En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

L'Equateur à son tour confronté à la vague de migrants vénézuéliens

| AFP | 303 | Aucun vote sur cette news
Des Vénézuéliens, installés dans un campement de fortune près d'une gare de bus, reçoivent un peu de nourriture, le 9 août 2018 à Quito, en Equateur
Des Vénézuéliens, installés dans un campement de fortune près d'une gare de bus, reçoivent un peu de nourriture, le 9 août 2018 à Quito, en Equateur ( RODRIGO BUENDIA / AFP )

Les ampoules de ses pieds sèchent encore. A 60 ans, José a fui le Venezuela en crise de Nicolas Maduro. Mais voyant la Colombie voisine débordée face à l'afflux de ses compatriotes, il a marché pendant des jours pour rejoindre l'Equateur.

Son pays "manquait de tout". C'est ce qui a poussé José Carrizales a prendre la route, en compagnie de ses trois enfants et son beau-fils.

Parti de la ville de Valencia (nord) il y a un mois et demi, il a traversé la frontière, où il n'imaginait pas voir autant de personnes comme lui.

"La Colombie est vraiment trop, trop débordée par les Vénézuéliens", assure-t-il.

Il a donc repris son expédition vers Quito, en marchant cette fois, avec l'aide intermittente de quelque conducteurs solidaires.

Une traversée de 15 jours et 1.200 kilomètres, qui s'est arrêtée sous un abri de fortune à proximité de la gare de bus du nord de la capitale équatorienne.

Plus d'une centaine de Vénézuéliens vivent sous des bâches en plastique noir attachées à un arbre. Sous leurs pieds, l'herbe a disparu, et la poussière vole au milieu de tentes, où les enfants se serrent les uns contre les autres pour se réchauffer.

Le Vénézuélien José Carrizales (d) dans un campement de fortune près d'une gare de bus, le 9 août 2018 à Quito, en Equateur
Le Vénézuélien José Carrizales (d) dans un campement de fortune près d'une gare de bus, le 9 août 2018 à Quito, en Equateur ( RODRIGO BUENDIA / AFP )

Il sont plus de 4.000 par jour à imiter José, selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés. Un peu plus d'un demi-million de Vénézuéliens se sont réfugiés en Equateur depuis le début de l'année, indique cette agence.

La plupart d'entre eux fuient à pied le Venezuela, dans des conditions précaires. Seuls 20% de ceux qui arrivent en Equateur y restent, les autres continuent leur périple vers le Pérou et le Chili, selon le HCR.

Selon William Spindler, porte-parole du HCR "l'exode des Vénézuéliens est un des mouvements de population les plus importants de l'histoire de l'Amérique latine", mais les Nations unies ne disposent toutefois pas de chiffres globaux sur cette crise en raison de la "porosité" des frontières, en particulier avec la Colombie.

- "On était en train de sombrer" -

Bien qu'il dorme dans la rue, José à l'impression de revivre. Au Venezuela, "on était en train de sombrer".

"Tout a dérapé à point inimaginable. J'ai encore du mal à y croire", assure-t-il, profondément triste.

Un homme porte une pancarte sur laquelle il est écrit
Un homme porte une pancarte sur laquelle il est écrit "Vénézuéliens à la recherche d'un emploi", dans un campement de fortune près d'une gare de bus, le 9 août 2018 à Quito, en Equateur ( RODRIGO BUENDIA / AFP )

A Venezuela, autrefois un riche pays pétrolier, les habitants, étranglés par la crise économique, souffrent de pénuries qui touchent les produits de première nécessité, notamment les médicaments et les produits alimentaires.

L'inflation pourrait atteindre 1.000.000% fin 2018 selon le Fonds monétaire international (FMI), et le PIB devrait s'effondrer de 18%.

Pour l'heure, assis sur une planche en bois, il attend que les ampoules de ses pieds finissent de sécher.

Nombre de Vénézuéliens ont préféré se rendre en Equateur, après avoir vécu une mauvaise expérience en Colombie, assurent-ils.

Jhony Mora, 23 ans, y a tenté sa chance sept mois durant. Mais "avec ce qu'on me payait, je n'y arrivais plus".

Il a alors mis toutes ses affaires dans un sac à dos pour se rendre au Pérou. Mais en chemin, il a trouvé un travail de maçon à Quito payé en dollars, la monnaie officielle en Equateur.

Un aubaine pour les Vénézuéliens, qui peuvent ainsi envoyer de l'argent dans leur pays, où le salaire minimum est de 5,9 millions de bolivars, soit 1,6 dollars au marché noir, la référence de facto.

Un homme qui travaillait dans un service d'urgences au Venezuela donne des consultations médicales improvisées à ses compatriotes, dans un campement de fortune près d'une gare de bus, le 9 août 2018 à Quito, en Equateur
Un homme qui travaillait dans un service d'urgences au Venezuela donne des consultations médicales improvisées à ses compatriotes, dans un campement de fortune près d'une gare de bus, le 9 août 2018 à Quito, en Equateur ( RODRIGO BUENDIA / AFP )

"En Colombie, on nous regardait mal, nous les Vénézuéliens", raconte à l'AFP Nazareth Viloria, qui dort avec ses trois enfants de 5, 4 et 1 an dans une tente.

D'autres, inscrivent sur une pancarte "Vénézuélien à la recherche d'un emploi".

La solidarité entre compatriotes s'organise. Assis à une table en plastique devant quelques boîtes de médicaments, Miguel Ochoa, qui travaillait dans un service d'urgences au Venezuela, donne des consultations improvisées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/10/2018

L'Autorité de régulation des marchés (AMF) a alerté vendredi, par un communiqué, les entreprises de l'existence d'un faux site internet à son nom et amenant à un fichier malveillant servant…

Publié le 20/10/2018

L'homme d'affaires tanzanien Mohammed Dewji le 23 avril 2015 à son bureau de Dar es Salaam. Il a été enlevé le 11 octobre dans la ville. ( Khalfan SAID HASSAN / AFP/Archives )Le milliardaire…

Publié le 20/10/2018

Nicolas Fensch photographié devant le palais de justice de Paris le 11 octobre ( - / AFP )Comment un informaticien sans histoires, ancien militant gaulliste, se révolte-t-il subitement au point…

Publié le 20/10/2018

Des migrants honduriens en route vers les Etats-Unis se reposent à la fontière avec le Mexique, le 19 octobre 2018 à Tecun Uman, au Guatemala ( JOHAN ORDONEZ / AFP )Des centaines de personnes…

Publié le 20/10/2018

Un collier de perles et une broche ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette présentés chez Sotheby's avant leur mise aux enchères, le 19 octobre 2018 à Londres ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…