5 420.58 PTS
+1.33 %
5 415.5
+1.38 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 792.20
+0.57 %
6 513.27
+0.73 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Kenya: le bilan des violences dans l'ouest passe à sept morts

| AFP | 225 | Aucun vote sur cette news
Un homme court à côté d'une cabane incendiée à Nairobi le 12 août 2017
Un homme court à côté d'une cabane incendiée à Nairobi le 12 août 2017 ( CARL DE SOUZA / AFP )

Sept personnes ont été tuées dans les violences qui ont suivi vendredi soir la réélection du président Uhuru Kenyatta, rejetée par l'opposition, a-t-on appris dimanche de sources policières, portant à 16 le nombre de morts sur l'ensemble du pays.

Parmi ces sept décès, deux survenus près de la ville de Kisumu et dans le comté voisin de Siaya avaient été confirmés dès samedi à l'AFP de sources hospitalière et policière.

Le bilan compilé par l'AFP pour l'ensemble du pays entre vendredi soir et samedi soir s'élève donc à 16 morts. Il inclut aussi neuf personnes tuées - la plupart par balles - dans les bidonvilles de Mathare, Kibera et Kawangware, à Nairobi, dont une fille de neuf ans.

"Nous avons trois corps qui ont été emmenés à la morgue principale de Kisumu. Nous en avons aussi un à Homa Bay, un à Migori et deux à Siaya", a annoncé à l'AFP un responsable de la police locale, ayant requis l'anonymat.

"C'est ce dont je suis au courant ce matin (dimanche)", a-t-il ajouté. "Ce sont des gens qui ont été tués dans des confrontations avec les policiers depuis vendredi soir."

Ces chiffres ont été confirmés par un autre responsable policier, toujours sous couvert d'anonymat, qui a souligné que le calme était revenu dans la région depuis samedi soir.

"Nous n'avons eu aucun problème depuis tard hier soir (samedi), disons depuis minuit", a expliqué ce second policier. "La zone est calme, mais nous maintenons notre présence dans les points chauds susceptibles de tomber dans le chaos, juste pour nous assurer que le calme revienne."

Il a ajouté que "plusieurs personnes" avaient été hospitalisées dans la région pour diverses blessures. Huit l'ont été à Homa Bay, a-t-il précisé, sans pouvoir donner de chiffres pour les autres principales villes de la région.

Plusieurs bastions de l'opposition dans l'ouest du pays et dans les bidonvilles de Nairobi ont été le théâtre d'affrontements violents et sporadiques entre manifestants et policiers après la réélection de M. Kenyatta.

Le ministre de l'Intérieur, Fred Matiangi, avait certifié samedi que la police n'avait pas fait un "usage disproportionné de la force" et imputé les violences à des "éléments criminels qui ont tenté de prendre avantage de la situation, en pillant et détruisant des propriétés".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Montée en puissance du procédé de production de Deinove et sélection de la SAS Pivert comme partenaire pour assurer la mise à l'échelle industrielle du procédé de fermentation...

Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

CONTENUS SPONSORISÉS