En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

L'Allemagne fait ses adieux émus à la houille et à ses "gueules noires"

| AFP | 328 | Aucun vote sur cette news
L'entrée de la houillère de Prosper-Haniel à Bottrop dans la Ruhr, le 20 novembre 2018
L'entrée de la houillère de Prosper-Haniel à Bottrop dans la Ruhr, le 20 novembre 2018 ( Patrik STOLLARZ / AFP/Archives )

L'Allemagne a adressé vendredi un adieu plein d'émotion à ses "gueules noires" et à la houille, ancien moteur de croissance de l'économie devenu obsolète, tournant définitivement une page majeure de son histoire industrielle.

A la fin du service des derniers 1.500 employés de ce secteur, sept mineurs ont émergé une dernière fois de leur ascenseur de service avec un bloc "d'or noir", extrait à près de 1.000 mètres de profondeur.

Devant de nombreuses caméras et un public considérable, ils l'ont symboliquement remis au président allemand Frank-Walter Steinmeier.

"C'est un jour difficile ?", a demandé le chef de l'Etat à Jürgen Jakubeit qui a travaillé sous terre pendant plus de trois décennies. "Un jour très difficile", a répondu le mineur, casque sur la tête, visage sali par la houille, et regard plein d'émotions.

"C'est plus qu'un bloc de charbon, c'est une partie de l'Histoire", a jugé M. Steinmeier devant quelque 500 invités, dont le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, lors d'une cérémonie retransmise à la télévision.

"Sans le charbon et ceux qui l'ont extrait de sous la terre, l'Histoire de ce pays aurait été différente", a ajouté le président allemand avant que la chorale charbonnière de la Ruhr n'entonne le Steigerlied, l'hymne des mineurs.

"La houille a permis l'industrialisation de la région et la prospérité dans toute l'Allemagne", a jugé de son côté la chancelière Angela Merkel, citée par la porte-parole du gouvernement.

Un mineur travaille dans la mine de Prosper-Haniel, le 11 juin 2018 à Bottrop en Allemagne
Un mineur travaille dans la mine de Prosper-Haniel, le 11 juin 2018 à Bottrop en Allemagne ( Oliver Berg / dpa/AFP/Archives )

Les galeries creusées pendant 150 ans, soit six générations de mineurs, à la pioche puis à la foreuse, doivent désormais être scellées et progressivement noyées par les eaux de ruissellement.

Depuis onze ans déjà, les 1.500 salariés de la fosse de Prosper-Haniel se préparaient à cette fermeture annoncée, dans une Ruhr qui a compté jusqu'à 600.000 mineurs après la Seconde guerre mondiale.

Usant et risqué

Dès jeudi, les églises et cathédrales de la région ont organisé des messes dédiées alors que les clubs de football rhénans, Dortmund et Schalke en tête, ont rendu hommage avant les rencontres à leurs racines minières.

Car les hauts fourneaux qui se dressaient sur les collines rhénanes depuis le XIXe siècle et ces mines descendant jusqu'à 1.500 mètres sous terre représentaient bien plus qu'un outil de travail.

"Au fond", il y avait une société ouvrière et masculine avec son jargon, son entraide, ses échanges sans détour et sa passion pour le foot, qui se prolongeait à l'église et au comptoir des "Kneipe" (bistrots).

Des mineurs allemands se tiennent dans l'ascenseur pour descendre dans la mine de Prosper-Haniel, à Bottrop en Allemagne, le 11 juin 2018
Des mineurs allemands se tiennent dans l'ascenseur pour descendre dans la mine de Prosper-Haniel, à Bottrop en Allemagne, le 11 juin 2018 ( Oliver Berg / dpa/AFP/Archives )

Mais derrière cette solidarité, il y avait aussi un labeur usant et risqué. Le "coup de grisou" dans une mine tchèque, qui a tué jeudi 13 mineurs, est venu à nouveau rappeler combien ce métier est dangereux.

Soif de lignite

Dans la Ruhr, déjà frappée par le déclin de son autre fierté industrielle, la sidérurgie, une difficile reconversion s'annonce, doublée d'une mise en valeur touristique des anciens sites.

Depuis que Berlin a programmé en 2007 la fermeture des houillères, les autorités rhénanes tentent de faire du bassin minier un pôle de compétitivité, dense en universités, centres de recherche et start-ups.

Vue de la houillère de Prosper-Haniel à Bottrop dans la Ruhr, en 2010
Vue de la houillère de Prosper-Haniel à Bottrop dans la Ruhr, en 2010 ( Patrik STOLLARZ / AFP/Archives )

Et pour éviter un choc trop brutal, l'Allemagne a subventionné les mines, avec au total 40,15 milliards d'euros depuis 1989. 2,7 milliards supplémentaires sont prévus d'ici 2022 pour accompagner la transition.

Mais l'adieu à la houille est toutefois loin de signifier l'abandon du charbon.

Près de 40% du mix électrique allemand repose encore sur ce minerai, sous ses deux formes: la houille importée et plus encore son cousin très polluant et bon marché, le lignite.

Le pays compte ainsi plusieurs immenses mines de lignite à ciel ouvert. Et les centrales au charbon venues d'Australie ou de Chine turbinent à plein régime, y compris dans la Ruhr.

La première économie européenne est en effet lancée dans une transition énergétique périlleuse, et a besoin du charbon pour accompagner la sortie du nucléaire, tandis que la montée en puissance des renouvelables pose des problèmes de transport et de stockage.

Pressé par ses engagements climatiques, le gouvernement dévoilera début février les grandes lignes de son plan d'abandon progressif du charbon, pour l'heure attendu à l'horizon 2050.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/01/2019

Le joueur de Lile Xeka (d) buteur lors de la victoire sur Amiens 2-1 en 21e journée de L1 à Villeneuve-d'Ascq le 18 janvier 2019 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )Lille, le dauphin du Paris SG, a…

Publié le 18/01/2019

L'agence de notation financière Fitch maintient à "stable" la perspective d'évolution de la note de la dette souveraine à long terme de la France, actuellement de AA ( MIGUEL MEDINA /…

Publié le 18/01/2019

Les joueurs d'Edimbourg célèbrent leur victoire à domicile 19-10 face à Montpellier en Coupe d'Europe le 18 janvier 2019 ( ANDY BUCHANAN / AFP )Montpellier, battu…

Publié le 18/01/2019

Le président Emmanuel Macron s'exprime lors d'un débat avec quelque 600 maires d'Occitanie, le 18 janvier 2019 à Souillac ( Ludovic MARIN / POOL/AFP )Pour la seconde fois en trois jours,…

Publié le 18/01/2019

Alexandre Benalla devant la commission d'enquête du Sénat le 19 septembre 2018 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )Alexandre Benalla a été mis en examen "exclusivement" pour l'usage abusif de ses…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…