En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 428.60 PTS
+0.65 %
5 428.5
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 353.77
+0.62 %
DAX PTS
12 265.90
+0.38 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.170
+0.29 %

JO 2018 en Corée: la ministre des Sports se défend d'avoir envisagé un "boycott"

| AFP | 339 | Aucun vote sur cette news
La ministre des Sports Laura Flessel (g), lors de la visite de Thomas Bach (c) sur le site de la voile aux JO-2024, le 21 septembre 2017 à Marseille
La ministre des Sports Laura Flessel (g), lors de la visite de Thomas Bach (c) sur le site de la voile aux JO-2024, le 21 septembre 2017 à Marseille ( JEAN-PAUL PELISSIER / POOL/AFP )

La ministre des Sports Laura Flessel s'est défendue vendredi d'avoir envisagé un "boycott" des prochains JO d'hiver en Corée du Sud, après avoir évoqué la veille l'éventualité que l'équipe de France n'y participe pas si la "sécurité" n'était pas "affirmée".

"En ce qui concerne l'évolution du monde, nous, nous veillons. En revanche, eux (les sportifs), ils se préparent pour les Jeux", a déclaré la ministre lors d'une visite à l’Autorité de régulation des jeux en ligne française (Arjel).

Après l'escalade verbale entre Pyongyang et Washington montée d'un cran ces derniers jours, la ministre avait expliqué jeudi sur RTL qu''"on ne mettra jamais dans l'insécurité notre équipe de France" : "si ça s'envenime et qu'on n'arrive pas à avoir une sécurité affirmée, notre équipe de France resterait ici".

Donald Trump a notamment menacé la Corée du Nord de "destruction totale" et qualifié de "fou" Kim Jong-Un au moment où le régime a évoqué un possible essai de bombe H dans le Pacifique.

Les jeux Olympiques d'hiver 2018 sont programmés du 9 au 25 février à Pyeongchang, à quelque 80 km de la frontière avec la Corée du Nord.

Interrogée sur ses propos de la veille, Laura Flessel a assuré qu'elle n'avait jamais évoqué de "boycott" : "En général, ce sont toujours les journalistes qui parlent de boycott avant les Jeux".

"Mon rôle, c'est de préserver, de protéger cette équipe de France", a-t-elle affirmé, ajoutant "aujourd'hui, notre équipe de France s'entraîne pour aller chercher le Graal olympique. Ce que je vous demande c'est de la laisser s'entraîner de manière sereine".

Lors de sa visite, la ministre a par ailleurs évoqué son objectif de convaincre de nouveaux pays d'adhérer à la convention contre la manipulation des compétitions sportives, et d'élargir la coopération internationale pour lutter contre les paris sportifs truqués et garantir l'intégrité des sports.

Seize pays sont actuellement membres de la "convention de Macolin" : l'Allemagne, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Bulgarie, le Danemark, la Finlande, la France, la Géorgie, la Grèce, la Lituanie, le Monténégro, la Norvège, les Pays-Bas, la Fédération de Russie, la Serbie et la Suisse.

La ministre voudrait ainsi voir "40 pays signataires" avant les JO de Tokyo en 2020 et 80 pays pour Paris 2024.

"Notre objectif, c'est d'aller chercher d'autres pays, de partager cette vision d'un sport éthique", a-t-elle dit.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le secteur automobile européen est une nouvelle fois bien orienté à l'image de Renault (+1,8% à 78,3 euros), de Faurecia (+2,6% à 55 euros) ou de PSA...

Publié le 20/09/2018

La remontée des taux obligataires (0,8% pour le 10 ans français) favorise légèrement les banques

Publié le 20/09/2018

Transgene abandonne 4,8% à 3,08 euros après la publication de résultats semestriels sans surprise et la mise à jour de son portefeuille de produits en développement. L'"update" a conduit à deux…

Publié le 20/09/2018

Total a finalisé l'acquisition de G2mobility, un des leaders français des solutions de recharge pour véhicule électrique. En prenant le contrôle de cette startup technologique française, Total…

Publié le 20/09/2018

La très belle série haussière de Casino pourrait prendre fin ce jeudi...