En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

Intempéries: la Côte d'Azur sous les eaux

| AFP | 420 | Aucun vote sur cette news
Deux hommes se déplacent en kayak sur une route inondée à Palavas-les-Flots le 23 novembre 2019
Deux hommes se déplacent en kayak sur une route inondée à Palavas-les-Flots le 23 novembre 2019 ( Pascal GUYOT / AFP )

Des villages coupés du monde, des cours d'eau qui débordent et des transports à l'arrêt: samedi, des habitants de deux départements de la Côte d'Azur, placés en vigilance rouge par Météo-France, subissaient les conséquences de pluies particulièrement intenses.

Dans les Alpes-Maritimes, où des inondations importantes sont en cours samedi après-midi, le préfet "demande expressément aux populations de rester à l’abri chez elle, de ne pas prendre leur véhicule sauf cas de force majeure", d'autant que le pic de crue n'est prévu qu'en soirée. Même consigne dans le département voisin du Var, où le préfet appelle à "faire preuve d'une extrême prudence à proximité des cours d'eau".

Des consignes particulièrement strictes, face à des conditions de circulation dantesques. Sur les petites routes entre Nice et Grasse, la chaussée est saturée d'eau et les rares voitures qui passent menacent de rester coincées par les flots, a constaté un journaliste de l'AFP.

De nombreux axes routiers sont coupés, notamment l'autoroute A8 entre Fréjus et Antibes. Les vols ont été suspendus tout l'après-midi à l'aéroport de Nice, le deuxième de France après Paris. Le trafic ferroviaire a également été interrompu sur la Côte d'Azur jusqu'à la frontière italienne et ne devrait reprendre que dimanche, selon la SNCF.

Au Bar-sur-Loup, un père de famille de 48 ans, Pascal, vivant dans le village depuis 1981, assurait à l'AFP n'avoir "jamais vu ça". En milieu d'après-midi, il est venu "voir la crue" du Loup avec ses deux filles. Soudain, devant la montée rapide des eaux, il crie à ses enfants: "Venez ici tout de suite, c'est dangereux, on va partir!".

Un homme porté disparu

Les eaux de la rivière Loup qui a débordé à Pont-du-Loup (Sud-Est) le 23 novembre 2019
Les eaux de la rivière Loup qui a débordé à Pont-du-Loup (Sud-Est) le 23 novembre 2019 ( YANN COATSALIOU / AFP )

Dans le Var, un homme de 77 ans est porté disparu depuis l'aube, à Saint-Antonin-du-Var. Les recherches engagées au petit matin par les équipes de la gendarmerie et les sapeurs-pompiers se poursuivent en fin de journée, indique la préfecture.

Depuis le début de l’épisode, les pompiers du Var ont reçu 2.000 appels et ont réalisé 537 interventions pour 59 mises en sécurité, 57 sauvetages et 17 hélitreuillages, majoritairement à Roquebrune-sur-Argens.

"L'eau est rentrée à l'intérieur du restaurant, mais nous avons tout sécurisé pour limiter les dégâts matériels et nous avons quitté les lieux en début d'après-midi", a indiqué à l'AFP par téléphone Fabienne Grégoriou, propriétaire du Restaurant du Lac, tout près de l'Argens, à Roquebrune. "Il y a souvent des crues dans cette zone et nous avons l'habitude, nous verrons demain quelle est l'ampleur des dégâts", a-t-elle ajouté.

Le débordement de l'Argens, selon Vigimétéofrance, dépasse la crue historique de 2011.

Rien que dans le Var, plus de mille pompiers, dont certains venus en renfort d'autres départements, étaient mobilisés samedi, aux côtés d'une centaine de gendarmes et policiers. 550 sont sur le pont dans les Alpes-Maritimes.

Des effectifs qui restent très vigilants, car les inondations sur l'est varois et l'ouest des Alpes-maritimes vont continuer à s'aggraver selon les préfectures.

Dans plusieurs villes, comme Hyères ou Fréjus, des centaines d'habitants ont été évacués, souvent à titre préventif, et certains se sont réfugiés dans des bâtiments municipaux mis à disposition. D'autres communes comme Biot, qui a connu en 2015 une crue meurtrière avec 20 victimes, étaient coupés du monde et les habitants confinés chez eux.

Le risque de "vague-submersion" menaçait aussi le littoral, en raison d'une montée du niveau de la mer. Une femme de 39 ans qui participait à une course caritative à Monaco a été grièvement blessée et hospitalisée à Nice dans un état grave après avoir été emportée par une vague, ont indiqué les pompiers de Monaco.

A Nice, le public de nombreuses manifestations a été renvoyé chez lui en milieu d'après-midi, et les spectacles annulés tandis que les sirènes reliées au système d'alerte ont retenti dans la ville pour inciter la population à rester strictement confinée à l'abri et à ne sortir qu'en cas de force majeure, a rapporté une journaliste de l'AFP. Les pompiers ont fait état de plusieurs éboulements dans la zone.

L'alerte rouge est maintenue jusqu'à dimanche matin par Météo-France dans le Var et les Alpes-Maritimes.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…