5 493.99 PTS
-0.36 %
5 518.5
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 394.22
-0.27 %
DAX PTS
13 183.96
-0.47 %
Dowjones PTS
26 100.41
+1.19 %
6 816.57
+1.18 %
Nikkei PTS
23 868.34
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'armée libanaise annonce une pause dans son offensive contre l'EI

| AFP | 186 | Aucun vote sur cette news
Des militaires libanais à Ras Baalbek, le 21 août 2017, revenant de la zone frontalière en Syrie où a lieu une offensive contre l'EI
Des militaires libanais à Ras Baalbek, le 21 août 2017, revenant de la zone frontalière en Syrie où a lieu une offensive contre l'EI ( STRINGER / AFP/Archives )

L'armée libanaise a annoncé dimanche une pause dans son offensive contre le groupe jihadiste Etat islamique dans une région montagneuse frontalière avec la Syrie afin de négocier la libération de soldats retenus en otages depuis 2014.

Cet arrêt unilatéral des hostilités est entré en vigueur à 07h00 (04h00 GMT) et devrait ouvrir la voie à la dernière phase des négociations sur le sort des soldats prisonniers, a indiqué le commandement de l'armée dans un communiqué.

L'armée libanaise avait lancé le 19 août son offensive et annoncé mardi avoir pris le contrôle de la plus grande partie du territoire tenu par les jihadistes. Quatre soldats libanais ont été tués par des mines depuis le début de la campagne.

Selon l'armée, quelque 600 combattants de l'EI étaient présents dans le secteur où ils ont représenté longtemps une menace pour la sécurité du pays. En 2014, ils avaient envahi la ville frontalière de Aarsal et capturé 30 soldats et policiers libanais.

Quatre ont été exécutés par leurs ravisseurs et un cinquième est mort de ses blessures. Seize ont été libérés dans un échange de prisonniers en décembre 2015 mais neuf soldats sont encore aux mains de leurs ravisseurs qui appartiennent à l'EI.

Le Hezbollah libanais, qui mène parallèlement une offensive pour déloger l'EI du côté syrien de la frontière, a lui aussi annoncé dimanche une pause dans les combats.

Selon le média de guerre du Hezbollah, cette pause intervient "dans le cadre d'un accord global pour mettre fin à la bataille contre Daech dans la région de l'ouest du Qalamoun".

L'armée libanaise assure qu'il n'y a aucune coordination avec le mouvement chiite, qui combat les rebelles en Syrie aux côtés du régime de Bachar al-Assad.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

Le carnet de commande 2018 d'Augros au 15 janvier est en croissance de +40%...

Publié le 17/01/2018

Dans le cadre du programme initié en décembre 2016...

CONTENUS SPONSORISÉS