5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

JO-2024/2028: Bach "espère" un accord avant la fin août

| AFP | 66 | Aucun vote sur cette news
Le président du CIO Thomas Bach (c) avec les maires de Los Angeles, Eric Garcetti, et de Paris, Anne Hidalgo lors de la conférence de presse suite à la session extraordinaire de l'instance, le 11 juillet 2017 à Lausanne
Le président du CIO Thomas Bach (c) avec les maires de Los Angeles, Eric Garcetti, et de Paris, Anne Hidalgo lors de la conférence de presse suite à la session extraordinaire de l'instance, le 11 juillet 2017 à Lausanne ( Fabrice COFFRINI / AFP )

Le président du CIO, Thomas Bach, "espère" un accord avant la fin du mois d'août entre Paris et Los Angeles sur la répartition des JO-2024 et 2028, a-t-il déclaré mercredi à Lausanne.

Interrogé par l'AFP pour savoir s'il s'attendait à un accord avant fin août, Thomas Bach a répondu": "J'espère bien parce comme ça on pourrait bien préparer la session à Lima", en septembre.

Mardi, le CIO a validé le principe d'une double attribution des jeux Olympiques d'été 2024 et 2028 lors de la 131e session en septembre à Lima. Cette double attribution est conditionnée à un accord "tripartite" entre les deux villes et le CIO.

"On a déjà eu des échanges informels hier soir (mardi) pendant le dîner", a ajouté M. Bach. "Maintenant on va parler avec les deux villes directement. J'espère qu'on peut faire des progrès assez vite. Vous avez vu la réaction des deux villes, c'était très amical. Si ça continue comme ça, on peut arriver à un accord bientôt."

Aucun calendrier de discussions n'a encore été arrêté. Dans un premier temps, le CIO doit modifier et renvoyer à chacune des deux villes un contrat de ville hôte incluant 2028.

"C'est le CIO qui va être à la baguette et va falicilter les discussisons", a expliqué Tony Estanguet, co-président de la candidature parisienne, interrogé par l'AFP.

"Il y a aussi du travail sur le contrat ville hôte 2028, une fois qu'on aura cela, ce sera plus facile de négocier. On va y arriver, on va travailler à un accord mais dans le même temps on ne va pas non plus revenir sur les engagements qui ont été pris du côté de Paris", a ajouté Estanguet.

Paris a toujours affirmé qu'elle n'était candidate que pour l'édition 2024 tandis que Los Angeles a ouvert la porte à plusieurs reprises à 2028.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS