En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.56 PTS
+0.54 %
5 451.00
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 362.40
+0.50 %
DAX PTS
12 757.89
+0.76 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

JO: Los Angeles approuve le contrat de ville hôte 2028

| AFP | 309 | Aucun vote sur cette news
Le maire de Los Angeles Eric Garcetti (derrière le pupitre), le 11 août 2017 dans la mégapole californienne
Le maire de Los Angeles Eric Garcetti (derrière le pupitre), le 11 août 2017 dans la mégapole californienne ( FREDERIC J. BROWN / AFP )

Le conseil municipal de Los Angeles a donné son feu vert unanime vendredi au contrat de ville hôte présenté par le Comité international olympique (CIO), une étape symbolique de plus franchie pour l'organisation des JO de 2028.

Les douze membres du conseil ont ratifié à l'unanimité ce contrat lors d'une réunion spéciale sur les Jeux, rapprochant un peu plus la mégapole californienne de ses troisièmes JO.

C'est "l'accord d'une vie", a assuré le maire de Los Angeles Eric Garcetti à propos des termes négociés avec le CIO et annoncés fin juillet dans le but d'obtenir les JO de 2028 mais de céder ceux de 2024 à Paris.

Un accord tripartite doit encore être formellement signé entre le CIO, Paris et Los Angeles avant la validation le 13 septembre à Lima par la session du CIO de la double attribution.

"Cette opportunité est trop formidable, nous ne pouvions pas la laisser passer", a commenté le conseiller municipal Herb Wesson, ajoutant avec emphase: "Nous ferons les ajustements nécessaires pour faire de ces Jeux les plus réussis de l'histoire de l'Amérique".

Le CIO prévoit une dotation qui pourrait aller jusqu'à 2 milliards de dollars pour la Cité des Anges, davantage que l'enveloppe de 1,7 milliard promise à Paris pour 2024.

Los Angeles doit par ailleurs recevoir une avance de 180 millions de dollars pour financer pendant quatre ans de plus le Comité d'organisation des JO. La mégapole californienne doit aussi obtenir des fonds pour ses programmes sportifs pour la jeunesse.

Los Angeles a promis de tenir des Jeux moins dispendieux que ceux de Rio ou Sotchi, avec un budget de 5,3 milliards de dollars, et s'appuyant essentiellement sur des infrastructures existantes.

Avant le vote, plus de 50 athlètes se sont joints aux meneurs de la candidature de Los Angeles pour soutenir le projet.

"Les Jeux de Los Angeles" en 1984 "ont été le moment le plus formidable de ma vie", a notamment déclaré la légende de l'athlétisme Carl Lewis, lauréat de 9 médailles d'or olympiques.

La légende américaine de l'athlétisme Carl Lewis, le 11 août 2017 à Los Angeles
La légende américaine de l'athlétisme Carl Lewis, le 11 août 2017 à Los Angeles ( FREDERIC J. BROWN / AFP )

"Je suis à présent entraîneur. Je suis si enthousiaste. Mon but est de faire pleurer les parents (des jeunes athlètes) comme les miens ont pleuré" de joie aux JO de LA.

Lors d'une conférence de presse pour annoncer la ratification du contrat de ville hôte, des militants ont toutefois interrompu les discours à de nombreuses reprises, scandant "des maisons, pas des Jeux", allusion à la grave crise du logement et à l'envolée du nombre de sans-abris à Los Angeles.

Le budget des Jeux ne comprend toutefois que de l'argent privé et les contribuables ne seraient mis à contribution qu'en cas de sérieux dépassements.

D'après une récente étude de l'université Loyola Marymount, 83% des habitants de la mégapole californienne soutiennent l'idée de tenir les Jeux à LA dans onze ans.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Fin d'action de concert au capital

Publié le 18/07/2018

Wall Street était encore bien orienté hier, avec au passage un nouveau record pour le Nasdaq

Publié le 18/07/2018

Ericsson bondit de 9,13% à 74,10 couronnes suédoises à la faveur de deux bonnes nouvelles : des comptes moins dégradés que prévu au deuxième trimestre et une activité dynamique aux Etats-Unis.…

Publié le 18/07/2018

EOS imaging retombe en bourse, sur la place parisienne ce mercredi...

Publié le 18/07/2018

Greenpeace et le réseau Sortir du nucléaire portent plainte contre EDF et sa filiale Framatome suite aux problèmes de soudures constatés sur le...