En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 375.55 PTS
-0.18 %
5 326.0
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 247.34
-0.12 %
DAX PTS
12 150.74
+0.06 %
Dowjones PTS
25 877.33
+0.77 %
7 451.02
+0.00 %
1.116
-0.00 %

L'EI diffuse une vidéo de son "chef" pour la première fois depuis 5 ans

| AFP | 273 | Aucun vote sur cette news
Un homme présenté comme le chef du groupe Etat islamique (EI) Abou Bakr Al-Baghdadi dans une image capturée d'une vidéo de propagande diffusée lundi par l'EI. Date et lieu du tournage inconnus
Un homme présenté comme le chef du groupe Etat islamique (EI) Abou Bakr Al-Baghdadi dans une image capturée d'une vidéo de propagande diffusée lundi par l'EI. Date et lieu du tournage inconnus ( - / AL-FURQAN MEDIA/AFP )

Un homme présenté comme le chef du groupe Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi est apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée lundi par l'organisation jihadiste, un peu plus d'un mois après la chute de son "califat" autoproclamé.

La date à laquelle cette vidéo a été filmée n'est pas connue, ni le lieu de tournage, mais celui qui est présenté comme étant Abou Bakr al-Baghdadi y évoque les attentats pour la Pâque catholique contre des églises et des hôtels au Sri Lanka, le 21 avril.

Il y déclare aussi que "la bataille pour Baghouz est maintenant terminée", en référence à ce village de l'est de la Syrie qui fut le dernier réduit territorial du "califat".

Autoproclamé en 2014 par Abou Bakr al-Baghdadi, le "califat" de l'EI a été déclaré éradiqué au terme d'une offensive de combattants arabes et kurdes soutenus par une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

Dans la vidéo diffusée lundi par le groupe extrémiste, l'homme qui apparait assis les jambes croisées sur un coussin, affirme que l'EI "se vengera" au nom de ses membres tués et que le combat contre l'Occident est "une longue bataille".

S'adressant à trois hommes dont les visages ont été floutés, il promet d'autres actions de l'EI "après cette bataille".

Dans un passage de la vidéo dans lequel il n'apparait pas, l'homme évoque les attentats ayant tué 253 personnes au Sri Lanka et revendiqués par son organisation, estimant qu'il s'agissait d'une "vengeance pour les frères à Baghouz".

L'homme apparait avec une longue barbe grise qui semble être teinte au henné et parle doucement, s'arrêtant quelques secondes au milieu de ses phrases.

Selon SITE, le centre américain de surveillance des mouvements extrémistes et l'expert irakien de l'EI Hicham Hachemi, l'homme dans l'enregistrement est le chef de l'EI.

Homme le plus recherché du monde

Le dernier message attribué à Abou Bakr al-Baghdadi était un enregistrement audio diffusé en août 2018. Il y exhortait ses partisans à poursuivre le "jihad", huit mois après que l'Irak eut déclaré la "victoire" sur l'EI.

Le chef jihadiste est apparu pour la première et dernière fois en public en 2014 à Mossoul, dans le nord de l'Irak, où il avait proclamé son "califat".

Capture d'écran d'une vidéo de propagande diffusée le 5 juillet 2014 lors d'une adresse présumée du chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, dans une mosquée de Mossoul, dans le nord de l'Irak
Capture d'écran d'une vidéo de propagande diffusée le 5 juillet 2014 lors d'une adresse présumée du chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, dans une mosquée de Mossoul, dans le nord de l'Irak ( - / AL-FURQAN MEDIA/AFP/Archives )

Après avoir un jour présidé aux destinées de sept millions d'habitants dans de larges pans de la Syrie et près d'un tiers de l'Irak, l'homme le plus recherché au monde se terrerait dans le désert syrien, selon des spécialistes de l'EI.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), l'alliance arabo-kurde qui est venue à bout des jihadistes terrés dans leur dernier réduit de Baghouz, disaient en mars ne pas avoir "d'informations sur une présence de Baghdadi en Syrie".

Les Etats-Unis offrent 25 millions de dollars pour sa capture.

Malgré ses défaites en Irak et en Syrie, l'EI continue de commettre des attaques dans ces pays où il garde des cellules basées dans des zones difficiles d'accès.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2019

Doit-on s'inquiéter ?

Publié le 22/05/2019

Casino a confirmé l’information du Figaro selon laquelle des agents de la Commission européenne ont rendu visite à son siège parisien mardi, dans le cadre d’une enquête sur les pratiques…

Publié le 22/05/2019

L'escalade de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine va-t-elle pénaliser Apple ? Les analystes sont nombreux à se pencher sur le sujet...

Publié le 22/05/2019

Timide hausse pour Devoteam (+0,8% à 101,8 euros) au lendemain du relèvement de son objectif annuel de chiffre d'affaires et de l'annonce d'une...

Publié le 22/05/2019

Contrat en Suisse pour la société française