En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
-
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

L'armée syrienne annonce avoir repris la dernière ville aux mains de l'EI

| AFP | 256 | Aucun vote sur cette news
Syrie : Boukamal
Syrie : Boukamal ( Paul DEFOSSEUX / AFP )

L'armée syrienne a annoncé jeudi avoir repris le contrôle total de Boukamal, dernière ville qui était encore aux mains du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie.

"Les unités de nos forces armées, en coopération avec les forces supplétives et alliées, ont libéré la ville de Boukamal", située dans l'est de la Syrie, selon un communiqué de l'armée repris par les médias officiels.

Après plusieurs semaines d'une offensive soutenue par l'aviation russe, les troupes du régime et ses alliés -miliciens irakiens, iraniens et du Hezbollah libanais- avaient réussi mercredi soir à entrer dans la ville de Boukamal, près de la frontière avec l'Irak.

"La libération de la ville de Boukamal revêt une grande importance, car elle représente l'échec du projet du groupe terroriste EI dans la région", a précisé l'armée.

"Il s'agit d'un exploit", s'est-elle félicitée, précisant que cette reconquête allait lui permettre "de vaincre ce qui reste comme organisations terroristes" dans le pays.

Le groupe jihadiste, après une montée en puissance spectaculaire en 2014, a été la cible de multiples offensives menées durant l'année écoulée par différentes forces qui ont réussi avec l'appui russe ou américain à le déloger des vastes territoires conquis en Irak et en Syrie.

L'EI se maintient dans la province de Deir Ezzor dans quelques villages et petites localités et contrôle au moins un champ pétrolier, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ailleurs en Syrie, l'EI est présent dans deux quartiers périphériques de Damas, Yarmouk et Hajar al-Aswad, et dans quelques poches de la province centrale de Homs et dans le sud syrien.

En Irak, l'EI contrôle encore la localité de Rawa et ses environs désertiques, près de la frontière syrienne.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...