En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 789.00 PTS
-0.50 %
4 782.5
-0.46 %
SBF 120 PTS
3 809.46
-0.59 %
DAX PTS
10 724.41
-0.59 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
+0.00 %
1.141
+0.17 %

Iran: Trump dénonce un régime "brutal et corrompu"

| AFP | 372 | Aucun vote sur cette news
Donald Trump lors d'un discours à Washington le 18 décembre 2017
Donald Trump lors d'un discours à Washington le 18 décembre 2017 ( MANDEL NGAN / AFP/Archives )

Le président américain Donald Trump a dénoncé mardi le régime "brutal et corrompu" au pouvoir en Iran, au sixième jour d'un mouvement de contestation marqué par des violences.

"Les Iraniens agissent enfin contre le régime iranien brutal et corrompu", a lancé M. Trump dans un tweet matinal.

"Le peuple a peu de nourriture, une forte inflation et pas de droits de l'homme", a ajouté le locataire de la Maison Blanche qui multiplie les attaques contre Téhéran depuis le début des troubles.

Lundi, il avait estimé que "le temps du changement" était venu dans ce pays dont il dénonce régulièrement le comportement depuis son arrivée au pouvoir il y a un an.

Au total, 21 personnes -dont 16 manifestants- ont été tuées depuis le début jeudi des rassemblements contre les difficultés économiques et le pouvoir, qui ont commencé à Machhad (nord-est) pour se propager rapidement à l'ensemble de l'Iran.

Dénonçant une nouvelle fois l'accord conclu en 2015 par son prédécesseur démocrate Barack Obama avec Téhéran concernant son programme nucléaire, M. Trump a estimé que ce dernier avait "bêtement donné" au régime des fonds qui sont allés "au terrorisme et dans leurs +poches+".

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, est sorti mardi de son silence pour accuser les "ennemis" de l'Iran de s'unir pour porter atteinte au régime.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Noxxon Pharma bondit de 22% à 1,84 euro désormais dans un volume fourni ce matin, représentant près de 6% du tour de table, après une pointe à 2,06...

Publié le 10/12/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 3 au 7 décembre 2018     Paris, le 10 décembre 2018     Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 10/12/2018

Eramet chute de plus de 23% à 49,64 euros après avoir atteint 48,12 euros, soit son plus bas niveau depuis juillet 2017, pénalisé par une nouvelle inquiétante. Le groupe minier a constaté des…

Publié le 10/12/2018

Société Générale Corporate & Investment Banking (SG CIB) complète son offre marchés avec l’ouverture d’ici fin 2018, à Paris, d’une capacité de compensation pour compte de tiers sur les…

Publié le 10/12/2018

Suez a indiqué que le fonds activiste Amber Capital lui avait déclaré dimanche qu'il ne détenait que 0,2% de son capital et de ses droits de vote...