5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'armée russe montre ses muscles aux portes de l'UE

| AFP | 232 | Aucun vote sur cette news
Le président russe Vladimir Poutine, le 5 septembre 2017 à Xiamen, en Chine
Le président russe Vladimir Poutine, le 5 septembre 2017 à Xiamen, en Chine ( WU HONG / POOL/AFP/Archives )

La Russie a lancé jeudi aux portes de l'Union européenne de vastes manoeuvres militaires conjointes avec le Bélarus, assurant qu'elles n'étaient dirigées "contre aucun pays" malgré les craintes de certains alliés de l'Otan.

Moscou s'efforce de rassurer sur ces exercices, répondant au nom de code Zapad-2017 ("Ouest-2017"), et qui doivent impliquer selon elle près de 12.700 soldats pendant une semaine près de la frontière avec la Lituanie et la Pologne.

Dans le communiqué annonçant le début des manoeuvres jeudi, le ministère de la Défense a souligné qu'elles présentaient "un caractère purement défensif et (n'étaient) dirigées envers aucun pays en particulier".

L'armée russe organise tous les ans à cette période des exercices d'ampleur dans une région différente de Russie. Cette année, elles ont lieu au Bélarus, pays allié, dans l'enclave russe de Kaliningrad et dans plusieurs régions du nord-ouest de la Russie.

Autrement dit, près de la Pologne et des pays baltes qui, depuis l'annexion de la Crimée en 2014 et l'éclatement du conflit dans l'est de l'Ukraine, ont été plus prompts à dénoncer Moscou comme une menace potentielle à leur souveraineté.

Certains pays, la Lituanie et l'Estonie en tête, doutent également des chiffres avancés par l'état-major russe pour ses exercices militaires et évoquent plus de 100.000 soldats mobilisés du 14 au 20 septembre.

Les exercices Zapad-2017 "sont désignés pour nous provoquer, pour tester nos défenses et c'est pour cela que nous devons être forts", a déclaré dimanche le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, s'inquiétant d'une Russie "de plus en plus agressive".

Manoeuvres militaires autour de la Baltique
Manoeuvres militaires autour de la Baltique ( William ICKES / AFP )

Plus tempéré, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a reconnu que les exercices Zapad-2017 ne constituaient pas une "menace imminente contre un allié" mais regretté un manque de transparence.

"La Russie est capable de manipuler les chiffres avec une grande aisance, c'est pourquoi elle ne veut pas d'observateurs étrangers. Mais 12.700 soldats annoncés pour des manoeuvres stratégiques, c'est ridicule", affirme à l'AFP l'expert militaire indépendant Alexandre Golts, selon lequel le véritable chiffre se situe néanmoins bien en deçà de 100.000 militaires.

Selon le cabinet spécialisé dans les questions de défense IHS Jane's, "les chiffres réels sont probablement plus élevés" que les chiffres officiels, car les manoeuvres impliquent non seulement des militaires mais aussi des membres des services de renseignement, de la Garde nationale, des services de secours et autres, susceptibles de faire monter le nombre de personnes impliquées autour de "80.000 à 100.000".

- 'Déploiement rapide' -

La Russie revendique son droit à mener des exercices militaires sur son territoire et dénonce en retour l'expansion de l'Otan à ses frontières, l'Alliance disposant désormais de plus de 4.000 soldats déployés dans les pays baltes et en Pologne.

Dans un entretien publié jeudi, le jour du lancement des manoeuvres Zapad, à l'agence russe Ria-Novosti, Jens Stoltenberg, s'est montré conciliant: "L'Otan ne veut pas d'une nouvelle Guerre froide, ni d'une nouvelle course aux armements", a assuré le secrétaire général de l'Alliance atlantique, promettant de "continuer à s'efforcer d'améliorer les relations avec la Russie".

Alimentant le climat de tensions, les exercices russes se déroulent en outre au même moment que des exercices en Ukraine impliquant l'armée américaine -- dont des soldats avaient déjà défilé en août pour la première fois à Kiev -- et des manoeuvres en Suède mobilisant près de 19.000 soldats et simulant une attaque fictive venue d'un "opposant plus grand et sophistiqué".

Le scénario des manoeuvres russes implique quant à lui de lutter contre des "groupes extrémistes" ayant infiltré le Bélarus et Kaliningrad depuis trois pays imaginaires mais aisément identifiable comme la Lituanie, la Lettonie et la Pologne.

"Tous les exercices russes travaillent sur le même scénario: le déploiement rapide de troupes", censé démontrer la détermination de l'armée à repousser l'ennemi mais sans envisager une attaque initiée par la Russie, explique Alexandre Golts.

Au delà des exercices Zapad-2017, l'armée russe et l'Alliance s'accusent mutuellement régulièrement de surenchère et de manoeuvres dangereuses entre leurs navires et leurs avions en Méditerranée et dans la Baltique.

Dès la fin 2014, le président russe Vladimir Poutine avait entériné une nouvelle doctrine militaire qui faisait figurer l'Otan comme menace fondamentale pour son pays.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS