En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 793.50
-0.35 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 190.03
-0.07 %
6 681.37
+0.19 %
1.138
-0.09 %

JO-2018: danse et chants au Sud, parade militaire au Nord, et les Jeux commencent

| AFP | 491 | Aucun vote sur cette news
Les pom-pom girls nord-coréennes lors d'une cérémonie pour accueillir les athlètes nord-coréens au village olympique, le 8 février 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud
Les pom-pom girls nord-coréennes lors d'une cérémonie pour accueillir les athlètes nord-coréens au village olympique, le 8 février 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud ( Ed JONES / AFP )

Les trompettes feront-elles tomber les murs ? A la parade militaire organisée en Corée du Nord ont répondu la joie et la bonne humeur au Sud, à la veille de l'ouverture des jeux Olympiques de Pyeongchang, où les compétitions officielles ont commencé jeudi matin.

De la musique et des chars, des militaires et des pom-pom girls: la Corée du Nord profite pleinement de l'exposition médiatique que lui fournissent les JO organisés chez son voisin du Sud pour dévoiler ses multiples facettes.

Il était 11h00 locales, lorsque la délégation nord-coréenne a officiellement pris ses quartiers dans le village olympique de Gangneung, la ville côtière qui accueille les épreuves de glace des JO de Pyeongchang.

D'abord crispés, les 22 représentants du pays reclus à l'arme nucléaire se sont finalement dégelés grâce à leurs propres pom-pom girls. Trois petites chansons et les sportifs nord-coréens invitaient même les volontaires du site, des jeunes Sud-Coréennes, à danser avec eux.

"Pendant un moment, c'est comme si le mur qui nous sépare s'était envolé", a témoigné une volontaire auprès de l'AFP. Pas tout à fait quand même.

Car pendant ce temps, plus de 200 km plus au Nord, un défilé militaire s'est tenu "place Kim Il Sung à Pyongyang", selon une source gouvernementale sud-coréenne.

Quels Jeux seront donc joués à Pyeongchang, pendant une quinzaine olympique dont les contours sont encore flous ?

Ce n'est pas aux Russes, dont le pays est banni pour dopage institutionnalisé, qu'il faut poser la question.

Les athlètes nord-coréens lors d'une cérémonie d'accueil au village olympique, le 8 février 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud
Les athlètes nord-coréens lors d'une cérémonie d'accueil au village olympique, le 8 février 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud ( JUNG Yeon-Je / AFP )

Ils en sont désormais à 60 sportifs qui ont déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Soixante russes au passé et au profil troubles qui espèrent encore rejoindre les rangs de la délégation des Athlètes olympiques de Russie (OAR), l'artifice trouvé par le Comité international olympique (CIO) pour permettre aux Russes jugés +propres+ d'être invités à la fête.

Ils sont pour le moment 168 inscrits sous cette dénomination. Seront-ils rejoints par ceux qui espèrent être blanchis par le TAS ?

La multiplication des procédures incite à la prudence, mais la réponse est attendue vendredi dans la matinée, au moins pour une partie d'entre eux.

Il est plus que temps, puisque la cérémonie d'ouverture aura lieu quelques heures plus tard (20h00 locales, 12h00 en France, 11h00 GMT).

En attendant, et comme l'exigent depuis plusieurs éditions les plannings chargés des épreuves, les compétitions de Pyeongchang-2018 ont officiellement débuté jeudi matin.

Les athlètes nord-coréens lors d'une cérémonie d'accueil au village olympique, le 8 février 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud
Les athlètes nord-coréens lors d'une cérémonie d'accueil au village olympique, le 8 février 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud ( JUNG Yeon-Je / AFP )

Quatre matches de curling, lancés à 09h05, pour célébrer un nouveau format double mixte, et qui ont donné le coup d'envoi d'une quinzaine sportive où 102 titres seront décernés dans 7 sports et 15 disciplines.

Sur la glace du centre de curling de Gangneung, les Athlètes olympiques de Russie, encore eux, ont pu faire admirer leur tenue (blanche avec écriture noire), eux dont la bannière sera le drapeau olympique.

Et l'alpin a connu ses premiers frissons avec l'entraînement de la descente masculine.

Localisation des différents sites desJeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, de 2018 du 9 au 25 février.
Localisation des différents sites desJeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, de 2018 du 9 au 25 février. ( / AFP )

Il en faudra plus, néanmoins, pour que le sport brut reprenne ses droits au regard de l'intense activité diplomatico-sportives en coulisses.

Ca tombe bien, le premier week-end s'annonce chargé, avec 12 titres décernés samedi et dimanche, avec un climax attendu dimanche avec la descente messieurs, donc, à 11h00 locales (03h00 en France, 02h00 GMT).

Sans oublier bien sûr l'entrée en lice du porte-drapeau de l'équipe de France, Martin Fourcade, pour le sprint du biathlon dimanche (20h15, 12h15 en France, 11h15 GMT).

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…

Publié le 17/01/2019

Au titre de son quatrième trimestre 2018, Casino a affiché un chiffre d’affaires de 9,9 milliards d’euros, en croissance de 5,1% en organique et de +3,6% en comparable. En France, les ventes…

Publié le 17/01/2019

Le chiffre d'affaires du groupe HF Company a atteint 36 millions d'euros en 2018, en repli de 15,6%. Au cours du quatrième trimestre 2018, l’activité Home Digital Life a enregistré une croissance…