En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 071.06 PTS
-0.89 %
5 079.50
-0.71 %
SBF 120 PTS
4 070.69
-0.81 %
DAX PTS
11 543.03
-0.40 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.144
-0.11 %

Jean-Marie Le Pen exclu du FN: ouverture du procès en appel à Versailles

| AFP | 560 | Aucun vote sur cette news
L'ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen le 27 janvier 2016 à Paris
L'ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen le 27 janvier 2016 à Paris ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Restera-t-il président d'honneur du parti qu'il a dirigé pendant près de quarante ans ? La cour d'appel de Versailles réexamine lundi l'exclusion de Jean-Marie Le Pen du Front National.

Âgé de 89 ans, Jean-Marie Le Pen a pris place peu avant 11H00 au premier rang dans la salle d'audience de la cour d'appel, protégée par un dispositif de sécurité relativement rare dans cette juridiction.

Suspendu du FN en mai 2015, Jean-Marie Le Pen avait été exclu trois mois plus tard, en raison notamment de ses propos réitérés sur les chambres à gaz, qu'il avait qualifiées de "détail" de l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale - ce qui lui a valu une condamnation à 30.000 euros d'amende - ou de sa défense du maréchal Pétain.

Des provocations jugées pénalisantes pour la stratégie de "dédiabolisation" menée par sa fille à la tête du parti.

Le parti d'extrême-droite avait fait appel de la décision rendue le 17 novembre 2016 par le tribunal de grande instance de Nanterre qui lui intimait de conserver M. Le Pen comme président d'honneur du FN, tout en confirmant son exclusion en tant que membre.

Une décision alors jugée "aberrante" par sa propre fille, Marine Le Pen, qui a succédé à son père à la tête du parti en 2011.

"Comment est-il possible d'être exclu et de rester, en même temps ?", a de nouveau demandé vendredi Me Georges Sauveur, avocat du FN, interrogé par l'AFP.

"L'exclusion est prévue dans les statuts", a reconnu le défenseur de M. Le Pen, Me Frédéric Joachim, lundi avant l'audience. "Encore faut-il qu'elle soit prononcée régulièrement, conformément aux statuts et qu'elle soit prononcée pour de justes motifs, et non pas simplement pour un règlement de compte et un assassinat politique", a-t-il ajouté.

Ce cinquième round judiciaire survient après que Mme Le Pen a engagé au soir du second tour perdu de la présidentielle la "refondation" du parti frontiste, qui doit se parachever au congrès du FN à Lille en mars prochain.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Bouygues dégringole de 9,77% à 32,84 euros au lendemain de la révision à la baisse des perspectives de ses activités de construction et du groupe pour 2018. Cet avertissement a été lancé deux…

Publié le 19/10/2018

AccorHotels perd du terrain (-2% à 40,7 euros) au lendemain d'une publication trimestrielle plutôt solide...

Publié le 19/10/2018

L’année 2018 devrait être un bon millésime pour Porsche. Compte tenu de ses ventes à neufs mois, le constructeur de véhicules haut de gamme espère bien réitérer sa performance record de…

Publié le 19/10/2018

Inside Secure a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 9,1 millions de dollars, en baisse de 21%. Le spécialiste des solutions de sécurité pour appareils mobiles et connectés…

Publié le 19/10/2018

Riber, équipementier pour l'industrie des semi-conducteurs, a annoncé la commande d'une machine de production en Asie. Une société industrielle asiatique, nouveau client du groupe, vient de…