5 361.37 PTS
-0.03 %
5 361.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 282.74
-0.04 %
DAX PTS
12 995.06
-0.07 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.13 %
Nikkei PTS
21 371.58
+0.17 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Caméras cachées dans un abattoir: deux militants de L214 condamnés à une amende

| AFP | 317 | Aucun vote sur cette news
Manifestation de  militants de l'association L214 pour la fermeture des abattoirs, à Paris le 10 juin 2017
Manifestation de militants de l'association L214 pour la fermeture des abattoirs, à Paris le 10 juin 2017 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Deux militants de l'association L214 s'étaient introduits dans un abattoir des Yvelines pour y cacher des caméras, filmant notamment l'étourdissement des porcs au CO2: le tribunal correctionnel de Versailles les a condamnés lundi à une amende de 6.000 euros, dont 5.000 avec sursis.

L214, qui lutte pour l'abandon de tout produit animal dans l'alimentation, a publié depuis 2013 plusieurs vidéos choc montrant des dysfonctionnements dans des abattoirs français.

Les deux militants étaient poursuivis pour "violation de domicile" et "tentative d'atteinte à l'intimité de la vie privée", mais ont été relaxés pour ce dernier chef.

Une amende de 15.000 euros, dont 10.000 avec sursis, avait été requise contre eux par le parquet à l'audience du 4 septembre.

Cette décision "nous satisfait partiellement même si le tribunal a estimé que l'infraction (de violation) de domicile était constituée alors que pour nous, elle ne l'est pas" a réagi Carole Lanty, l'une des avocates de la défense, soulignant "la proportionnalité et la justification des moyens non-violents employés".

Pour Brigitte Gothière, porte-parole de l'association contactée par l'AFP, cette condamnation est "quand même assez lourde". "On aurait souhaité que le droit à l'information soit reconnu. (...) On se retrouve avec une décision qui protège des intérêts privés au lieu de garantir l'intérêt général", estime la militante de la cause animale.

- Un "avertissement" pour L214 -

Nicolas Cassart, avocat de l'abatteur Guy Harang, a dit sa "satisfaction de voir sanctionné par le tribunal correctionnel le comportement illégal de cette association" qui "ne peut employer des moyens illégaux pour défendre sa thèse antispéciste" (qui abolit toute différence entre humains et animaux).

"Ce qui comptait pour nous, c'était de voir le tribunal lancer un avertissement" à L214, a-t-il poursuivi, jugeant la décision "parfaitement juste et équilibrée".

Les avocats des deux parties ont néanmoins indiqué qu'ils allaient consulter leurs clients sur un éventuel appel.

Le 12 décembre 2016, Sébastien Arsac et Tony Duhamel avaient dissimulé des caméras, notamment sur une nacelle descendant les cochons dans le puits où ils sont étourdis au dioxyde de carbone (CO2) avant d'être saignés.

Trahis par la chute de l'une d'elles, les deux activistes avaient été interpellés alors qu'ils venaient récupérer leur matériel.

Depuis, L214 a diffusé d'autres vidéos de cet abattoir, dans le but de montrer la souffrance des animaux.

Devant le tribunal correctionnel de Versailles, les deux prévenus avaient reconnu les faits, mais les avaient estimés "justes".

L'étourdissement des porcs au CO2 avant saignée est légal, mais pour L214, qui demande son interdiction, il constitue une méthode "systématiquement longue et douloureuse".

"Ce n'est ni le procès de l'abattoir, ni celui des méthodes d'abattage", avait cependant recadré le représentant du ministère public Michel Pelegry à l'audience, soulignant que les pratiques dans cet établissement "sont réalisées dans le total respect de la règlementation en vigueur au jour des faits".

L'association s'était pourtant intéressée à cet abattoir - le dernier d'Île-de-France - après un signalement par un "lanceur d'alerte" pour ses supposés manquements, néanmoins jamais relevés par les services vétérinaires.

L'abattoir réclamait 215.000 euros de dommages et intérêts. Il a été débouté de cette demande.

Ce procès constituait une première car les vidéos diffusées par L214 sont le plus souvent tournées par des personnes internes aux établissements incriminés ou y ayant accès.

Une enquête pour maltraitance contre cet abattoir est par ailleurs en cours, à la suite d'une plainte de L214, qui avait diffusé cet hiver d'autres images montrant un employé frapper des porcs et leur administrer des chocs électriques.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/09/2017

Deux militants L214 jugés pour avoir caché des caméras dans un abattoir ( JEAN-PIERRE MULLER / AFP/Archives )Deux militants de l'association de défense des animaux L214 seront jugés lundi à…

Publié le 12/06/2017

Sébastien Arsac, ici au tribunal d'Alès le 23 mars 2017, est le cofondateur de L214 qui comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Versailles ( SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives )Deux…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

South Park : l'Annale du Destin est disponible au prix public conseillé de 59,99 euros...

Publié le 17/10/2017

La cotation de Les Toques Blanches du Monde sur le marché Euronext Access va reprendre...

Publié le 17/10/2017

Areas proposera 2 nouveaux concepts de restauration : 42 RAW et le Bar Jacobsen...

Publié le 17/10/2017

ESI Group obtient ce prix pour la 2e année consécutive...

Publié le 17/10/2017

Le Gaïa Index permet de déterminer l'engagement des valeurs moyennes françaises dans les critères extra financiers...

CONTENUS SPONSORISÉS