5 271.10 PTS
+0.56 %
5 258.50
+0.54 %
SBF 120 PTS
4 209.72
+0.42 %
DAX PTS
12 606.53
+0.30 %
Dowjones PTS
22 412.59
+0.21 %
5 973.60
+0.00 %
Nikkei PTS
20 347.48
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Kenya: nouvelle élection présidentielle le 17 octobre

| AFP | 68 | Aucun vote sur cette news
Les juges de la Cour suprême du Kenya, qui ont annoncé l'annulation de la présidentielle du 8 août et ordonné la tenue d'un nouveau scrutin, le 1er septembre 2017
Les juges de la Cour suprême du Kenya, qui ont annoncé l'annulation de la présidentielle du 8 août et ordonné la tenue d'un nouveau scrutin, le 1er septembre 2017 ( SIMON MAINA / AFP )

Le Kenya organisera une nouvelle élection présidentielle le 17 octobre, qui opposera le président sortant Uhuru Kenyatta au leader de l'opposition Raila Odinga, après l'invalidation par la Cour suprême du scrutin du 8 août, a annoncé lundi la Commission électorale (IEBC).

"Une nouvelle élection présidentielle aura lieu le 17 octobre. Ceci pour se conformer à la décision de la Cour suprême annulant l'élection présidentielle qui s'est tenue le 8 août"", a indiqué l'IEBC dans un communiqué.

Saisie par M. Odinga, la Cour suprême avait invalidé vendredi l'élection du 8 août, qui avait donné vainqueur M. Kenyatta, en estimant qu'elle n'avait "pas été conduite en accord avec la Constitution", et que des "illégalités et irrégularités (avaient) affecté l'intégrité" du scrutin.

La Cour avait ordonné à l'IEBC d'organiser une nouvelle élection dans un délai de 60 jours, comme l'exige la Constitution.

L'IEBC a précisé que seuls M. Kenyatta, qui avait été proclamé vainqueur le 11 août, avec 54,27% des voix, et son principal opposant Raila Odinga (44,74%) figureraient sur les bulletins de vote.

Les six autres candidats, qui avaient réuni moins de 1% des voix lors de la première élection, ne pourront se représenter.

L'IEBC avait été très critiquée pour les irrégularités commises dans la transmission des résultats. La Cour avait observé qu'elle avait "échoué, négligé ou refusé" de conduire les élections conformément à la loi.

La Commission a de nouveau appelé la Cour suprême à rendre le plus rapidement possible les motivations de son jugement, pour savoir ce qu'elle devait améliorer en vue de l'organisation de ce nouveau scrutin.

"A la lumière du jugement de la Cour suprême, il est impératif qu'un jugement détaillé (...) soit communiqué pour permettre à la commission d'identifier les secteurs qui nécessitent des améliorations dans l'organisation de cette nouvelle élection", a noté l'IEBC.

"La Commission appelle toutes les parties à la patience et à la compréhension alors que nous travaillons ensemble pour organiser des élections libres, justes, crédibles et pacifiques", a-t-elle ajouté.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/09/2017

Les juges de la Cour suprême du Kenya, qui ont annoncé l'annulation de la présidentielle du 8 août et ordonné la tenue d'un nouveau scrutin, le 1er septembre 2017 ( SIMON MAINA / AFP )Les…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

Franchissement de seuil...

Publié le 21/09/2017

Nous clôturons la ligne sur le turbo call Vontobel 2748V portant sur le titre Sanofi à 1.18 EUR. Ce produit dérivé avait été conseillé à 1.15 EUR, soit un léger gain de 2.6%.Laurent…

Publié le 21/09/2017

Google a annoncé le rachat de la division du groupe taïwanais HTC qui fabrique les smartphones Pixel du groupe Internet pour 1,1 milliard de dollars en numéraire. En parallèle, il a signé un…

Publié le 21/09/2017

Le réseau comptera 679 banques fin 2018...

Publié le 21/09/2017

Le groupe aurait émis 500 ME à 6 ans...

CONTENUS SPONSORISÉS