En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 861.22 PTS
-0.30 %
4 860.50
-0.27 %
SBF 120 PTS
3 880.93
-0.20 %
DAX PTS
11 132.52
-0.65 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.04 %

L'Élysée interroge Benalla sur d'éventuelles "missions" privées

| AFP | 516 | Aucun vote sur cette news
Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 lors de son audition devant une commission du Sénat
Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 lors de son audition devant une commission du Sénat ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

L'Élysée a sommé Alexandre Benalla de s'expliquer sur "d'éventuelles missions personnelles et privées" qu'il aurait menées pendant ses fonctions à l'Élysée, dans un courrier adressé à l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, cité par le Monde et que l'AFP s'est procuré jeudi.

Sur un ton ferme, le directeur de cabinet du président, Patrick Strzoda, affirme, dans cette lettre, que l'Élysée ne pourrait "laisser sans réaction l'existence de relations d'affaires en France ou à l'étranger avec des intérêts privés, tout à fait incompatibles" avec les fonctions de l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron remercié en août.

Des activités "que vous n'avez jamais révélées avant votre prise de fonctions ou qui auraient été nouées ou qui se seraient perpétuées alors que vous étiez en fonctions", insiste le directeur de cabinet.

Patrick Strzoda demande aussi à l'ancien chargé de mission de l'Elysée de fournir "toutes informations pertinentes à ce sujet ainsi que sur les rémunérations que vous auriez reçues directement ou par personnes interposées au titre de ces missions".

Et il l'avertit que son courrier a été transmis au procureur de la République de Paris.

"Bien entendu nous vous interdisons de vous prévaloir d'une quelconque recommandations ou appui tacite de la présidence de la République dans la poursuite de vos activité", conclut-il.

Cette mise en garde a été envoyée samedi, après des révélations de presse, mises en lumière par Le Monde, sur la visite d'Alexandre Benalla au Tchad, trois semaines avant celle d'Emmanuel Macron venu réveillonner avec les troupes basées à N'Djamena.

La présidence a précisé mercredi à l'AFP qu'Alexandre Benalla n'avait informé l'Élysée que "la semaine dernière", après son voyage de début décembre.

M. Benalla a lui expliqué qu'il s'agissait d'un voyage d'affaires, portant sur des projets d'investissements au Tchad de "grands patrons du Moyen-Orient", au cours duquel il a rencontré pendant deux heures le président tchadien Idriss Déby.

Le chef de l'Etat, qui a rencontré Idriss Déby le 22 décembre, date de la lettre de M. Stzoda, a tenu à préciser à son homologue tchadien qu'il n'avait rien à voir avec la visite de son ex-chargé de mission, a révélé Le Monde. L'Elysée a réaffirmé jeudi que "quelles que soient les démarches qu'entreprend M. Benalla, il n'est pas un émissaire officiel ou officieux de la présidence de la République. S'il se présentait comme tel, il est dans le faux".

Alexandre Benalla
Alexandre Benalla ( Sabrina BLANCHARD / AFP )

S'estimant accusé à tort, l'ancien chargé de mission a dénoncé jeudi des propos "diffamatoires" et "calomnieux", "sous-entendant" qu'il ait pu se "prévaloir d'une fonction, d'un titre, ou d'un pouvoir aux fins de démarchages professionnels".

Selon lui, "certaines personnes de l'entourage d'Emmanuel Macron" veulent "saccager" ses vies familiale et professionnelle. "Je ne me tairai plus", a-t-il menacé.

Alexandre Benalla a été limogé de l’Élysée cet été et mis en examen pour "violences volontaires", accusé d'avoir outrepassé ses fonctions en participant à une interpellation musclée en marge des manifestations du 1er mai à Paris.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Saint-Gobain aurait chargé Goldman Sachs d’organiser la cession de son activité distribution de bâtiment en Allemagne, Raab Karcher, dans le cadre du programme de cessions d’actifs non…

Publié le 21/01/2019

Lundi 21 janvier8h00 en en AllemagnePrix à la production en décembre14h00 en SuissePerspectives économiques mondiales du FMIMardi 22 janvier11h00 en AllemagneIndice ZEW du sentiment des…

Publié le 21/01/2019

Le London Stock Exchange envisage de lancer une offre concurrente à celle d’Euronext sur la Bourse norvégienne, Oslo Børs, affirme le journal britannique, Evening Standard. L’opérateur de la…

Publié le 21/01/2019

HERMES INTERNATIONAL                                                                  21/01/2019        Bilan…

Publié le 21/01/2019

Paris, le 21 janvier, 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, lance aujourd'hui sa nouvelle solution Evidian SafeKit 100% logicielle, qui assure aux…