En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-0.36 %
5 409.50
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-0.30 %
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 031.79
+0.05 %
7 368.41
-0.10 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Israël prêt à coopérer avec Ryad pour "faire face à l'Iran"

| AFP | 281 | 3 par 1 internautes
Le chef d'état-major israélien Gadi Eisenkot, lors de sa cérémonie d'intronisation, dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 16 février 2015
Le chef d'état-major israélien Gadi Eisenkot, lors de sa cérémonie d'intronisation, dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 16 février 2015 ( MENAHEM KAHANA / AFP/Archives )

Israël est prêt à coopérer et à échanger des renseignements avec l'Arabie saoudite "pour faire face à l'Iran", a déclaré le chef d'état-major israélien Gadi Eisenkot dans un rare entretien avec un média arabe publié jeudi.

"Nous sommes prêts à échanger notre expérience et les informations provenant du renseignement avec les pays arabes modérés pour faire face à l'Iran", a déclaré le lieutenant-général Eisenkot au site d'information en ligne Elaph, fondé par un homme d'affaires saoudien et basé en Grande-Bretagne.

"Nous sommes prêts à partager l'information si nécessaire", a-t-il insisté comme Elaph lui demandait si Israël avait partagé du renseignement récemment avec Ryad.

Un responsable de l'armée israélienne a confirmé à l'AFP la teneur des propos de l'officier. Il a ajouté que l'entretien, effectué à Tel-Aviv avec un correspondant du site d'informations privé, était le premier du genre pour un chef d'état-major en exercice avec un média arabe depuis 2005.

Ces déclarations interviennent dans un contexte de fortes tensions sur plusieurs dossiers entre les deux poids lourds de la région, l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite.

L'Arabie saoudite n'a pas de relations diplomatiques avec Israël. L'Iran est quant à lui le grand ennemi d'Israël.

Les dirigeants israéliens répètent à l'envi que l'influence grandissante de l'Iran au Proche et Moyen-Orient et les inquiétudes qu'elle suscite parmi certains pays de la région créent une nouvelle convergence d'intérêts. Ils laissent entendre qu'elle pourrait conduire à une reconfiguration diplomatique dans une région où seuls deux pays arabes ont fait la paix avec Israël.

"Avec le président Donald Trump, il y a la chance d'une nouvelle alliance internationale dans la région et d'un plan stratégique majeur pour faire cesser la menace iranienne", a dit le général Eisenkot.

Israël s'alarme des activités nucléaires iraniennes et du danger que l'Iran, engagé militairement au côté du régime de Bachar al-Assad, n'établisse un nouveau front près des frontières israéliennes et ne trace un croissant stratégique continu passant par l'Irak, la Syrie et le Liban jusqu'à la Méditerranée.

L'Iran soutient un autre des grands ennemis d'Israël, le Hezbollah chiite libanais.

A la suite de la démission choc du Premier ministre libanais Saad Hariri, annoncée le 4 novembre à Ryad, le Hezbollah et l'Iran ont accusé l'Arabie saoudite de pousser Israël à attaquer le Liban.

"Nous n'avons aucune intention d'engager un conflit avec le Hezbollah au Liban et d'arriver à une guerre, mais nous ne pouvons pas accepter les menaces stratégiques venues de là-bas", a dit le général Eisenkot.

"Je suis très heureux de voir régner le calme de part et d'autre de la frontière depuis 11 ans (et la guerre du Liban de 2006). En revanche, nous assistons à des tentatives iraniennes d'escalade", a-t-il dit.

Israël promeut avec insistance l'idée que l'influence de l'Iran et les nouvelles réalités régionales annoncent une embellie de ses relations avec les pays arabes.

Une reconnaissance d'Israël par ces pays arabes paraît encore lointaine, mais cela n'empêche pas l'émergence de discrètes coopérations, selon experts et responsables. Ces coopérations sont très difficiles à confirmer de manière indépendante tant le sujet est sensible.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/07/2018

Emmanuel Macron accueille les Bleus à l'Elysée, le 16 juillet 2018 ( ludovic MARIN / AFP )Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont accueilli lundi en début de soirée les joueurs de…

Publié le 16/07/2018

Embraer a reçu une commande de 25 jets de l'américain United Airlines, pour un montant de 1,1 milliard de dollars ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )Embraer a reçu une commande de 25 jets E175 de…

Publié le 16/07/2018

Les entreprises françaises de l'aéronautique et de l'espace (Gifas), ont fait part lundi de leurs inquiétudes autour de l'incertitude qui perdure autour du Brexit ( BEN STANSALL / AFP )Le…

Publié le 16/07/2018

Donald Trump et Vladimir Poutine donnent une conférence de presse à l'issue de leurs pourparlers à Helsinki, le 16 juillet 2018 ( Yuri KADOBNOV / AFP )Donald Trump a obstinément refusé lundi…

Publié le 16/07/2018

Le président russe Vladimir Poutine et le président américain Donald Trump avant leur première rencontre bilatérale à Helsinki en Finlande, le 16 juillet 2018 ( Aleksey Nikolskyi /…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Communiqué de presse                                                                            …

Publié le 16/07/2018

    Communiqué financier     Chiffre d'affaires 1er semestre 2018 : 94,8 MEUR Activité récurrente en hausse de 6,3% Priorité aux marges       Reims, le 16 juillet…

Publié le 16/07/2018

  NEOLIFE ANNONCE LE PRINCIPE D'UNE EMISSION ET DE L'ATTRIBUTION GRATUITE DE BSA A SES ACTIONNAIRES     NEOLIFE® (Euronext Growth : FR0011636083 - ALNLF), acteur…

Publié le 16/07/2018

Les ventes de la société Theraclion SA seule s’élèvent à 862 000 euros, en hausse de 15% au premier semestre, clos fin juin. Conformément à l’évolution du périmètre comptable de la…

Publié le 16/07/2018

L’éditeur de logiciels Generix Group informe ses actionnaires de son éligibilité au PEA-PME. Sur la base des comptes consolidés de l'exercice 2014/2015, Generix Group répond ainsi aux critères…