En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.26 PTS
+1.23 %
4 852.50
+1.21 %
SBF 120 PTS
3 868.57
+1.22 %
DAX PTS
11 037.79
+1.09 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.140
+0.16 %

Journée d'hommage quatre ans après les attentats de janvier 2015

| AFP | 132 | Aucun vote sur cette news
Les ministres de l'Intérieur, Christophe Castaner, et de la Justice, Nicole Belloubet, accompagnés du secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, du ministre de la Culture Franck Riester et de la maire de Paris Anne Hidalgo assistent à la cérémonie d'hommage aux victimes des attaques de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2019 à Paris
Les ministres de l'Intérieur, Christophe Castaner, et de la Justice, Nicole Belloubet, accompagnés du secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, du ministre de la Culture Franck Riester et de la maire de Paris Anne Hidalgo assistent à la cérémonie d'hommage aux victimes des attaques de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2019 à Paris ( GONZALO FUENTES / POOL/AFP )

Plusieurs cérémonies se sont tenues lundi à Paris pour rendre hommage aux 17 victimes des attaques de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Cacher en janvier 2015, les premières d'une vague d'attentats jihadistes qui a frappé la France.

Familles, proches et autorités se sont notamment rassemblés en fin de matinée lors d'une cérémonie rue Nicolas-Appert, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, quatre ans jour pour jour après l'attaque qui a visé le journal satirique.

Le 7 janvier 2015, les frères Chérif et Saïd Kouachi, des islamistes radicaux, avaient tué 12 personnes dans l'attaque de Charlie Hebdo avant de prendre la fuite.

Christophe Castaner et Nicole Belloubet rendent hommage aux victimes de l'Hyper Cacher, le 7 janvier 2019 à Paris
Christophe Castaner et Nicole Belloubet rendent hommage aux victimes de l'Hyper Cacher, le 7 janvier 2019 à Paris ( Michel Euler / POOL/AFP )

Deux autres hommages ont également été organisés boulevard Richard-Lenoir, où le lieutenant de police Ahmed Merabet a été abattu par les frères Kouachi, et devant l'Hyper Cacher, où Amédy Coulibaly a tué quatre hommes, tous juifs, lors d'une prise d'otages le 9 janvier 2015.

Lecture des plaques commémoratives, dépôt de gerbes, minute de silence: les cérémonies ont été marquées par une grande sobriété, respectant les demandes des familles des victimes.

Les ministres de l'Intérieur, Christophe Castaner, et de la Justice, Nicole Belloubet, accompagnés du secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, du ministre de la Culture Franck Riester et de la maire de Paris Anne Hidalgo, y ont assisté.

Deux cérémonies sont également prévues mardi en hommage à Clarissa Jean-Philippe, policière municipale tuée à Montrouge (Hauts-de-Seine) le 8 janvier par Amédy Coulibaly, sur les lieux du drame et à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) où résidait la victime.

Au terme de quatre ans d'enquête sur les attaques de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Cacher en janvier 2015, le parquet de Paris a requis le 21 décembre 2018 un procès aux assises pour 14 personnes impliquées à divers degrés dans ces attentats.

Il revient désormais aux juges d'instruction antiterroristes de décider de renvoyer tout ou partie de ces suspects devant une cour d'assises spécialement composée. Tous sont soupçonnés, au minimum, de soutien logistique aux frères Kouachi et à Amédy Coulibaly.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Après le report aux Etats-Unis...

Publié le 18/01/2019

Nissan et Mitsubishi ont déclaré vendredi que Carlos Ghosn, leur ancien président, avait indûment reçu une rémunération avoisinant les 8 millions d'euros via leur filiale commune aux Pays-Bas…

Publié le 18/01/2019

Ryanair recule en Bourse de 1,87% à 9,88 euros, après avoir lancé un nouveau « profit warning » pour son exercice 2018-2019 qui s’achèvera fin mars. La compagnie aérienne à bas coûts…

Publié le 18/01/2019

Le groupe Renault vient de faire part de ventes en hausse de 3,2 % à 3,88 millions de véhicules pour son exercice 2018. Cela permet au groupe au losange de dépasser de justesse son concurrent…

Publié le 18/01/2019

  Boulogne, le 18 janvier 2019   Communiqué de mise à disposition - Ventes de décembre 2018     Renault annonce la mise à…