En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
-
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
-
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 542.52
+0.11 %

L'ex-ministre Jérôme Cahuzac sera rejugé en février 2018

| AFP | 345 | Aucun vote sur cette news
Jérôme cahuzac quitte le tribunal correctionnel de Paris, le 8 décembre 2016
Jérôme cahuzac quitte le tribunal correctionnel de Paris, le 8 décembre 2016 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Le procès en appel de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, condamné à trois ans de prison ferme pour ses comptes cachés à l'étranger, se tiendra à Paris à partir du 12 février, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Jérôme Cahuzac, 65 ans, sera rejugé pour fraude fiscale et blanchiment devant la cour d'appel de Paris, cinq ans après avoir déclenché le plus retentissant scandale du quinquennat de François Hollande.

Le procès est prévu du 12 au 14 février et du 19 au 21. Une audience-relais doit encore valider ces dates.

Le 8 décembre 2016, l'ancien héraut de la lutte contre la fraude fiscale s'était vu infliger une peine de trois ans de prison et cinq ans d'inéligibilité par la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Cette peine d'emprisonnement, exceptionnelle pour ce genre d'affaire, n'a pas été mise à exécution, compte tenu de l'appel du prévenu.

L'ancien ministre sera rejugé au côté de l'ancien avocat chargé de son montage financier, Philippe Houman, qui a également fait appel, a précisé cette source.

En revanche, l'ancienne épouse du ministre, Patricia Ménard, n'a pas contesté sa condamnation à deux ans de prison ferme, également pour fraude fiscale et blanchiment, a ajouté la source judiciaire. Quant à la banque genevoise Reyl et son patron François Reyl, lourdement condamnés, ils se sont finalement désistés de leur appel.

L'établissement bancaire avait été condamné à 1,875 million d'euros, l'amende maximale pour blanchiment, mais avait échappé à l'interdiction d'exercer en France requise par le parquet. François Reyl, désigné par le tribunal comme "le metteur en scène de la dissimulation", et Philippe Houman, "le support nécessaire au montage", ont été condamnés à un an de prison avec sursis et 375.000 euros d'amende.

L'existence du compte en Suisse du ministre du Budget avait été révélé en décembre 2012. Après avoir nié, Jérôme Cahuzac avait fini par démissionner le 19 mars 2013, puis par avouer le 2 avril.

Le procès a mis à nu les secrets bancaires du couple, dont la clinique d'implants capillaires faisait couler l'argent à flot depuis les années 90.

Leur patrimoine global dissimulé a été estimé à 3,5 millions d'euros.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Alors qu'Air France KLM cherche son nouveau PDG, la compagnie néerlandaise KLM s'est plainte de ne pas être suffisamment considérée. Son conseil réclame un changement de gouvernance, selon le…

Publié le 22/06/2018

Montrouge, France, le 22 juin (22H00 CEST), 2018 DBV Technologies annonce les résultats de son Assemblée générale ordinaire et extraordinaire 2018 et la nomination…

Publié le 22/06/2018

Un résumé de l'Assemblée générale sera bientôt disponible sur le site Noxxon...

Publié le 22/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles sera au moins égal à la moyenne pondérée par les volumes des 5 dernières séances de bourse...

Publié le 22/06/2018

Le Groupe a souhaité clarifier sa politique de marques et décidé ainsi de se concentrer sur Somfy et les marques associées...