En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.176
-0.02 %

Kim Jong Un s'offre une virée nocturne à Singapour

| AFP | 845 | Aucun vote sur cette news
Le leader nord-coréen Kim Jong Un avant sa visite du Sands Sky Park au Marina Bay Sands Hotel à Singapour le 11 juni 2018.
Le leader nord-coréen Kim Jong Un avant sa visite du Sands Sky Park au Marina Bay Sands Hotel à Singapour le 11 juni 2018. ( BULENT KILIC, Diana CHAN / AFP )

Selfie, tour en ville sous les crépitements des flashs et cris de badauds devant son hôtel: le leader nord-coréen Kim Jong Un s'est offert lundi une rarissime sortie nocturne à Singapour.

Loin des images officielles le montrant lors d'un tir de missile ou d'un défilé militaire à Pyongyang, le dirigeant d'un des pays les plus fermés au monde est allé prendre l'air à la veille de son sommet avec Donald Trump.

Celui dont les déplacements à l'étranger se comptent sur les doigts d'une main est sorti de son huis clos habituel pour visiter le jardin botanique ultra-moderne de la baie de la cité-Etat asiatique.

Il s'est aussi rendu sur la terrasse du "Marina Bay Sands", l'immeuble le plus emblématique de Singapour, en forme de bateau posé sur trois tours, une visite relayée en direct sur les grandes chaînes internationales.

Les spéculations sur son passage par le casino du bâtiment ont couru toute la soirée, sans jamais se confirmer.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un (C) à son arrivée au Marina Bay Sands Hotel à Singapour le 11 juin 2018
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un (C) à son arrivée au Marina Bay Sands Hotel à Singapour le 11 juin 2018 ( Anthony WALLACE / AFP )

Après une journée passée au luxueux hôtel Saint Regis, le leader nord-coréen est donc sorti dans la soirée à bord de sa limousine, accompagné par un impressionnant cortège, comme lors de son arrivée depuis l'aéroport.

Le convoi s'est rendu jusqu'aux "gardens by the Bay", un jardin botanique de plus de 100 hectares devenu la vitrine touristique de Singapour depuis sa création il y a quelques années.

Serres futuristes où sont recréés divers climats, arbres métalliques roses s'allumant tous les soirs pour un spectacle son et lumière... L'homme fort de Pyongyang a été aperçu visitant une serre avec, dans la délégation, sa soeur et conseillère, Kim Yo Jong.

-Selfie inédit-

Quelques minutes plus tard, le ministre des Affaires étrangères de Singapour, Vivian Balakrishnan, a tweeté un selfie de lui avec Kim Jong Un, tout sourire, lors de la visite.

"Cela vaut-il la peine de prendre une photo avec un tyran? Honte à vous", pouvait-on lire entre autres réactions sur Twitter.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un pendant sa virée nocturne à Singapour le 11 juin 2018
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un pendant sa virée nocturne à Singapour le 11 juin 2018 ( Nicholas YEO / AFP )

Les commentateurs se perdaient lundi soir en conjectures, affirmant qu'il s'agit du premier selfie jamais réalisé avec le leader nord-coréen.

"J'ai dû y regarder à plusieurs fois avant de réaliser que c'était une vraie" photo, a commenté l'expert de la Corée du Nord, Tom Fowdy.

Donald Trump a quant à lui eu droit à une photo avec un gâteau d'anniversaire au déjeuner avec le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong, avec quelques jours d'avance.

Le tête-à-tête entre Kim et Trump, inimaginable il y a quelques mois lorsqu'ils étaient engagés dans une surenchère verbale faisant craindre le pire, est prévu mardi matin dans un hôtel de luxe de la cité-Etat asiatique. Il sera suivi d'une réunion avec leurs équipes respectives, puis d'un déjeuner de travail.

Washington se dit prêt, en échange de sa dénucléarisation à apporter à la Corée du Nord des "garanties de sécurité uniques".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Au 30 juin 2018, l'Actif Net Réévalué (ANR) d'Altur Investissement s'élevait à 36,46 ME, soit 8,75 euros par action...

Publié le 26/09/2018

Pernod Ricard indique appliquer depuis le 1er juillet 2018 la méthode rétrospective complète au titre de la transition vers la nouvelle norme IFRS 15...

Publié le 26/09/2018

Rothschild & Co a une approche plus prudente pour le 2e semestre en raison d'incertitudes sur les marchés financiers...

Publié le 26/09/2018

Selon le 'Canard Enchaîné' publié ce mercredi, Engie aurait proposé qu'EDF lui rachète ses réacteurs belges.

Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...