En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 101.00
-0.84 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 396.40
-1.21 %
7 137.90
-1.93 %
1.146
-0.32 %

JO-2018: Björgen en argent dans sa quête de record au skiathlon

| AFP | 461 | Aucun vote sur cette news
Charlotte Kalla (c) pose avec Marit Björgen (g) et Krista Parmakoski, après sa victoire en skiathlon aux JO (7,5 km classique), le 10 février 2018 à Pyeongchang
Charlotte Kalla (c) pose avec Marit Björgen (g) et Krista Parmakoski, après sa victoire en skiathlon aux JO (7,5 km classique), le 10 février 2018 à Pyeongchang ( Christof STACHE / AFP )

Pour la première course des Jeux olympiques 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud), la fondeuse norvégienne Marit Björgen a dû se contenter de l'argent dans sa quête du record de son compatriote Ole Einar Björndalen, samedi lors du skiathlon.

Björgen, qui soufflera ses 38 bougies en mars, n'a pas été en mesure de suivre l'attaque de la Suédoise Charlotte Kalla, qui est allée décrocher à 30 ans son deuxième titre individuel après l'or de Vancouver-2010 sur 10 kilomètres, son troisième si l'on ajoute le sacre collectif des Suédoises à Sotchi-2014. Le podium est complété par la Finlandaise Krista Parmakoski.

"J'avais un souhait: si je me sentais forte, je voulais essayer quelque chose dans le dernier tour et ne pas attendre trop longtemps. Ça s'est passé comme je l'espérais", s'est réjoui Kalla, première championne olympique des JO-2018.

"Ça représente beaucoup. J'étais un peu nerveuse aujourd'hui et les JO, c'est une chose sur laquelle je me suis concentrée depuis très longtemps", a-t-elle ajouté.

Au palmarès honorifique des jeux Olympiques d'hiver, c'est le biathlète Ole Einar Björndalen qui, pour le moment, truste le sommet avec 13 médailles remportées, dont huit titres.

Pour le moment, car Marit Björgen, qui dispute en Corée du Sud ses derniers JO, s'est un peu plus rapprochée de ce record, avec une onzième médaille (six en or, quatre en argent et une en bronze).

"Je n'y ai pas pensé. Ce sont mes derniers Jeux et je devais me concentrer sur le fait de faire une belle course. Quand j'en aurai fini avec les Jeux olympiques, je pourrai regarder derrière et savourer", a estimé Björgen, modérant l'enthousiasme autour d'elle.

- Cachée cet hiver -

La Norvégienne Marit Björgen franchit à la 2e place l'épreuve de skiathlon aux JO (ski de fond 7,5 km classique), le 10 février 2018 à Pyeongchang
La Norvégienne Marit Björgen franchit à la 2e place l'épreuve de skiathlon aux JO (ski de fond 7,5 km classique), le 10 février 2018 à Pyeongchang ( Christof STACHE / AFP )

Samedi, sous les yeux du président du Comité international olympique l'Allemand Thomas Bach, la skieuse de Trondheim a pris ses responsabilités sur la première partie de la course en style classique. Elle a ainsi imprimé le rythme pour écrémer le peloton, mais l'accélération de Kalla, au début de la dernière boucle de 3,75 km en libre aura eu raison de ses espoirs dorés.

La Norvégienne s'était cachée en Coupe du monde cet hiver, avec une absence au Tour de ski au passage à la nouvelle année, pour mieux se préparer pour son objectif sous les Anneaux.

"Avant Sotchi, j'avais aussi fait une pause après Noël, je m'étais entraînée et je n'avais pas fait le Tour de ski. Cela avait bien marché pour moi et je voulais le refaire", a précisé celle qui est mère d'un petit Marius.

"J'ai connu des hauts et des bas cette saison et se battre pour une médaille n'a pas été facile pour moi. Je commence aussi à vieillir alors que les jeunes poussent derrière", a l'image de la Suédoise Ebba Andersson, 4e de la course à seulement 20 ans et représentante de l'avenir du fond dans son pays.

"Charlotte (Kalla) est une bonne amie et je suis contente pour elle. Je savais qu'elle serait dure à battre aujourd'hui", a ajouté Björgen.

Elle s'alignera mardi sur le 10 kilomètres style libre, où elle visera une nouvelle médaille olympique.

Côté français, Anouk Faivre-Picon a pris une belle 13e place, à plus d'une minute de Kalla, alors que Aurore Jean s'est classée 23e et Coraline Thomas Hugue 29e.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...

Publié le 18/10/2018

                                                                   Communiqué de…

Publié le 18/10/2018

Des entrepreneurs investisseurs pour les entrepreneursUn club de Business Angels créé par des entrepreneurs et dirigeants d'entreprises,...

Publié le 18/10/2018

Quantum Genomics poursuit le déploiement de son plan stratégique à 3 ans "BAPAIs Fast Growth"...