5 370.64 PTS
+0.17 %
5 365.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 285.97
+0.08 %
DAX PTS
13 010.70
+0.12 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

JO 2018 en Corée: la ministre des Sports se défend d'avoir envisagé un "boycott"

| AFP | 97 | Aucun vote sur cette news
La ministre des Sports Laura Flessel (g), lors de la visite de Thomas Bach (c) sur le site de la voile aux JO-2024, le 21 septembre 2017 à Marseille
La ministre des Sports Laura Flessel (g), lors de la visite de Thomas Bach (c) sur le site de la voile aux JO-2024, le 21 septembre 2017 à Marseille ( JEAN-PAUL PELISSIER / POOL/AFP )

La ministre des Sports Laura Flessel s'est défendue vendredi d'avoir envisagé un "boycott" des prochains JO d'hiver en Corée du Sud, après avoir évoqué la veille l'éventualité que l'équipe de France n'y participe pas si la "sécurité" n'était pas "affirmée".

"En ce qui concerne l'évolution du monde, nous, nous veillons. En revanche, eux (les sportifs), ils se préparent pour les Jeux", a déclaré la ministre lors d'une visite à l’Autorité de régulation des jeux en ligne française (Arjel).

Après l'escalade verbale entre Pyongyang et Washington montée d'un cran ces derniers jours, la ministre avait expliqué jeudi sur RTL qu''"on ne mettra jamais dans l'insécurité notre équipe de France" : "si ça s'envenime et qu'on n'arrive pas à avoir une sécurité affirmée, notre équipe de France resterait ici".

Donald Trump a notamment menacé la Corée du Nord de "destruction totale" et qualifié de "fou" Kim Jong-Un au moment où le régime a évoqué un possible essai de bombe H dans le Pacifique.

Les jeux Olympiques d'hiver 2018 sont programmés du 9 au 25 février à Pyeongchang, à quelque 80 km de la frontière avec la Corée du Nord.

Interrogée sur ses propos de la veille, Laura Flessel a assuré qu'elle n'avait jamais évoqué de "boycott" : "En général, ce sont toujours les journalistes qui parlent de boycott avant les Jeux".

"Mon rôle, c'est de préserver, de protéger cette équipe de France", a-t-elle affirmé, ajoutant "aujourd'hui, notre équipe de France s'entraîne pour aller chercher le Graal olympique. Ce que je vous demande c'est de la laisser s'entraîner de manière sereine".

Lors de sa visite, la ministre a par ailleurs évoqué son objectif de convaincre de nouveaux pays d'adhérer à la convention contre la manipulation des compétitions sportives, et d'élargir la coopération internationale pour lutter contre les paris sportifs truqués et garantir l'intégrité des sports.

Seize pays sont actuellement membres de la "convention de Macolin" : l'Allemagne, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Bulgarie, le Danemark, la Finlande, la France, la Géorgie, la Grèce, la Lituanie, le Monténégro, la Norvège, les Pays-Bas, la Fédération de Russie, la Serbie et la Suisse.

La ministre voudrait ainsi voir "40 pays signataires" avant les JO de Tokyo en 2020 et 80 pays pour Paris 2024.

"Notre objectif, c'est d'aller chercher d'autres pays, de partager cette vision d'un sport éthique", a-t-elle dit.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

La belle publication semestrielle d'Antevenio permet au titre de progresser de 2,6% à 7,9 euros en début de séance...

Publié le 18/10/2017

Pas de changement à la Bourse de Paris, le calme plat continue de régner avec une quasi absence d'écart pour le CAC40 à nouveau ce matin,...

Publié le 18/10/2017

Les ventes du troisième trimestre déçoivent

Publié le 18/10/2017

Le léger trou d'air rencontré par GL Events au troisième trimestre provoque de lourds dégagement sur le titre à l'ouverture...

Publié le 18/10/2017

L'analyste n'est plus positif...

CONTENUS SPONSORISÉS