois, il m'a été d'une aide si précieuse", a ajouté celle qui a subi de graves gelures sur les mains et à un pied lors de son ascension avortée.

Né le 21 février 1960 au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), Emmanuel Cauchy, spécialiste des pathologies de l'altitude et du froid avait aussi créé la société de télémédecine en montagne Altidoc.

Ce Normand passionné des sommets, qui avait fait ses premières armes sur l'Everest au début des années 1990 et participé à de nombreuses expéditions à la fois sportives et scientifiques, avait publié plusieurs livres dont "Docteur Vertical: mille et un secours en montagne", en 2005.

Météo-France avait mis en garde dès samedi contre un important risque d'avalanche dans des Alpes pour le week-end de Pâques, en raison de la fragilité du manteau neigeux, très épais pour la saison et rendu friable en surface par des vents soutenus.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Excès baissier ?

Publié le 14/08/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2210695/860739.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 14/08/2018

Des sociétés très diverses, qui font la une de l'actualité pour des raisons tout aussi variées...

Publié le 14/08/2018

Le groupe allemand accuse une nouvelle perte trimestrielle...

Publié le 14/08/2018

Legrand fait partie des valeurs du secteur des biens d'équipement qui gardent les faveurs d'UBS au titre de son "histoire de croissance de qualité". Le broker a publié ce matin une note dans…